Classement


Contenu populaire

Showing most liked content since 2017-11-11 tous le site

  1. 12 points
    Pour la seconde portion de mes vacances je me retrouvais seul pendant 6 jours de temps. De retour chez moi à Baie-Comeau j'ai chargé ma nouvelle acquisition (zodiac 10 pieds et moteur honda 5hp) et je me suis dirigé vers un secteur en territoire libre que j'aime bien soit la rivière Toulnustouc près de la centrale du même nom. J'ai souvent pêché la rivière Toulnustouc dans les dernières années à partir du bord en waders donc j'étais très exité à l'idée de pouvoir enfin l'explorer en bateau. Les conditions étaient parfaites pour la mouchetée il n'y avait pas de vent et le ciel était couvert. À ma grande surprise les truites n'étaient vraiment pas actives hormis des petites 6-7 pouces près du bord. Le lendemain matin j'ai décidé de changer de plan d'eau et d'essayer un lac à grise dans lequel j'avais eu du succès quelques semaines auparavant. Encore une fois j'ai pêché toute la matinée sans avoir d'attaque. Malgré le peu d'action la vue sur ce plan d'eau est de toute beauté! Suite à ces insuccès j'ai décidé sur un coup de tête de repartir explorer les rivières Hart-Jaune et Beaupin. Donc 1h30 de route vers le sud pour revenir à Baie-Comeau, décharger le zodiac, moteur,essence...etc. Après une bonne douche et une visite à l'épicerie pour me ravitailler me voilà prêt pour entreprendre les 4h de route devant me mener au km 375 de la route 389 à la hauteur de la rivière Hart-Jaune. Les 4 jours suivants furent consacré à explorer les environs. Au lieu de pêcher les spots surpêchés situés près des ponts j'ai plutôt opté pour me donner de la misère et faire de la vrai exploration! C'est ainsi que je m'enfonçais seul dans la forêt boréale, GPS à la main, afin de rejoindre des portions de rivière rarement visité par des pêcheurs. À 375 km au nord de Baie-Comeau c'est vraiment sauvage et il n'y a pas beaucoup d'accès aux rivières donc je devais souvent marcher plus de 30 minutes en plein bois pour rejoindre les secteurs que j'avais identifié sur google earth. Le fait de me retrouver tout seul aussi loin dans le bois me fait réaliser que je devrais m'équiper d'un système SPOT ou In-reach. Les roches sur le bord de la rivière Hart-Jaune sont extrêmement glissantes et j'ai glissé et tombé à quelques reprises. Une simple entorse de la cheville aurait pu avoir des conséquences désastreuses... Dans ces conditions je redouble de prudence mais on est jamais à l'abri des accidents. Lorsque je suis seul à la pêche je fais du camping sauvage en dormant dans mon xterra. Une fois les bancs pliés j'installe un matelas et je dors comme un bébé! Normalement j'essaye de me trouver un petit coin tranquille près de l'eau afin d'y passer la nuit. Par contre dans el secteur de la Hart-Jaune il n'y pas de spots tranquilles loin de la rte 389 alors j'ai passé mes nuits dans des gravières... Comme c'est le cas avec l'exploration de nouveaux secteurs de pêche parfois on trouve le jackpot et d'autres fois c'est un flop...et bien dans mon cas ce fut un flop en terme de prises. En 4 jours j'ai seulement attrapé 4-5 truites/wawa entre 8 et 10 pouces... pas le genre de poisson que je recherchais. Était-ce à cause du frond froid et du mauvais temps? Ça restera un mystère mais je suis quand même content de l'avoir fait. J'ai trouvé des super beaux spots et je suis déterminé à y retourner l'été prochain. Tant qu'à être dans le secteur j'ai pris quelques heures pour aller aller voir l'embouchure de la rivière Thémines qui se jette dans la portion nord du Manic-5. Un chemin forestier de 30 km y donnait accès à partir du site de l'ancienne ville minière de Gagnon. Encore une fois j'ai perdu mon temps car arrivé sur le bord du réservoir le niveau était tellement haut qu'il était impossible de marcher sur le bord afin de rejoindre l'embouchure de la rivière... Le retour à Baie-Comeau s'est bien déroulé malgré la