Aller au contenu
mini pro 165

demain matin ceuillette champignon sauvage

Publications recommandés

Invité
Il y a 9 heures, STEPH48 a dit :

Je suis pas toujours d’accord avec Mini ....et il le sait ... je cherche pas des bébites  comme tu fais....

a cause des commentaires comme tu fais que les gens écrits moi et partage moins ....

 

Ton opinion je la connais depuis longtemps….je cherche des bibittes tu crois ?? C'est ce que mini disait aussi !! Si chercher des bibittes c'est dire qu'on ne devrait pas mettre de photos d'espèces hors-saison et simplement les remettre a l'eau pour éviter que plein de gens le fasse. Tant pis c'est mon opinion et je ne changerai pas !!

Je ne me souviens pas avoir lu ton opinion sur ce sujet ??? Alors …..

J'ai été plusieurs jours a ne rien écrire...et c'était tranquille en ta de ta ici 😂, pas toi qui alimentait le plus non plus, tu sors juste pour critiquer (surtout ce que j'écris ) et le reste de ton groupe suit les yeux fermés, la vérité vous appartient ??

En tout cas ca te fait écrire un peu 😀….c'est déjà ca, et je suis tout a fait libre de venir ici tout comme toi et les autres...a moins qu'on ne me bannisse du site ! 

Alors ton opinion est juste une parmi les autres  ! 

Tu vas voir que le site va tourner…… 😂 

 

Holiday

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notre « Chanterelle commune » : nouvelle identité, même saveur.

C’est l’un des champignons sauvages les plus faciles à reconnaître et à trouver en abondance. C’est également l’un des meilleurs. La chanterelle n’a pas un goût de champignon classique. Elle a un goût qui lui est propre, un goût à inspirer les plus grands cuisiniers. Alors que pour l’amateur de saveurs, il n’existe qu’une seule chanterelle jaune, Mycoquébec en énumère 4 espèces : Cantharellus cibarius (Chanterelle commune), C. cibarius var. pallidifolius (Chanterelle à plis pâles), C. appalachiensis (Chanterelle des Appalaches) et C. minor (Chanterelle mineure) , la première étant et de loin la plus fréquemment trouvée, typiquement sous les conifères.

Craterellus lutescens, à première vue, ressemble à une chanterelle, mais s'en distingue facilement par son pied creux se terminant sur un chapeau perforé, une caractéristique classique des craterelles.

Malheureusement, de toutes nos chanterelles, c’est justement notre Chanterelle commune dont l’identité est problématique. Cette belle espèce a été désignée Cantharellus cibarius depuis toujours par les mycologues québécois, à une époque pas si lointaine où toutes les chanterelles jaunes au monde, y compris bien sûr celles du continent américain étaient ainsi nommées. Il s’agit sans doute de l’erreur de nom la plus répandue en mycologie. Notre chanterelle n’est pas Cantharellus cibarius, on s’en doutait depuis longtemps, on le sait maintenant avec une quasi certitude.3819285476_ae05285e60_z-e1406345169487.j

  • Like 4
  • Thanks 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec plein de membres ici.

Mini écrit plein de belle chose mais ce n'est que du vent ou des choses du passé.

Voici des spots en ta de ta , je vais en prendre en ta de ta, je vais à la pêche avec mon boss pis on va en prendre en ta de ta

Si tu vas à Manouane sur tel lac, tu vas en prendre en ta de ta.

Quand il va à la pêche dans les spots qu'il connait et ce n'est pas souvent, il fait patate ou presque.

Un moment donné, il faut en prendre et en laisser.

Est-ce qu'il faut le prendre au sérieux ou en rire !

Personnellement, ça me fait bien rire mais quand c'est trop long, je passe par dessus et je vais dans un autre sujet.

S'il se fâche, libre à lui  de flusher certains membres de sa liste ou de disparaître du site si ça ne lui convient plus.

Mon opinion !

