Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Showing content with the highest reputation since 2018-09-18 tous le site

  1. 15 points
    ET VOILA MON RÉCIT Alors comme tous bons politiciens en nous, nous avons respecté notre promesse. Dans un premier temps , ayons un bref regard sur ce membre Minoutigrace. Comme nous tous, au début de notre adolescence , nous avons été parfois turbulents, espiègles, enjoués en j'en passe. Donc, par une journée , il fût décidé par le Grand Chef en haut, qu'il ne marcherait plus jamais. Son petit chat s'était enfui de la maison familiale en courant, et notre invité est partit a la course derrière lui pour le rattraper en traversant la rue. Une auto arriva , et le destin de Minoutigrace fût changé pour la vie. Je vous laisse imaginer la suite. Alors comme je dis souvent, ce qui se dit dans ma rivée, ca reste dedans, mais quel parcours de vie, a eu ce membre jusqu'à notre sortie. Je le savais excité d'avant sa sortie, car nous gardions contact, mais moi et l'autre, tsé le matelot, étions plutôt anxieux ou nerveux, de savoir comment agir avec lui, et comment s'y prendre pour l'installer le plus confortablement dans ma rivée , pour lui faire passer une belle journée , qui a mal débutée pour lui a cause de l'autre, et s'est mal continuée et terminée pour moi a cause encore de l'autre. Je n'ai pas assez de l'endurer il fallait qu'il fasse de la mard.e en plus. Notre mise a l'eau et départ, devait se faire a Batiscan pour 8.00 AM. Alors étant matinal je suis arrivé sur place autour de 7.35 afin de tourner un vidéo , et de prendre des photos avec mon drone, et de mettre ma rivée a l'eau , en prévision de l'arrivé de notre invité autour de 8.00. Notez que le vidéo est saccadé a 50 secondes, a cause que j'ajustais en vol mon zoom a 2X, et que je n'ai rajouté aucun son. A l'hiver 2019 je vais devoir approfondir et parfaire mon coté vidéaste amateur 101 . De plus c'est un peu flou, car j'étais en mode sport , ce qui fait voler mon drone a 70kil/heure, mais ceci peut causer une vibration a la caméra, etrendre les images moins claires. Une fois les prises vues terminées, l'autre arriva a l'heure, ce qui n'est normalement pas son cas. Dans ma tête j'avais un mauvais feeling de sa ponctualité . Ca sentait pas bon , comme on dit dans le jargon. L'embarcation fut mise a l'eau , dans l'attente de notre invité. Mais 8.15-8.20-8.30 heures passent et il n'arrive pas. Dans l'attente nous regardions le paysage et bavardons de je ne me souviens plus de quoi A 8.40 heures je téléphone a Minoutigrace , et un message que l'abonné est dans l'impossibilité de me répondre se fait entendre. .. Oupssssssss il y a un os dans le boudin , me disa l'autre. Sauf attendre que faire de plus. A 8.50 heures le téléphone sonna, et c'était la conjointe de notre invité qui nous demanda si nous étions arrivés sur place car il nous attendait de son coté depuis 8 heures mais a la marina de Batiscan. Je pestais intérieurement contre l'autre, qui avait au cours de sa carrière, utilisé, carte et boussole, gps par la suite, et n'avait même pas été foutu de bien diriger notre invité. En plus il avait été a l'heure ,mais a la mauvaise place. .. Nonnnnnnn ca ne sentait pas bon pour la suite. Brièvement a cause des travaux de la sortie pour Bastican sur la 40, l'autre avait indiqué le chemin a prendre avec gougoune map par la sortie précédente soit st anne de la pérade. Mais son chemin s'arrêtait a la marina, soit 3 kil en aval du lieu de rencontre. Fa que l'autre a fait perdre une heure de pêche a notre invité de par sa faute . Neuf heures pile sonna et notre invité arriva a notre rencontre. Mon appréhension était d'installer notre invité , avec son fauteuil roulant dans ma rivée. Alors, qui comme tout bon scout n'a pas appris a faire la chaise, afin de transporter un blessé en forêt. Et avec cette méthode ce fut une chose relativement facile a faire . Et le fauteuil roulant fut bien arrimé , avec une corde, aux tackets de ma rivée, que vous verrez sur les photos suivantes. 