pluie forte et les orignaux dans le milieu de la route en pleine noirceur... Ce soir là j'ai enfin pu dormir dans mon lit après 6 nuits à dormir dans mon Xterra! Le lendemain matin je me suis réveillé pas mal énarvé car j'allais entreprendre le troisième chapitre de mes vacnaces mais non le moindre: le lancement de ma saison de pêche au saumon atlantique! Pour l'occasion j'ai été rejoindre mes comparses habituels Fly Al et le Vous pour 4 jours de camping et de pêche sur la majestueuse rivière des Escoumins en Haute-Côte-Nord. À ma 4e saison de pêche au saumon j'étais encore à la recherche de mon premier saumon '' légal''. En effet j'avais pu sentir la puissance de salar en capturant 2 grands saumons l'automne d'avant en pêchant la truite de mer à la fin septembre sur la rivière Trinité. Malgré les bons combats qu'ils m'avaient livrés j'étais à la recherche de saumons ''frais''. Lors des 2 premières journées nous avons eu de l'action dans le secteur 1B avec plusieurs saumons levés. J'ai manqué 2 ferrages à la sèche et j'en ai finalement piqué un à la sèche mais il s'est décroché après quelques secondes. Le Vous a également réussit à piquer son premier saumon en carrière mais lui aussi l'a perdu après quelques secondes. Pour la 3e journée le vous et moi-même avons pêché dans le secteur 1A (que j'aime bien appeler le secteur des riches!), résultat de mon 34e rang lors du tirage d'automne. Au début du mois de juillet il s'agit normalement du meilleur temps pour capturer des grilses frais mais ces derniers semblaient être en retard cet été. Le secteur 1A est constitué d'une seule fosse et contingenté à 4 pêcheurs par jour. Je pêchais donc avec le Vous d'un côté de la rivière tandis que 2 autres pêcheurs s'affairaient de l'autre bord de la rivière. La journée commença de façon tranquille de notre bord de rivière tandis qu'un des pêcheurs de l'autre côté eu 2 captures rapides. Étrangement ses ''saumons'' ne sautaient pas et ils n'avaient pas l'air de donner des gros combats... En milieu d'avant midi je terminais ma drop et j'étais rendu à balayer la queue de la fosse lorsqu'un poisson attaqua ma big intervale blue!. Après quelques coups de tête un beau grilse sauta hors de l'eau! Un combat s'engagea alors et nous avons finalement réussit à agripper la queue du saumon après 5-6 minutes! Un beau grilse qui retourna dans son élément après les photos d'usage. Au début de l'après-midi les pêcheurs de l'autre bord de la rivière avaient attrapé 2 autres poissons tandis que c'était plutôt tranquille de notre bord. Fly Al décida d'aller taquiner la truite de mer dans le secteur de la baie. On pouvait le voir au loin et étrangement il captura plusieurs poissons un après l'autre. Le Vous et moi étions stupéfait de le voir enligner les captures les unes après les autres...Était-il en train de capturer des saumons à chaque lancer ça semblait impossible!!? Fly Al fini par venir nous rejoindre au pas de course. Les nombreux poissons qu'il capturait n'était pas des saumons mais bien des bars rayés! L'envahisseur était finalement arrivé sur la Côte-Nord. Il y avait quelques captures accidentelles depuis 3-4 ans mais juillet 2017 représente le début de la présence d'immenses bancs de bar rayés sur l'ensemble de la côe-nord de Tadoussac à Blanc-Sablon... À partir de ce moment il n'était plus possible de capturer des truites de mer dans les spots habituels car les bar rayés étaient présents partout mais ça c'est une autre histoire... De retour dans le secteur 1A le Vous se connecta finalement en milieu d'après midi. Ses premières impressions étaient que le saumon ne se débattait pas beaucoup! On comprit rrapidement pourquoi lorsqu'il amena à ses pieds un des envahisseurs, le tout sous le regard amusé de notre ami et mentor Sylvain alias Olaf qui était venu nous rendre visite! Finalement après discussion avec les autres pêcheurs nous avons appris que c'était bel et bien des bars rayés qu'ils avaient