Aller au contenu

Mouche001

Membre
  • Compteur de contenus

    168
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

299 Excellent

À propos de Mouche001

  • Rang
    Membre Pro Pêche QC

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    03 Capitale-Nationale
  • Ville
    Québec
  • Intérêts
    Pêche (à la mouche) et chasse

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  2. Mouche001

    Leurre supposément extraordinaire!

    Salut J.-F. Ouellet ! Au risque de me répéter : ce qui est capitale, c'est le SPOT, le SPOT, le SPOT... et le SPOT !!!! Ça mord en joual vert et en mozusse dans un plan d'eau regorgeant de poissons !!!
  3. Salut! Pour votre information : Musée de la Neufve-France (MOnt-Joli, Bas-Saint-Laurent) Le dimanche 5 août 2018 EUTHANASIE CHEZ LES AMÉRINDIENS NOMADES La pratique de l’euthanasie était apparemment fréquente chez les peuples nomades. Lescarbot écrivait en 1612-14 que: «nos Sauvages voyans une personne languissante de vieillesse ou de maladie par une certaine compassion ilz lui avancent ses jours (...) Cela fait, chacun le laisse, & l’estime heureux de mourir plustôt que de languir. Car ce peuple estant vagabond, & ne pouvant toujours vivre en une place, ils ne peuvent traîner apres eux leurs peres, ou amis, vieillars ou malades». Ou encore Le Jeune: « (...) peut estre que son fils la laissera au milieu des bois, ne la pouvant ny guerir ny traisner apres soy, s’il ne trouve point dequoy manger. Voila comme ils soulagent les malades qu’ils croyent devoir mourir, ils leur advancent la mort par quelque coup de baston ou de hache, quand ils ont beaucoup de chemin à faire, et cela par compassion.» Paul LE JEUNE, Relations des Jésuites, 1633. Sagard laisse entendre que l’euthanasie n’était pas une coutume chez les sédentaires ««ils ont cette coustume entr'eux (i'entends les Nations errantes, et non les Sedentaires) de tuer et faire mourir leurs peres et meres, et plus proches parens desia trop vieux, et qui ne peuvent plus suyure les autres, pensans en cela leur rendre de bon services.» Gabriel SAGARD, Récollet, 1632.
  4. Salut! Pour votre information : http://Rivière Saint-Jean Saguenay Pour répondre à une publication qui circule présentement, il faut savoir que le ministère a le droit de gérance sur les activités de protection de notre ressource. Or, il ne permet pas la fermeture de la rivière en temps d'étiage, ni en partie, et ne permet pas non plus qu'un conseil d'administration puisse modifier la réglementation. Nous sommes conscient de la précarité du saumon actuellement sur notre rivière et particulièrement à la fosse 34. C'est pourquoi notre personnel donne les consignes suivantes à nos pêcheurs: • De privilégier la pêche à la mouche sèche • De réduire la durée des combats • D'utiliser les mouches noyées de grosseurs petites, lancées à 45 degré en aval de la rivière. • De privilégier la pêche tôt le matin et plus tard en journée • De manipuler le poisson le moins possible • De minimisez le temps pendant lequel le poisson est sorti de l’eau. Nous avons, tous, raison de nous inquiéter, la collaboration et le respect doivent donc être au rendez-vous. Merci de nous aider à préserver notre ressource !
  5. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  6. Mouche001

    Leurre supposément extraordinaire!

    Salut! Un bon leurre, utilisé par un bon pêcheur, dans un plan d'eau où il y s BEAUCOUP DE POISSONS, c'est très productif! En fait, c'est le SPOT qui est très important. N'oubliez pas que les leurres prennent plus de... pêcheurs que de poissons! Regardez dans vos coffres...
  7. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  8. Mouche001

    La compagnie Cime Aventure accapare la Bonaventure

    Salut Fishermanne! Le problème que tu connaîtras lorsque tu iras pêcher le saumon à la mouche dans la rivière Bonaventure, c'est que tu y verras descendre des centaines de personnes dans des canots et kayaks de la compagnie privée Cime Aventure. Tu y verras descendre une foule de plongeurs en apnée invités là par la compagnie privée Cime Aventure. Tu y verras descendre sur des planches à pagaie de nombreux clients de la compagnie privée Cime Aventure. Tu y verras des dizaines de clients de la compagnie privée Cime Aventure se baigner dans les «fosses à saumons». Ce qui te frusteras, c'est que, toi, tu auras payé cher un permis spécial de pêche du saumon à la mouche, puis tu auras versé un droit d'accès quotidien d'au moins quelques dizaines de dollars. La compagnie privée Cime Aventure, elle, accumule de l'argent auprès de ses clients (baigneurs, canoteurss, kayakistes, plongeurs en apnée, planchistes à pagaie, etc. ) sans verser les mêmes droits d'accès quotidiens que toi pour chacun de ses clients! Cmest comme si la compagnie privée Cime Aventure considérait la rivière Bonaventure comme sa propriété! Et les saumon, eux, sont stressés dans les fosses aussi achalandées... Et les pêcheurs à la mouche sont écœurés de voir leurs journées de pêche gâchées par tant de gens qui ne soucient guère du bien-être des saumons ni de celui des pêcheurs à la mouche!
  9. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  10. Salut! Pour votre information : https://www.lesoleil.com/actualite/justice-et-faits-divers/le-bateau-de-philippe-couillard-coule-a-la-marina-de-saint-prime-6be3182cb9ccce55d016c80cfc957ffd
  11. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  12. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  13. Mouche001

    !!!POST A JOKE!!!

  14. Salut Fishermanne! Et dire qu'il se trouvera des «amants des animaux» pour prétendre que les humains font du «spécisme» en considérant les animaux... inférieurs aux humains, et en servant des animaux à leurs fins!... Je me souviens de certains biologistes qui, au milieu des années 1990 — lorsque les cerfs de Virginie de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent se faisaient dévorer dans leurs «ravages» d'hiver par des coyotes nouvellement arrivés dans ces régions-là — recommandaient qu'on «laisse les coyotes tranquilles, parce qu'ils constituent un enrichissement de la diversité biologique du Québec...» !!!! Ils n'étaient pas capables de solutionner le problème, et ils préféraient laisser la situation s'envenimer sous prétexte de cet «enrichissement de la diversitébiologique»... Ces biologistes-là, en forçant le gouvernement à interdire la chasse pendant plusieurs années en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent, ont privé ces régions-là de retombées économiques évaluées à 30 millions de dollars!!! Des régions qui en avaient pourtant bien besoin...
  15. Mouche001

    La compagnie Cime Aventure accapare la Bonaventure

    Salut Hahny! Que veux-tu dire par là?...
×