15 minutes plus tard, nous étions en direction de notre lieu de pêche. La température, les vents et la marée étaient en notre faveur, ce qui augurait bien pour nous. Il ne manquait juste que le poisson soit au rendez-vous. La pêche a la traîne avait été priorisée vue la mobilité réduite de notre invité, et la quasi absence de joncs flottants. A peine les lignes misent a l'eau que l'autre se tapa un petit achigan et presque au mëme moment Minoutigrace ( coudonc je viens de réaliser que j'avais 2 chats dans ma rivée moi) ferra un bel achigan qui lui donna du fils a retorde avec ses sauts , et saccades dans l'eau . Il avait été décidé que l'autre , serait le puiseur officiel de la journée, car je devais m'occuper du moteur et embarcation au moment des captures. Une fois les 2 captures décrochées, j'ai repositionné la rivée et immédiatement notre invité ferra un plus petit achigan Les morsures timides ne se faisaient pas attendre , mais les captures étaient plus rares, mais l'action était au rendez vous, ce qui épongeait la bourde matinal de l'autre. Après avoir épuré le spot a achigan , je me suis dirigé dans un rapide pour le jaune . Rapide qui apparaissait au loin au fils de la marée baissante. A notre première passe, les jaunes étaient preneurs, et ainsi 3 petits furent remis a l'eau, en moins de 10 minutes. Après de m'être replacé en bas du rapide, notre invité fera un beau jaune mais juste un peu trop gros pour être gardé . Tout comme l'achigan, les jaunes étaient picosseux et pas trop affamés. Alors que midi sonnait au loin dans le clocher a Champlain , il fût décrété qu'une pause, pipi, bière, et sandwichs était de mise, afin de mieux bavarder et se connaître. Il restait 2 heures d'une belle marée baissante et lente alors que vers 12.45 heures , je me suis dirigé dans un au spot qui en 2018 n'avait pas été encore été pêché par moi et l'autre. Une belle grosse roche, du double de la grosseur de ma rivée, gisait dans 5 pieds de profond, et avec la marée qui achevait de baisser, il ne restait que quelques pouces d'eau par dessus. Un beau sillage , se profilait vers l'aval, créant l'habitat de chasse idéal pour les jaunes. donc, un petit jaune fût capturé par moi-même presqu'au moment que mon leurre eu touché a l'eau et l'autre fit de même , et comme nous finissions de les remettre a l'eau notre invité se tapa une petite bouche 2 autres passent furent refaites sans succès , et j'avais décidé d'en refaire une dernière avant d'aller ailleurs. Je naviguais dans 4.7 pieds de profond et comme notre invité était placé du bon coté , au passage près de la roche, j'ai accéléré pendant 3 secondes et BANG . Yessssss un gros jaune entêté a mordu pour donner du fils a retordre a notre invité , et le frein de son moulinet chantait a notre plus grande joie. L'autre qui avait la puise en main, était plutôt énervé ou exité dans l'attente de voir l'ombre de ce jaune, se profiler dans les eaux limpides du fleuve. STUN beau ca man, STUN beau qu'il criait . S'il est gardable il vas être limite, STUN beau ca man. Durant ce temps j'avais sortie mon leurre de l'eau et placé ma canne afin de ne pas nuire au puiseur énervant /énervé et Minoutigrace. Au moment de sortir de l'eau la puise avec le jaune, l'autre dans son énervement recula un peu trop et j'entendis un bruit sec.. Ben oui , il venait de casser ma canne presque vierge que j'avais achetée en plus avec lui chez Sail l'automne dernier . J'ai lâché un juron que je ne peux écrire ici, mais le mal était fait Cibole, il y avait 5 cannes a pêche, pour 3 pêcheurs dans mon embarcation, et il fallait qu'il marche sur ma canne au lieu d'une des 2 siennes. Je n'ose imaginer ca serait quoi si le dividu masqué avec ses 20 cannes a pêches qui trainent au fond de son bateau l'invitait. F.O.D , tu sais maintenant a quoi t'en tenir avec lui. Une fois ses excuses faites du bout des lèvres, et a peine audibles, j'ai pris mon spinning pour terminer ma journée . Mais