capturés dans la fosse. Le reste de la journée fut plutôt tranquille dans le secteur 1A. Le lendemain matin nous étions de retour dans le secteur 1B pour notre dernière journée de pêche. Nous avons eu de l'action rapidement avec plusieurs saumons qui ont levés sur nos bombers. Fly Al piqua un beau 2 ans de mer de 12-14 lbs rapidement dans la fosse 21. Le saumon lui donna un bon combat avec 4-5 sauts hors de l'eau et le Vous réussit à lui agripper la queue au bout de 6-7 minutes. Fly Al s'installa pour poser avec son trophé, décrocha la mouche et avec sa maladresse habituelle échappa le saumon avant que la prise puisse être immortalisée... classic Fly Al!!! Le secteur 1B est contingenté à 8 pêcheurs par jours. Pour une raison inexpliquée les autres pêcheurs ont quittés 2h avant le coucher du soleil, ce qui nous laissait la place à nous tout seul pour l'heure magique, soit la dernière heure d ela journée! Nous nous sommes donc séparé afin d'augmenter nos chances de capture. Pour ceux qui connaisse le secteur Fly Al resta dans la fosse 21, je montai dans la 23 et le Vous alla s'installer dans le ''pot'' en haut de la 23 là ou il avait piqué un saumon 2 jours plus tôt. En commençant à pêcher la fosse 23 j'ai remarqué rapidement la présence de nombreux saumons qui roulaient dans la fosse. À la pêche au saumon le fait de voir de saumons n'est aucunement un gage de succès mais j'étais quand même confiant. J'ai passé plusieurs mouches noyés sans succès. À mesure que la luminosité diminuait il y avait de plus en plus de mouvements dans la fosse. À la tombée du jour les saumons se déplacent afin d'aller se coller sur les bords et descendre en queue de fosse pour y passer la nuit, ce qui explique ces nombreux mouvements dans la fosse. Après avoir passé plusieurs mouches dans la fosse je décidai d'essayer une minuscule green machine. Je savais à cet instant qu'elles erait la dernière mouche de la journée étant donné qu'il commencait à faire trop noir pour en attacher une autre mais surtout à cause de la douleur dans mon bras droit et des 3 ampoules dans ma main droite, résultat de 10 jours de pêche consécutifs...Après 5-6 lancers BOOM! J'ai sentit la plus violente attaque de ma carrière de pecheur! J'étais connecté à un beau saumon mais je ne pouvais pas le voir car il restait dans le fond de la fosse à donner des coups de tête. Au bout de 2-3 minutes il a fini par sauter hors de l'eau et c'est à ce moment que j'ai réalisé que j'avais une belle bête au bout de la ligne! Après 5 minutes de combat dans la fosse le saumon a décidé de prendre le rapide et descendre en aval. Avec ma 7wt et mon bas de ligne de 10 lbs je n'étais pas été en mesure de le retenir. La suite s'est déroulé très rapidement et pendant que le saumon descendait le rapide j'étais encore perché sur ma roche, ébahit pas ce qui était en train de se produire! À un moment donné j'ai regardé mon moulinet et c'est à cet instant que j'ai constaté que ma soie était complètement sortie, ainsi que 100 pieds de backing! Je devais réagir car mon saumon était rendu 200 pieds plus bas! J'ai commencé à courir après le saumon, dans les roches en pleine noirceur et au travers du brouillard. J'ai fini par rattraper le poisson et rembobinner ma soie et mon backing. Le saumon a descendu jusqu'à la fosse suivante (22) et il s'en est suivi un autre 10 minutes de combat avant de réussir à l'attraper par la queue, ce qui n'était vraiment pas évident en pleine noirceur sans lampe de poche... Le seul mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce combat est épique!! C'est de loin le meilleur combat que j'ai eu! Voici le saumon en question! La photo n'est pas très bonne à cause de la noirceur et du brouillard mais ça donne quand même une idée. Ce grand mâle était encore en forme après ce combat et il est repartit rapidement vers les profondeurs de la fosse. Quel beau poisson! Bon il reste juste à attendre 7 mois avant de pêcher à nouveau...