Modifié par Mirage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je préfère lire ses histoires qui me font rire que de lire des infos pub qui me tombe sul nerf........................

Y a le bouton ignoré mais personne s'en sers.D'après moi,on est tous maso!!

  • Like 2
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 7 heures, lerapala a dit :

Je préfère lire ses histoires qui me font rire que de lire des infos pub qui me tombe sul nerf........................

Y a le bouton ignoré mais personne s'en sers.D'après moi,on est tous maso!!

Les infos pub paient le site  Rapala !!! Ne pas oublier que rien n'est gratuit !

Pourquoi vouloir toujours ignorer ceux qui ne partagent pas notre avis, moi je n'ignore personne , les sites sont faits pour échanger ??? 

Les histoires j'aime bien….mais pas toujours les mêmes !!😁

Pourquoi ne pas écrire après la sortie….. le titre sera probablement différent !!!!!!!😂

Holiday

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 12 minutes, Gramskunk a dit :

En parlant de pub y doit plus faire allusion à maxmab par exemple 

Abu Garcia a les bras long 

Ala😂in 

joke law law 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, je ne parle pas des pop ups, ceux là faut vivre avec.... @Holiday

Je ne suis pas toujours d"accord avec mini non plus et rien contre lui dire sa façon de pensé une fois de temps à autres mais j"avoue qu'il y a une fin un moment donné.... Perso, je l"adore mini même si desfois(voir souvent🤣) il en met plus que le client en demande et sais pas ouski va😆 Certains n'aiment pas?normal et simplement qu'a rien dire tout comme je le fais sur un sujet en particulier..... Celà ce nomme du respect et tous y ont droit.... Anyway, je vois pas pourquoi tout d'un coup, ont feraient le procès de mini ou de qui que ce sois d'autre....... Faut aussi comprendre que quand on écris beaucoup, il y a plus de chance de se faire critiquer...... 

 

 

Modifié par lerapala
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Des chanterelles en abondance

Le temps frais et les pluies abondantes de l'été ont créé les conditions idéales pour l'émergence de la plupart des champignons forestiers.

(Lac-Saint-Jean) Alors que la pluie fait le malheur des vacanciers, elle réjouit les cueilleurs de champignons sauvages, qui font des récoltes record. Suivez le guide pour un safari aux chanterelles.

À une cinquantaine de kilomètres au nord de Dolbeau-Mistassini, le ciel est nuageux et des averses se dessinent au loin. Les températures fraîches et les 20 mm de pluie attendus aujourd'hui font toutefois le bonheur de Fabien Savard, cueilleur de champignons professionnel, qui vit en quelque sorte en marge de la société depuis qu'il a découvert le monde des champignons, il y a un peu plus de 10 ans. De mai à novembre, il vit en forêt, où il cueille aussi des plantes boréales et des petits fruits au gré des aléas de la nature.

Après avoir parcouru un kilomètre en quatre-roues, on s'enfonce dans la grande forêt boréale sur les flancs escarpés d'une montagne. Une centaine de mètres plus loin, on aperçoit les premiers champignons convoités, de beaux gros spécimens bien jaunes qui brillent dans la pénombre. «Les chanterelles, c'est comme cueillir des petits soleils, même quand il y a des nuages», dit-il de façon imagée.

Avec Fabien, oubliez la petite marche tranquille en forêt, car la cueillette devient rapidement un sport extrême. Pour atteindre toutes ses talles, qu'il note soigneusement sur son GPS depuis 10 ans, il faut gravir des pentes abruptes dans une forêt dense, sur un terrain parfois vaseux, alors que nous sommes constamment harcelés par les insectes. Chemin faisant, on aperçoit plusieurs traces d'orignal, d'ours, de perdrix et de castor. «J'aime ma solitude, mais je ne suis jamais vraiment seul ici», lance l'homme qui aperçoit aussi des

loups, des lynx, des loutres et des porcs-épics sur son territoire de cueillette.