Minoutigrace avait tout de même capturé un beau jaune de 52 cm , au travers de la bourde de l'autre. Le temps filait beaucoup trop vite et je voulais me rendre a 1 kil plus en amont , pêcher près d'une autre grosse roche. Au premier passage , l'autre captura un jaune trop petit , mais je sais maintenant que ce jaune, fût envoyé d'un autre monde pour me punir de je ne sais pas quoi. Pourtant le Créateur connait ma bonté de l'endurer et de l'inviter , et je crois trop souvent maintenant. Alors que c,était moi qui manipulait la puise, et que le jaune embarquait dedans, l'autre a sacré un coup de coté avec sa canne, le doré s'est décroché et son leurre, vint se planter dans mon doigt. Excusez moi mais ici je ne peux écrire ce que j,ai crié et dit a l'autre, mais c,était pas dans la dentelle. Je voyais sa face comme ceci, et moi j'avais ceci dans les mains. La pointe du trépied touchait a l'os , et une vive douleur se faisait sentir . Afin de vouloir se faire pardonner, l'autre sortie de mon coffre d'outil une paire de pince cutter , et s'offrit de m'aider de ses mains tremblotantes. J'ai décliné poliment du moins je le pense, son offre, car j'avais peur de me faire amputer le doigt, plutôt que de couper le trépied près du leurre. Un pansement de fortune fût fait , afin de me rendre a l'höpital en soirée. 15 heures sonnaient a nos montres, et disons qu'avec les embûches que l'autre m'avaient occasionnés , je n'avais plus le cœur a la pêche, et la douleur l'emportait sur le bon sens. Alors le retour fût décrété par le Capt de la rivé, et au quai le débarquement de notre invité Minoutigrace se fit sans encombres, et pendant que je préparais la rivée pour son retour sur la route, l'autre s'appliquait a faire des filets porte-feuille et filets ordinaires selon l'espèce du poisson, que Minoutigrace avait décidé de garder pour sa consommation avec sa conjointe. Une fois le tout terminé, c,est avec regret que le temps était venu de nous séparer, et j'ai fais une offre pour 2019 a Minoutigrace, qu'il sera le bienvenu dans ma rivée. Par contre pour 2019 je ne sais pas si l'autre vas être encore mon matelot et ami. Le temps dictera SON futur. Et ce fut avec émotion et je dois être franc , que j'ai serré la pince de notre invité , en espérant le revoir en 2019. Moi ma journée était très loin d'être terminée , car une fois ma rivée remisée dans mon garage, et après bon souper, j'ai pris la direction de l'hôpital , afin de me faire extirpé du doigt ce cadeau empoisonné de l'autre. Je me suis inscrit a 6.45 PM et a 1.00 heure pile je fût annoncé de me présenter dans d'autopsie Bref, le Doc, a dû faire sortir le trépied de l'autre coté de mon doigt , afin de couper l'ardillon, et d'enlever le trépied. Après 4 Ray X de mon doigt, et une injection contre le tétanos plus tard, a 2,15 AM, je placais ma tête sur mon oreillé , épuisé de ma journée. Voilà, ceci fût notre journée, d'avoir remplit une promesse passée, et juste de penser a mon réveil , de revoir les yeux illuminés de Minoutigrace lors de notre départ, ceci m'avait oublier toutes les frasques de l'autre, qui frasques sont toutes pardonnées au moment ou je fais ce récit. Octobre vas être malade, et allez profiter du dernier mois d'automne, pour mouiller vos lignes, a la recherche de vos poissons favoris, et une bonne fin de saison a tous
  2. 14 points
    Enfin, la date est arrivée ! Ma Capitaine Sylvie et moi retournons à la Pourvoirie Chevreuil Blanc pour le dernier séjour de la saison. Nous serons au chalet 22 du Lac Croche du 13 au 16 septembre 2018. Mercredi a été la plus grosse journée pour les préparatifs et jeudi matin, nous terminons le tout. Nous quittons tôt et ferons un arrêt pour le dîner. Sur la route 309 direction de Val-des-Bois, je rencontre un camion qui m’expédie une grosse roche directement dans le pare-brise. Le bris de 1.5 pouces de diamètre avec plein de fissures est immédiatement noté comme non réparable. Lors de l’arrêt pour le dîner, il faut appeler les assurances