  2. 11 points
    Contre rendu de ma sortie d’aujourd’hui le 12 novembre 2017 sur le lac Massawippi en quête d’achigan à petite bouche monstre. Donc l’aventure commence à 6:00 chez moi alors que je prépare le bateau et l’équipement qui sera sollicité lors de cette froide journée. J’inspecte le bateau tout semble en ordre. Je fais de nouveaux bas de ligne (fluro carbone 15 lb) et j’en profite pour modifier un de mes blades bait. Le trépied de derrière ce mêle parfois avec celui du devant... 2-3 petites gouttes de colle chaude afin d’entraver le split ring pour le garder bien vers l’arrière aura tôt fait de régler mon petit problème. Il fait assez froid donc tuque, cache-cou, lunette de ski, pantalon de neige et botte d’hiver seront de mise. @Desloges arrive à 8h. Nous embarquons son matériel et nous décidons où nous rendre. Les 2 plans d’eau accessibles à moins de 10 minutes de voiture sont le petit lac Magog ou le lac Massawippi. Je connais le lac Magog comme le fond de ma poche et je sais que nous prendrons du poisson. Cependant, la descente n’est pas super ces temps-ci (beaucoup de dépôt de sédiment d’un ruisseau situé à proximité) ce qui rend l’opération de sortie du bateau moins facile. D’un autre côté, le Massawippi regorge de gros achigan automnal prêt à dévorer nos leurres et la descente est A-1. Cependant, c’est un plan d’eau plus difficile à pêcher et le poisson à beaucoup plus d’options pour se cacher... Nous optons pour le Massawippi en nous disant que nous prendrons peut-être moins de poisson, mais que ceux-ci devraient être de plus grande qualité. En 2 temps, 3 mouvements, je recule l’embarcation à l’eau. J’embarque dans mon bateau, démarre le moteur et quelque chose me titille. Le moteur ne crache pas d’eau... Lors de ma dernière sortie, j’ai pourtant pris le soin de bien laisser drainer l’eau... Je sors le bateau, on drop de l’eau chaude sur la sortie d’eau. Je recule le bateau et bingo, ça marche! On décole pour le spot #1. Nous avons chacun une attaque, mais ça ce fait rapidement très calme. Un point important qu’il faut noté est que je n’avais pas de sonar aujourd’hui... Ça rend la prospection un peu moins efficace. Nous enchaînons les spots, les leurres, mais toujours en vain... Après un moment, la mission achigan tombe à l’eau et nous sommes en mode survie ou une simple perchaude sauverais les honneurs... Même les $#%@$% de perchaude ne sont pas trouvable... Je finis par en prendre une micro avec un blade bait et ce sera la SEULE prise de la journée... Donc ce ne fut pas une journée incroyable en terme de pêche, mais nous avons eu du fun en masse à ce promener sur le Massawippi. J’espère que la glace ne prendra pas trop rapidement et que je pourrais sortir le bateau le 20 décembre pour une pêche à la truite! Je me croise les doigts!
  3. 10 points
    Bonjour à tous, Voici quelques photos de l'activité de re-localisation des truites grises et brunes prisent au pied du barrage de la rivière Massawippi à la quel j'ai participé cette avant midi. De belles grosses truites ont ainsi été en mesure de remonter dans le lac!
  4. 10 points
    Petite anecdote: Généralement, seule la fosse au pied du barrage est vidée. Moi et Bradley avons été prospecté la fosse suivante et y avons trouvé une 60 aines de poisson (dont la plus grosse truite grise et plusieurs très belles truites brunes). Nous avons parlé aux biologistes et nous leur avons demandé de faire cette fosse aussi et que nous les aiderons. Résultats, pour la première fois, les 2 fosses auront été vidées! Il faut parfois demander
  5. 10 points
    ca m'est arrivé c'est louche un gars en imper jaune qui se promène en zigzaguant dans la rue a minuit le soir a pluie battante.... policier -je peu tu t,aidé. moi -ben oui en lui tendant un plat policier -tu ramasse des vers ? moi -yep tu veux m,aidé... policier - c'est pour pêché moi- yep policier-il me demande -tu travail dans quoi? moi - pourquoi... policier- pour jasé.. moi-veux-tu m'aidé!!! il est parti... y ma pas aidé...
  6. 10 points
    Ma blonde se fait malmené par une truite.