 

1049507-temps-frais-pluies-abondantes-et

Après trois heures dans la forêt, nous revenons au campement avec près de six kilos de chanterelles, ainsi que quelques pieds-de-mouton, des chanterelles en tubes et des hydnes ombiliqués. Le butin idéal pour concocter un burger de luxe aux quatre champignons avec cheddar fort et bacon, la spécialité de Fabien. Un vrai régal!

Alors qu'il n'a récolté que 30 kg de chanterelles l'an dernier, la saison s'annonce excellente et Fabien Savard espère en récolter plus de 200 kg cette année. La semaine dernière, il a récolté 30 kg en une seule journée dans sa meilleure talle.

«Il y a plus de champignons dans chaque talle et les spécimens sont plus gros.»

Fabien Savard
cueilleur professionnel

De plus, les conditions favorables font émerger de nouvelles talles, ce qui facilite la prospection.

Une fois par semaine, l'homme de 49 ans retourne en ville, pour vendre ses champignons à un grossiste de 10$ à 20$ le kilo, ou directement à des restaurants ou aux consommateurs de 20$ à 40$ le kilo. Il gagne près de 10 000$ annuellement grâce à la cueillette.

Au cours des prochaines années, Fabien souhaite développer un réseau de vente directe au consommateur et offrir des formations au grand public. Êtes-vous prêt pour un safari aux chanterelles?

Une année record pour la chanterelle

Le temps frais et les pluies abondantes de l'été ont créé les conditions idéales pour l'émergence de la plupart des champignons forestiers qui font le plaisir des gastronomes. Et les bonnes récoltes font le bonheur des acheteurs de champignons comme Simon-Pierre Murdoch, propriétaire de Morille Québec, une entreprise de Saguenay. «Ça ne se compare même pas avec les années passées. On reçoit près de deux fois plus de champignons que d'habitude», dit-il. L'entrepreneur, qui vient d'atteindre le million de dollars de chiffre d'affaires, compte commercialiser au moins 10 tonnes de champignons cet été, dont 3 tonnes de chanterelles québécoises dans près de 283 restaurants, dans les épiceries et dans les marchés publics.

«Ce n'est pas une bonne année pour les vendeurs de maillots de bain, mais c'est une très bonne année pour nous», note pour sa part Pierre Noël, propriétaire de la Mycoboutique, un marché général du champignon à Montréal, qui croit que la récolte québécoise pourrait doubler et atteindre 100 tonnes cette année.

En fin de compte, ce sont les consommateurs qui pourront en profiter, car les champignons québécois sont plus présents et plus abordables que jamais. Au marché Jean-Talon, le prix des chanterelles n'a jamais été aussi bas, à 4$ les 100 g, et l'engouement pour les champignons bat son plein, soutient Pierre Noël, qui souligne que son entreprise croît de 30% annuellement.

Et malgré l'abondance, le marché n'est pas encore saturé, note Gérald Le Gal, qui commercialise une centaine de plantes et de champignons sauvages. «On retrouve désormais des champignons frais dans plusieurs supermarchés et les Québécois en consomment de plus en plus», se réjouit l'entrepreneur, qui a vu son chiffre d'affaires croître de 15% au cours des dernières années. 

S'initier à la cueillette

La saison de la cueillette des champignons s'étend de mai à octobre au Québec, mais on en retrouve une plus grande diversité et une plus grande quantité en août et en septembre. Avec les conditions estivales optimales pour plusieurs espèces, c'est le temps ou jamais d'aller récolter ces petits délices gastronomiques, alors que plusieurs entreprises offrent des séjours guidés en forêt aux quatre coins du Québec. Voici donc quelques bonnes adresses pour s'initier à la cueillette des champignons forestiers:

 

Modifié par Le Protecteur
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'ai pris une fois et j'ai buzzer pendant des heures, pu jamais! A moins que ca sois pas des chanterelles??🧐:lol:

 

 

Modifié par lerapala

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...