pour ouvrir un dossier et le concessionnaire pour prendre rendez-vous. La réparation se fera mercredi le 19 septembre. Une chance qu’il y avait un pare-brise sinon je n’aurais pas été présent pour vous raconter notre séjour. J’aurais reçu cette pierre directement dans le front. On arrive à l’accueil vers 13h45 pour finaliser l’enregistrement. Dès 14h00, nous nous dirigeons au chalet. Il reste à peine 15 minutes de route à faire. Dès l’arrivée, c’est la course pour tout rentrer le plus vite possible, monter les cannes et transférer tout le stock de pêche dans la chaloupe. Cette année, le stock restera dans la chaloupe puisque nous avons décidé de pêcher l’AEC sur le Lac Croche durant tout le séjour. Avec la température annoncée, on n’aura pas besoin d’imperméables. Le temps passe quand même vite et on quitte le quai à 15h15. Il fait beau et chaud avec 26 F et aucun vent, le lac est miroir. Ouf ! Le lac est de toute beauté. Notre 2 m/h de vitesse de traîne va nous aider à combattre la chaleur. L’eau alterne entre 69 et 71 F. Il faudra donc pêcher les truites entre 20 à 30 pieds de profondeur dans plus de 50 pieds d’eau. On met chacun un chapelet différent précédé de 1 once de plomb et suivi d’un bas de ligne assez long (42 pouces pour Sylvie et 36 pour moi) avec un hameçon Slow Death et la moitié d’un gros ver ou un Killer Crawler dans une des 4 couleurs disponibles. Avec les immenses prises que mon ami Kazz et sa conjointe ont réussi il y a à peine 2 semaines, nous sommes plein d’espoir de prendre aussi une très grosse AEC mais le but premier est de s’amuser sans se mettre de pression et d’accepter ce que le lac nous donnera. J’ai tu dis sans se mettre de pression !!! Ma Capitaine me rappelle ma médiocre pêche à l’AEC au début août sur le Lac Provision et commence son défi de qui en prendra le plus et les plus belles. Nous avons notre calepin de bord pour noter les prises et les remises à l’eau et le poids de celles que nous conserverons. À peine 10 minutes plus tard, la partie commence déjà. Capitaine Sylvie a déjà une grosse attaque et réussit à ferrer. Ça tire quand même assez fort. Je ne suis pas comme mon ami Kazz, j’ai confiance en mes talents de puiseur et dès qu’elle arrive je la puise du premier coup. Elle doit faire un bon 1.75 lbs mais elle est piquée juste sur le bord. On la décroche sans la sortir de l’eau et elle retourne très rapidement dans les abîmes du lac. Après quelques changements de chapelet, notre première soirée se termine avec 4 prises pour moi et 3 pour Sylvie qui gardera une belle 2 lbs. Les 6 autres sont remises à l’eau. En une seule soirée, nous avons la même quantité d’AEC que lors de notre séjour complet au début août. Le lac est généreux et nous retournons au chalet avec un large sourire. Petite bouffe et quelques verres de vin suivront. Durant la soirée, Sylvie qui revient de la chambre lance un cri : Jacquot ! Y’a un mulot sur le plancher qui longe le bas des armoires. Il se faufile rapidement et retourne derrière les armoires pour probablement se cacher sous le poêle. On est fin prêt pour se genre de situation. Nous armons les 3 trappes que nous avions apportées et en trouvons aussi 3 autres que la pourvoirie laisse au besoin. Vers 11h00, c’est l’heure d’aller roupillonner puisque le réveil est prévu pour 5h45. Le lendemain matin, une trappe avait fait son oeuvre. Nous espérons que c’est la seule qui traine dans le chalet. Nous sommes sur le lac dès 7h00. La veille, j’avais eu 2 prises avec le chapelet de fille (Bolo rose, vert pomme et blanc) mais j’avais terminé avec une nouvelle cuillère suivi d’un chapelet que je prends rarement. Le succès avait été immédiat alors je décide de commencer ce vendredi matin avec ce même montage. Pour faire une histoire courte, ce fut un avant-midi du tonnerre. Madame la Capitaine avait beau changer de montage, elle n’a pris qu’une seule truite remise à l’eau pendant que c’était le festival pour moi. Rien de bien gros, entre 1.25 lbs et 1.75 lbs mais que