  7. 9 points
    Maintenant que la saison de pêche est terminée pour moi et que l'orignal est en attente de passer sous le bistouri du boucher j'ai enfin un moment de libre pour vous faire le récit de mon exploration nordique réalisée cet été. Pour l'occasion je bénéficiais de 2 semaines de vacances dans le temps de la St-Jean Baptiste / confédération. Le plan était simple: pêcher, pêcher et ensuite pêcher encore! Le premier chapitre de mes vacances était planifié depuis quelques mois déjà. J'avais réservé un séjour de 3 nuits/4 jours de pêche sur le réservoir manic-5 à la pourvoirie du relais Gabriel. Pour l'occasion j'étais accompagné par mon père, mon frère et deux amis de la famille. C'était en quelque sorte un retour aux sources pour mon père, mon frère et moi car lorsque nous étions plus jeune nous avions fait quelques voyages de pêche à la dur en camping sauvage (Chibougameau, réservoir Gouin) dont notamment quelques voyages dans le secteur de Manic-5. Contrairement à mes amis de la petite école qui passaient leurs vacances à Disney world, les miennes se déroulaient dans le nord! La route jusqu'au Relais Gabriel s'est bien déroulée et nous avons profité de notre passage à Manic-5 pour aller prendre les tradionnelles photos du barrage à partir du point de vue aménagé à cet effet. Pas de doute cet ouvrage est toujours aussi impressionnant! Une fois arrivé à la pourvoirie nous avons déchargé notre stock rapidement afin de pouvoir pêcher quelques heures. Une fois sur l'eau nous n'avons pas eu à attendre bien longtemps avant d'avoir un peu d'action. À peine 2 minutes après avoir terminé de déroulé ma soie #7 j'ai eu une violente attaque sur mon streamer. Une belle ouananiche de 3-4 lbs bondit hors de l'eau et malheureusement se décrocha en retombant à l'eau. Environ 1 heure plus tard j'ai également échappé une grise près du bateau. Ces 2 attaques furent les seules que j'aurai pendant les 4 jours de pêche sur le réservoir. Bien évidemment en tant que seule moucheux du groupe je me suis fait taquiner par les autres qui eux attrapèrent quelques poissons. Mon frère avec une belle wawa Mon père avec sa première grise à vie! Toujours impressionnant de constater à quel point les truites grises du manic-5 sont foncées Dame nature a décidée de nous mettre des batons dans les roues et notre séjour se déroula malheureusement sous le signe du vent. Ce dernier était si intense qu'il était impossible de sortir pêcher sur le réservoir... bref nous avons pu pêcher environ 10 heures de temps réparties sur 4 jours ce qui n'est pas beaucoup. Heureusement nous avions quelques alternatives à notre disposition. Nous avons profité d'une matinée particulièrement venteuse pour aller explorer les rivières Hart-Jaune et Beaupin situé à 60 kilomètres au nord du relais gabriel. Le paysage dans ce coin de pays est de toute beauté avec les majestueux monts Groulx et les épinettes noires à perte de vue. Un immense feu de forêt a ravagé le secteur de la rivière Hart-Jaune il a 7-8 ans. Point de vue sur une infime partie du réservoir manic-5 Après 2h de pêche sur la rivière Hart-Jaune mon père a échappé une belle wawa d'environ 3 lbs tandis que je réussis à déjouer quelques mouchetées et wawa d'une dizaine de pouces de long qui furent retournées à l'eau. Après le dîner le groupe décida de retourner au relais Gabriel pour pêcher des petits lacs du secteur à la recherche de truites mouchetées. De mon côté je préfère de loin la pêche en rivière donc je suis resté tout seul pour explorer davantage ces rivières. Je me suis déplacé sur la rivière Beaupin qui me réserva une belle surprise. Après avoir localisé un beau pool j'ai eu une attaque d'une belle ouananiche qui m'a livré toute qu'un combat ponctué de plusieurs sauts! Résultat une belle wawa de 3,5 lbs! La rivière Beaupin Malgré les condtions météorologiques défavorables nous avons eu bien du plaisir et prévoyons répéter l'expérience l'été prochain. Il y a un petit quelque chose de spécial dans le fait de se retrouver au milieu de cet immense plan d'eau qu'est le réservoir Manic-5.
  8. 9 points
  9. 9 points
  10. 9 points
  11. 8 points
    Le plaisir semblait au rendez-vous, j'ai manqué quelque chose malheureusement hors de ma volonté. Suggestion pour l'an prochain, la formule speed dating. Vous réservez des tables à deux et changez de place aux 5 minutes. Chamante initiative Gab pour les chandails. Bravo!
  12. 8 points
    Moi j’attends encore avec la journée qu j’ai eu mercredi,j’ai pus envie de le mettre au repos
  13. 8 points
  14. 8 points
    a ma demandé``je peux tu être assis a côté de lui``? lui ai dis,inquiète toi pas,tu vas pouvoir ,y a pas personne qui veux s`assir a côté de lui!