du plaisir avec mes 11 prises dont une de 2.25 lbs qui a été conservée. Vers 12h30, on retourne au chalet pour arranger le poisson et pour le lunch du midi. Dès la fin du lunch, nous retournons sur le lac vers 14h00. Ma Capitaine se remet de son avant-midi et reprend espoir. Mon après-midi sera consacré à faire certains essais tantôt à la mouche avec des queues de lapin ou streamers, tantôt avec mon downrigger ou avec d’autres montages de cuillères et des leurres souples ou des poissons nageurs. L’après-midi se résume à 4 prises pour Sylvie qui en gardera 2 et à seulement 2 prises pour moi qui sont retournées grossir une autre année. Nous avons rencontré un ami. Lui aussi c'est un grand pêcheur ! Une autre soirée se termine vers 23h00 pur reprendre le collier tôt le lendemain matin. Une autre pêche du matin commence vers 7h00 pour se terminer vers 12h30. Tous les deux, nous avons eu plusieurs attaques manqués mais un total de 9 truites sera quand même puisé. 4 pour Sylvie, toutes remises à l’eau et 5 pour moi dont une de 1.8 lbs conservée. Comme c’est notre habitude, on reprend encore le collier vers 14h00. Juste avant le dîner, j’avais remis le montage cuillère/chapelet qui m’avait donné mon exploit de la veille au matin. Immédiatement, j’avais eu ma truite de 1.8 lbs alors je décide de le garder encore pour quelques temps. Sylvie avait aussi trouvé un chapelet qui semblait attiré le regard des truites. Elle décide aussi de continuer avec. Encore une très belle pêche avec 6 truites pour Sylvie dont 3 remises à l’eau. Celles conservées étaient quand de bonne taille avec 1.6 lbs, 1.9 lbs et la plus grosse du séjour avec 3 lbs. De mon côté. j’en ai retourné 1 et conservé 2 de 1.75 lbs et 2 lbs. Le lac est vraiment incroyable cette année bien que plusieurs ne prennent pas grand-chose ou rien du tout. Vers la fin de la journée, on croise une chaloupe de 2 pêcheurs qui nous demandent conseil. Un avait un montage d’une petite Toronto Wobbler avec un bas de 18 pouces et l’autre un mini chapelet de 12 pouces très léger avec aussi un 18 pouces de bas de ligne. Comment prendre du poisson en pêchant juste sous la surface quand les truites sont à 20/30 pieds de profond ! Je leur ai montré nos montages et ils ont dit qu’à leur retour au chalet, ils fouilleraient leur coffre pour faire un montage plus lourd et plus attrayant pour la dernière pêche du lendemain matin. Une autre superbe journée se termine et le lendemain sera le dernier matin de la saison. Nous sommes sur le lac vers 6h45 et ça annonce une autre belle journée. Nous n’avons pas beaucoup d’heures puisque nous devons sortir du lac vers 10h00 pour quitter vers 11h00. Nous nous dirigeons directement aux 2 secteurs les plus productifs du séjour. En chemin, nous croisons nos 2 compagnons qui espèrent prendre au moins 1 truite avec leurs nouveaux montages. On ne le saura pas puisque nous ne les avons pas revus. Pour nous, c’est encore très bon pour ce dernier 3h00 de pêche du matin. Sylvie prend 3 truites qui sont retournées grandir et j’en prends 4 dont deux de 2 lbs que j’ai conservées. 10h00 est arrivé alors c’est la course pour arranger ces poissons et tout réemballer dans le véhicule pour pouvoir quitter dans les délais prévus. Nous quittons finalement à 11h30 mais ce n’est pas très grave puisque le chalet sera fermé pour 5 jours en préparatif pour la pêche d’automne qui commence le vendredi seulement. 4 journées magnifiques et une pêche incroyable de 50 truites ! Malgré que ma Capitaine a réussi l’exploit de la plus grosse du séjour avec 3 lbs, elle s’est fait légèrement déclasser en quantité 29 à 21. Le chalet est déjà réservé pour l'année prochaine. Mirage
  3. 9 points
    le fleuve avait pas mal plus de bon sens ce matin et les poissons au rendez-vous....vu 2 beaux petits lièvres. voici les deux plus belles de la journée.... vu un gros esturgeon se prélasser au soleil,drette a mes pieds....faisais au moins 8 pieds de longs! plus sérieusement,yétais gros en tabeurne!!