  15. 8 points
    Dernière question agacante pour au moins une semaine, je promets C'est ce temps de l'année quand je n'ai pas grand chose a pêcher lol. Comme le titre dit, quelles sont vos plans d'eau préférés? Moi c'est certainement le Lac Massawippi, oû j'ai grandit durant les étés et oû j'ai commencer a être un accros de la pêche. J'attache quelques photos de mes prises provenant du lac durant les dernières années, j'aimerais voir vos photos aussi! J'aime aussi pêcher les réservoirs au nord en camping sauvage, je dirais que le Gouin est mon plan d'eau #2!
  16. 8 points
    Facile de se débarrasser du mercure dans un poisson.... Tu le mets dans le congélateur, tête en haut.... quand le mercure descend, tu coupes la queue....
  17. 8 points
    c est de valeur pour toi . car meme si c est juste du doré .., la peche a ce temps-ci en faible profondeur couplé a une canne med/light ca fini par donner des combats intéressants . Quelques photos des derniers jours..
  18. 8 points
    Mon lac préféré..... Euhh
  19. 8 points
    moi , pour la proximité le lac St-Pierre est mon préféré j'y peche environ 50 jours par année, viens ensuite le Cabonga ( bark-lake) et la baie Pénicoine (pour les 4 especes
  20. 8 points
    Mon plan d'eau préféré... Comment dire.... Euhh... Éric
  21. 8 points
    Parle pour toi mon cher... Néo ne pêche jamais avec du vivant et des belles pêches dans le 514, j'en fais... En fait, rendu à ce stade de la discussion, on devrait plutôt jaser "quelles sont vos techniques de pêche efficaces avec des ménés morts". Planter 10 brimbales et attendre que ça mords: il te faut de la patience et des ménés vivants. Percer des trous, sonder avec ton sonar et jigger afin de trouver preneur: un traîneau, la volonté d'être mobile, un sonar et une tite-canne = tu es business pour une belle pêche!! Et c'est VRAIMENT l'fun!!! À chacun sa pêche. Merci à l'avance à tout ceux qui abandonne la pêche sur a glace. Ça enlèvera de la pression de pêche!!
  22. 7 points
    S.V.P NE VENEZ PAS POLLUER MON SUJET AVEC VOS BAZOUS.. AU DÉBUT J,AI DIT QU,ICI C'EST SÉRIEUX. FA que VOS PILOT, DODGE, SORENTO, KIA, TRACKER, SANTA FEE ET COMPAGNIE, GARDEZ LES POUR LE SUJET CONCURRENT MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION SIGNEZ LA DIRECTION
  23. 7 points
    Salut Gang...jais passer une agréable soiré ,en bonne compagnie . Merci a King et Mini pour l'organisation . Merci a Gab pour ces chandail de pêche QC très appréciés , au plaisir de ce revoir sur la glace .
  24. 7 points
    Arretez de vous chamailler … toi et steph On est la pour prendre de FUN ! >>>>Oui, je suis 110% sur ce qui est cité plus haut ! ... ... Pas tout le monde a besoin d'un 5.7 ou d'un 5.3 litres ! >>> un 6.4L ? Bon on es sorti en bateau, probablement pour la dernière fois de l'année Tout ce qu'on a pris c'est une bière pour moi et 2 bières pour lui ! (mais on a eu du Fun …) Mais Attention - le plaisir vient avec les MOYENS, du temps, etc. ; . en plaque, c'est passablement plus cher .en temps, ça prend du temps (sti, laver ça la la, ça lui prend 3 heures et 3 escabeaux parce que can passe pas dans/sous un car cash trop haut) . en essence (pour aller et revenir de Quinty >>> $200 de gaz) .etc ------ BREF, une petite Fantaisie ... pas pour tout le monde, toutes les bourses, toute style de VIE ! On a chacun notre vie et UNE vie, vivez la votre Arrêtez de faire chier les autres et profitez de votre seul et unique vie
  25. 7 points
    Quand même chanceux d’avoir fait un an ´´´ Alain ´´´
  26. 7 points
  27. 7 points
    je te déconseille le lancer lourd pour ta ultra light et pour la petite truite. pas compliquer,s`agit de simplement s`y habituer......pas fait pour les leurres légers. plusieurs adorent et le feeling est complètement différent. tu veux essayer autre chose? va te chercher un ``push button`` pour la truite,non seulement tu vas avoir du plaisir mais ca te ramèneras en enfance
  28. 7 points
    Hey hey...dans seulement 6 mois environ....le party recommence! Dur a dire si on aura droit a de nouveau reglement cette année, mais si c'est comme l'an passé, je m'enligne pour y aller vers la 3e de mai...fermeture ou pas (selon le reglement 2017) J'ai meme pensé vendre mon kayak cette automne vu que j'en ai pas fait du reste de l'année....mais je ne suis pas capable de faire une croix sur Miramichi...donc on le garde!!! Pour se remettre dans le bain...