  4. 9 points
    le vent a tombé ce soir,rien de spécial,une couple de keeper et un autre de trop petit ou juste sur la limite, tous remis a l'eau de toutes facons....je me dis que ca fais de quoi a regarder de temps a autres... le leurre qui fonctionne pour moi ces temps-ci est le scented paddlerz sexy mullet de la cie zman,sa forme fait en sorte qu`il travaille très bien....monté avec jig football ou je l'utilise beaucoup en texas.
  5. 8 points
    petite sortie au doré hier soir,aucune touche,le néant total.....petite sortie a l'achigan ce matin,comportement typique de l'achigan d'automne...aggressives et en banc.....2 premiers spots,rien et jackpot aux 2 derniers.... regardez-y les couleurs de celle-la,magnifique! rien d'énorme mais rien de trop petit non plus mais j'ai eu le pouce irrité et une maudite belle matinée de pêche....tous en 3 heures de pêche....une bonne douzaine en tout!
  6. 8 points
    on est de retour, on a pas récolté d'orignal,,,,,,,,,! on n'a pas chassé ce matin on était trop brulé et fallait quitter le chalet pour midi, si on avait tué ce matin ou on chassait ca aurait pris un bon 4-5 heures pour sortir l'orignal, ca aurait été le chiar mais un gars de la sépaq m'a dit ce matin, ca n'aurait pas été grave on aurait passer un autre chalet a la gang qui était supposé avoir votre chalet, y nous dise ca le dernier matin de chasse.... on y a donné la claque en tabouere, on marchait 4 a 5 km par jour aux alentours des vieux buchers, on a trouvé au bas mots 40-50 frottés de cornes, on a trouvé une petite souille de 1 semaine env, dla crotte fraiche fraiche, des trails d'orignaux a la tonne et pas capable de voir la queue de un, on a eu une température de marde, ya fait chaud sans aucun bon sens, de la pluie et du vent, on a chassé en ta.....j'ai callé comme un malade, assez caller que j'ai pogné une callidinite,,,,, , j,ai fais du rattling comme un malade, assez rattligné que j'ai pogné un rattlignidinitte..... , tellement fait de rattling que ma palette de rattling est usée de moitié.... , farce a part, on a vraiment pas été chanceux, les orignaux nous ont passés dans les pattes toutes la semaine, dimanche on est arrivé sur notre spot a 4:00 pm, c'était bourré de traces fraiches et on a trouvé 3 arbustes completement démolis par un orignal, yen a pioché un if drink de shot, quand on a vu ca le dimanche on a rentré dans l'bois, trails + trails + trails + crottes + crottes + arbes frottés et rien rien rien, aucun signe d'orignal avec call de buck + femelle + rattling + urines de male et femelle. un peu plus loin les orignaux avaient passés dans nos traces de vtt durant la nuit, on a encore rentré dans l'bois et rien rien rien, lundi matin, pas de traces fraiches dans notre chemin principale, on a trouvé 3 pistes d'orignaux fraiches un ost.... de beau buck (tres grosse piste)+ femelle et petit, on a rentré dans le bois et nous nous sommes rendu sur le top de la montagne ou il y avait eu des anciens buchers, on a trouvé crottes fraiches encore verte et molle, trace de panache sur un arbre et meme trouvé une touffe de poils, call + call ( buck et femelle) + rattling + ligne d'odeur et rien rien rien, on a été 3 fois a cette place, une maudite belle place. lundi matin, on a fait le tour de nos bons spots et rien rien rien, on a vu une trace fraiche dans un petit chemin de travers, on a rentré dans l,bois et rien rien rien, en apres midi on a été voir un autre secteur, rien rien rien sauf une trace de femelle et veau pas mal fraiche mais rie de concluant , on est retourné a nos spots pour la fin de la journée, mardi matin, on va a nos spots, rien rien rien c,est mort, on va exploré l'autre bord de notre secteur, rien