  29. 7 points
    ça fait 4 ans que je peche la baie Pénicoine, et a date on a toujours pris nos quotas et plus de tres beaux dorés, du brochets en quantité grise et moucheté plus difficile ,mais on réussi a en prendre. et Je ne sort pas de la Baie.
  30. 7 points
    on dirait une bébelle du sex shop ....
  31. 7 points
    premier affaire que tu demandes c`est combien?en premier,je trouvais ca dispendieux mais j`ai aucun remord et j`ai même trouvé ca abordable après l`avoir fait,de toute beauté! 450$ chaque.a n-y,ca avait couté 300 et c`est rien a côté de celui-ci...le tour a duré 4 heures avec un atterissage petit pic-nic champagne direct dans le canyon,il;s viennent te chercher en limo...
  32. 7 points
    J’oubliais ça arrive que ça mord ´ on peu enfin manger ´´´ Alain ´´´ champignons Homard au menu ´´´
  33. 7 points
  34. 7 points
    Récit de notre dernière sortie de pêche qui a eu lieu le 18 novembre 2017 Toujours en quête d’achigan d’automne monstre, moi-même ainsi que @pike-man avions prévu aller pêcher le samedi de 8h00 à 16h00. Un chiffre complet! Donc j’arrive chez @Pike-Man vers 8h15 (léger retard ) ou nous embarquons son sonar, son équipement et hop direction l’énigmatique lac Massawippi! Une fois arrivé, je recule le bateau à l’eau, le moteur prend un petit moment à se réchauffer, j’en profite pour tourner en rond dans la baie le temps de voir le fameux jet d’eau arriver. Le jet commence good, on décolle pour le premier spot! J’en profite pour donner une ride à votre ancienneté @pikeman! C’est la première fois qu’il embarque sur la MightyMobile donc il faut que ce soit une bonne sortie! On arrive sur le spot et ce n’est plus le temps de niaiser. Le ciel est gris, mais il n’y a presque pas de vent et le lac est vraiment calme. Quelques belles perchaudes plus tard, nous décidons de changer de secteur. Choix judicieux, car Pikeman arrive à ferrer un bel achigan à petite bouche de 18 pouces. Il était très difficile de trouver des concentrations de poisson, ceux-ci semblaient étendus un peu partout, et ce de façon disparate... Le reste de la journée sera parsemé de perchaude aléatoire sans aucun autre achigan malheureusement. Bref quand même une belle journée avec le plus gros achigan à petite bouche de la saison pour Pikeman!
  35. 7 points
    le Memphrémagog bien sur ouananiches, brune, arc en ciel, grises ... achigan a petite et grande bouche, brochets, perchaude, perche blanche, éperlans ... on ne peut pas s'enmerder au memphré
  36. 7 points
    Sans ordre car je suis toujours très heureux quand je me retrouve sur ces plans d'eau, le fleuve St-Laurent, le lac St-Pierre, le lac Ontario, la baie de Quinte, le Cabonga, le Kipawa, le Byrd, le Matchi-Manitou, le Devenym, le Champlain, le Louisa, et la Mille-Îles. Chose sûre, on a le choix au Québec et je suis bien heureux d'y être né.
  37. 7 points
    Ayant un Kayak a pédales, de marque Native Watercraft, je vais te donner mon point de vue sur ce type de kayak: Les avantages: - Niveau vitesse c'est 4km/h sans forcer, et 7km/h de pointe (tu peux monter a 8km/h mais le fonctionnement du pédalier te limitera autant que l'endurance de tes cuisses) - Pouvoir se déplacer en marche avant/arriere tout en pêchant, pour se positionner pour lancer, pour combattre un poisson est vraiment un avantage - Tu peux pêcher toute une journée sans ressentir de fatigue, et surtout t'orienter vers des lacs plus grands, tu peux même pêcher a la traine, et en pagaie pêcher a la traine çà va vite te démotiver (déjà que on s'entend que de base pêcher a la traine c'est pas la technique la plus fun qui existe) - Autre point qui a son importance, quand tu pêches une journée venteuse, le fait d'avoir un pédalier est vraiment agreable, car a la pagaie tu passeras ton temps a te reorienter (sauf si tu as une ancre) Les inconvénients: Ici ca depend du pedalier, le mien tu peux le retirer manuellement quand tu arrives en zones très peu profonde, d'autres sont automatique comme le Coosa fd - Danger ou risque d'accrochages (rochers, algues, ...) de ton hélice selon le modèle de pédaliers que tu prends Personnellement je trouve que le principe du pedalier Native est pas le plus pratique comparé au Coosa FD par exemple, mais d'un autre coté je le pense plus rigide (je n'ai pas essayé le Coosa fd) - Le prix, bien sur qu'ils abusent, le kayak de pêche est une disciple pas encore ultra populaire, spécifique et technique, la concurrence est pas encore feroce donc les prix sont tirés vers le haut, notamment pour les NEWS modèles a pédales. Je regrette mon achat ? Absolument pas ! Je préfére même mon pédalier a un moteur électrique encombrant. - Le poids ? Le pédalier se détache tu n'es pas obligé de le porter avec le kayak. Dans mon cas quand je vais sur un petit lacs a herbiers, peu profond je le prend pas. Mais quand je vais sur un plus grand (Memphrémagog, ....) je suis vraiment content de l'avoir ! Avant de faire un choix de kayak, il faut deja cibler l'utilisation que tu vas en avoir -
  38. 6 points
    Salut à tous, amateur de peche sur la glace et autre aussi. A bientôt, en espérant apporté ma participation.
  39. 6 points
  40. 6 points
    Tu peux avoir un 300 4X4 à ce prix....
  41. 6 points
    ben weillon, y parle ben mais tu sais bien qu'il n'était pas la...... il est comme une «soucoupe volante......»on en entend ben parlé mais on en l'a jamais vu.....
  42. 6 points
    Y tombera pas en bas de sa chaise...
  43. 6 points
    Continues à pêcher ta truite de moins de 12 oz avec un spinning. C'est pas fait pour de petits leurres de moins de 1/4 oz à moins d'investir plus de $400 pour le moulinet. Pour ce qui est des ajustements et de lancer avec un baitcast, non c'est pas très compliqué, avec un peu de pratique et quelques conseils.
  44. 6 points
    Tu leur demanderas un micro, tu pourras ainsi animer la soirée de là-haut !!! D.J. Mini !!! Éric
  45. 6 points
    Je demande a mon employé aveugle de m'apporter une feuille de papier sablé,,en revenant il me dit...taboire...c'est donc bien écrit petit!
  46. 6 points
    hahaha!!!!! Est bonne !!! Tu fais ma journée !!! En fait, plate à dire mais ce qui m'a le plus fait tripper là-bas, ce sont les malachigans.... Vraiment ça a le diable au corps ces bêtes là!!! http:// http:// http:// Éric p.s. Merci X-Rap, de bons souvenirs que tu ramènes là... Incidemment mon SEUL voyage de pêche à vie, où ce n'était pas moi le cook du voyage!!! Et bien humblement, j'avoue que Marco était plus que sur la coche !!!
  47. 6 points
    Pourquoi ? C'est simple, il y en a qui veulent imposer leurs idées ou opinons , pas en discuter, mais bien imposer....c'est normale qu'on ai pas toute les mêmes idées ou opinons et quand ça ne marche pas, là les autres sont épais, imbéciles, ignorants, crétins, bornés, veulent rien comprendre... ect.... Pourtant, il y a un diction qui dit: Dieu seul le sait et le Diable s'en doute...
  48. 6 points
    @ Éric , j'ai lu le mode d'emploie et à la première ligne il est écrit ...ne pas perdre patience
  49. 6 points
    Idéalement c’est d’y aller à 2 bateaux ,surtout lorsque c’est une première fois ´´ ca enlève pas mal de stress ´´´Alain ´´´
  50. 6 points
    Je passe mon tour encore... Fin mai moi , Berni et ...... on organise quelques jours a chasse au Pike en camping car territoire libre de l abitibi

À propos de PêcheQC

La communauté PecheQC a comme but premier la promotion de la pêche ainsi que le partage des connaissances intergénérationel. La relève de demain se bâtit avec les pêcheurs d'hier!

Suivez-nous sur Facebook

Notre page Facebook