rien rien aucune trace, juste de vieile vieille traces, on reviens dans les alentours de nos bons spots et on prend un autre petit chemin, wow, wow trois traces fraiches, on débarque, sort nos carabine et marche lentement a pied un bon 15 minutes et je me met a caller le buck + rattling, rien rien rien aucune réponse ou craquement, on est découragés, en revenant au 4 roues j,ai fais un ligne d'odeur de male et de femelle, on retourne la mercredi matin, calvas, le buck durand la nuit ou au petit matin a suivi ma ligne d'odeur sur un bon 1500 pieds dans le chemin et par la suite trace de femelle et veau, j'ai callé + rattligné au cotton et rien rien rien, je capotais ben raide, ben weillon donc, quossé qui s'passe, j'hallucinais.....! en bref, notre secteur est un secteur pour chasser durant le rut, dans le temps du call, je suis convaincu a 10000% que si on aurait été dans le temps a planche du call que c'est certain a 10000% qu'on aurait récolté, on ya donné la claque en malade, a chassé comme on a chassé si ca aurait été dans le temps du rut avec les traces et spot qu,on a trouvé c,est quasiment impossible de ne pas tuer un orignal, yen a en masse en masse, mais pour nous autres la chaleur et la température et la date nous a joueé un bien mauvais tour, la plupart des chasseurs chassent dans les chemins, ils s,en est tué env 10 durant la semaine, ils ont de bons secteurs avec des buchers, nous dans notre secteur seulement de vieux buchers et impossible de tirer un orignal la dedans, en bref, on a eu du plaisir, on a passé une belle semaine quand meme, on a pris le vtt seulement samedi et dimanche, le restant de la semaine y mouillait touts les jours on y allait en camion, au moins on était a l,abris de la pluie un peu plus et a la chaleur. chose certaine, quand je vais retourner a l'orignal on va y aller dans une zone donc la chasse est permise entre le 25 et le 30 sept, en dehors de ces dates je passe mon tour a moins que ca soit dans la réserve de matane, en dehors de ces dates je préfere rester chez nous tant qu'a perdre mon temps a courir apres ca fait que sur ce, m'en va faire une petite siste, chu brulé ben tite, de retour plus tard....!
  7. 8 points
    2 belle journees de peche back to back en photos:
  8. 7 points
  9. 7 points
    Quand je dis que ça pas été facile, c'est que nous sommes 4 en 5 dans les réserves et on avait jamais dépassé 2 jours de chasse. Cette année ça été beaucoup plus difficile et ça été au jeudi. J'ai fait venir un buck le lundi jusqu'à 150 pieds mais pas capable de le voir et finalement sa femelle l'a rappelé. Mardi et jeudi, on était dans un vieux bûcher mais encore une fois pas capable d'avoir de contact visuel malgré qu'ils étaient à tout au plus 40 pieds de nous. Finalement, on a réussi à avoir un contact solide avec un buck vers 10:45 jeudi dans une forêt mélangées. on l'a tiré une première fois à 70 pieds et il a foncé sur nous pour bifurquer à 20 pieds un tir à la colonne l'a terrassé. 46 pouces et 750 lbs en quartiers
  10. 7 points
    Bonjour à vous tous, Je m'appelle El Mahdi, 29 ans, développeur web et passionné par la pêche. Depuis mon enfance je rêvais d'attraper un poisson peut importe lequel lol. J'ai pas un équipement de fou, mais suffisant pour attraper de l'Achigan, de la perchaude, du brochet et de la truite. D'où je viens, le Maroc, je sortais avec mes amis toutes les fins de semaine pour aller à la pêche. Maintenant que je suis installé ici je manque de compagnie et de motivation pour y aller. Je me suis donc inscris à votre forum pour essayer de faire des connaissances et pourquoi pas un jour partager une sortie de pêche avec vous. Voilà tout à propos de moi, au plaisir :-)!
  11. 7 points
    ET VOICI LA RÉPONSE ET RÉPLIQUE DE SA SORTIE AVEC NOUS 2 Je suis vraiment ravi et surpris de cette expérience. Je me doutais que ces personnes avaient ce don et cette passion qu'est la pêche mais j'étais encore plus impressionné de cette complicité (pas tout de suite évidente) fraternelle. J'en parle encore à mon environnement social de cette expérience, j'en suis bouche bée. À tout entendeur (et lecteur), ces deux compères ont été des hôtes de plus accueillants et respectueux (des gens intelligents de tête et de cœur). Merci au Protecteur et à Wildcat pour cette fantastique expérience. Je souhaite bien revenir l'année prochaine.
  12. 6 points
    hahahaha, Fred a appelé mini a 10:45 pm, il me dit j'ai tué in ours et mon 4 roues est fucké, viendrais tu m,aider, lui ai dis oui, a 11:05 je partais de chertsey pour aller rejoindre Fred, je suis revenu chez nous a 2:30 am, me suis couché a 3:00 am et je travaillais a 7:00 am, in zommbie
  13. 6 points
    on a vu une 20 taine de poules, 6 gélinottes et les autres des étras des savanes, cé tu assez beau on a eu de la visite
  14. 5 points
    Pour 10$ tu vas avoir une boîte de 25 en 2 3/4 !! J'imagine que tu as suivi ta formation de chasseur ??? Les bonnes munitions dans des bonnes armes en ordre ! Holiday
  15. 5 points
    la cache a François . aujourd’hui a16.hr . trot tit y Lesse passé
  16. 5 points
    qwhat? burlington vermont!! comme dans l'annonce!
  17. 5 points
  18. 5 points
    de retour de ma petite sortie de ce matin avec @Fishermanne malheureusement,j'ai pas apporté mon kodak donc il m'est impossible de vous montrer les trophés de ce matin......tous plus de 20 pouces,4 livres et demie minimum! nahhhhh.....rien pentoute,une attaque et c'est tout....le vent de ce matin était terrible et le fleuve était pas mieux.... mais la sortie n'a pas été veine,il aura du plaisir la saison prochaine et j'ai fais la connaissance de quelqu'un de bien sympatique...toujours plaisant de rencontrer des membres. ce fut un plaisir et ont s'organiseras d'autres sorties l'été prochain! m'en viens comme mini....``ca mord en ta de ta,y en a tellement que ca saute dans chaloupe,din waders,y en a partout partout!!!
  19. 5 points
    Bon on est rendu que l on donne dans la pub maintenant ....
  20. 5 points
    Exactement... Dans mon cas, mon bateau personnel, tu vois,,il est en fibre, un Grew de 17pi... pas de soudure ni rivet...en bas d'une certaine longueur,,je préfère la portance du fibre grâce à son poids.. Tout est une question de goût et de satisfaction!
  21. 4 points
    pour toit FRED.....la madame a pas paniqué .
  22. 4 points
    bon ben,m'en va porter mon kayak pour l'hiver demain...... l'achigan pour une couple de semaines en étiiiiirant et le doré pour le reste de la saison en attendant les bredouilles de la pêche blanche......la grande déprime,la température aide pas,le sourire va me revenir avec le retour du soleil.....je regarde ma tarrière et les bottes d'hiver et me dit""hé tab........asti de paquet de trouble.....
  23. 4 points
    aie tu parles d'une trouvaille,j'ai trouvé ca en fouillant dans mes souvenirs....
  24. 4 points
    Pêche difficile aujourd'hui, avec ce foutu vent, j'ai pas pu vraiment pêcher, j'ai juste joué de la manette à gaz pour compenser! 14 dorés et trois perches de conservés!
  25. 4 points
    Juste de même, je regarde ça vite là, personne n'a suggèré les bateaux AlumaCraft qui sont en directe compétion avec les bateaux Lund chez nos voisins du sud dans la région des grands lac.
×