Mirage

Membre
  • Compteur de contenus

    1 285
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    7

Mirage last won the day on March 21

Mirage had the most liked content!

Réputation sur la communauté

2 358 Excellent

1 abonné

À propos de Mirage

  • Rang
    Maître Pro Pêcheur
  • Date de naissance May 12

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    15 Laurentides
  • Ville
    Laurentides
  • Intérêts
    Pêche, Golf, Ski, Hockey

Visiteurs récents du profil

1 242 visualisations du profil
  1. Invitation au femmes pêcheuses

    Ma Capitaine Sylvie avec quelques prises. Capitaine Sylvie avec une belle pêche à la mouchetée. Même en hiver
  2. Quinte 2016

    @ Bach J'ai bien eu une belle invitation de Le Protecteur de monter dans son impeccable rivée avec Louis Maitre LSP mais j'ai du refuser cette offre pas manque de temps cet automne. Ça sera pour une autre fois.
  3. Quinte 2016

    Tu nous présentes de vieilles affaires de 2016 juste pour nous faire saliver. Beau récit, belle pêche, belles photos et très beau vidéo. Bon ça y est, tu as réussi. J'ai un p'tit filet de bave qui coule. Merci Lilmonkey ! Mirage
  4. Saumon et camaraderie en Ontario

    Beau trip Lilmonkey ! De bien belles photos aussi. Ta barbe est pas mal plus courte.
  5. Un séjour magnifique au Chevreuil Blanc

    Salut Marvig, Je ne vois pas ton message dans mon MP. Pourrais-tu me le retourner ?
  6. Un séjour magnifique au Chevreuil Blanc

    Même si nous réussissons toujours à faire de belle pêche, Suzanne à l'accueil était bouche bée. Sur les 25 chalets, il ne restait que 3 groupes à sortir après nous. Elle m'a confirmé que la pêche a été difficile pour tous les groupes et même très difficile pour certains avec à peine quelques prises pour 4 ou 6 pêcheurs. Faut croire que notre méthode est bonne. Pêcher profond en variant entre 20 et 30 pieds dans 50 à 150 pieds d'eau. Varier la vitesse régulièrement entre 1.5 et 2.2 m/h Faire des changements de leurres aux 30 à 45 minutes. Moi, je n'ai pas de mérite. je fais ce que ma Capitaine me dit de faire.
  7. Jeudi le 14 septembre, nous quittons ma Capitaine et moi pour notre dernier séjour de la saison à la Pourvoirie Chevreuil Blanc. Nous serons au chalet 22 du Lac Croche jusqu’au 17 septembre principalement pour l’arc-en-ciel même si nous prévoyons faire quelques heures à la mouchetée. La température annoncée est du soleil, du soleil et du soleil. Avec des nuits fraîches de 12 C, il fera chaud le jour avec 27 C et tout vent léger sera le bienvenue. Pour se cacher un peu des rayons du soleil si c’est trop chaud, nous avons apporté nos parapluies que nous considérerons cette fois-ci comme des parasoleils. L’arrivée se fait comme d’habitude à 14h00 et Suzanne à l’accueil nous indique de s’armer de patience puisque la pêche sera probablement difficile. J'avise donc Sylvie que nous devrons travailler très fort pour relever ce défi. Dès 15h15, nous sommes sur le lac. La température étant de notre côté, le décor qui est devant nous est magnifique. La température de l’eau en cette fin d’après-midi est de 68 F et les arc-en-ciel semblent être encore en profondeur à environ 25 à 30 pieds. Nous avons chacun plusieurs chapelets de couleurs, formes et longueurs différentes en plus de grosses cuillères Lucky Strike, White Fish et Matrix que nous utiliserons avec des mini-chapelets 12 pouces pour donner plus d’attrait ou 2 grosses Williams à la fois qui ont de l'effet puisqu'elles qu’elles oscillent en sens inverse. Au bout du bas de ligne, il y aura des slow death suivi de vrais vers ou de Killer crawler. D’autres bas de ligne seront aussi utilisés si nécessaire. Le mot d’ordre est de ne pas pêcher avec les mêmes appâts et à la même profondeur pour trouver des patterns efficaces. La vitesse variera entre 1.5 et 2.2 m/h pour couvrir rapidement le plus de territoire puisque le lac est assez grand et les truites ne sont jamais dans le même secteur d’une année l’autre. Après plusieurs tentatives infructueuses, notre première soirée se termine vers 19h00 avec une seule prise. Une bredouille pour moi avec aucune attaque. Plusieurs questions et interrogations nous trottent dans la tête toute la soirée mais la confiance règne, il reste quand même beaucoup de temps devant nous. La journée se termine Le lendemain matin dès 6h45, nous sommes sur le lac et l’eau est 65 F. Nous faisons une petite tournée devant l’île et Sylvie a la première prise de la journée vers 7h30 juste au moment où le soleil apparaît au-dessus de la montagne. Ça sera une autre magnifique journée peu importe le nombre de prises. Ensuite, nous nous dirigeons vers le début du lac pour voir si, comme l’année dernière, nous pourrions rencontrer Michel L. qui est au chalet 19. Malheureusement, on voit son véhicule mais il ne semble pas être sur le lac. Au fait, j’ai appris à mon retour qu’il était allé sur le Lac Marion faire sa dernière pêche du matin avant son départ. Dans cette section du lac, je n’ai jamais vraiment eu de succès avec seulement quelques prises depuis plusieurs années. La tendance se maintient avec aucune prise dans les 2 baies. Nous revenons donc vers l’île et la deuxième moitié du lac où nous avons plusieurs secteurs à prospecter. La pêche dans ce secteur commence à s’activer un peu avec quelques prises ici et là mais rien en haut de 2 lbs. J’ai enfin ma première prise. Nous décidons de nous rendre dans la baie du fond en longeant les falaises du côté gauche. Alors que Sylvie pêche à environ 22 à 25 pieds de profond, elle a une attaque fulgurante et la truite qui a pris son appât par en-dessous fait immédiatement un bond complet hors de l’eau à plus de 120 pieds derrière l’embarcation. Même de loin, ça semble être gros. Elle peine à entrer sa ligne et rendu tout près, on voit ce bétail qui semble très bien accroché. On est pas mal fébrile et dès ma première tentative avec la puise, elle repart de plus belle. Sylvie y va doucement et ramène le tout, elle arrive et j’étire les bras pour la puiser et après un immense coup de tête, le fil casse. On se regarde et c’est la consternation dans la chaloupe. Si je me fie à ma 5.5 lbs prise sur le Provision il y a 3 ans, celle-ci devait faire au moins 7 lbs. Il n’y aura pas un mot pendant plusieurs minutes, seulement des regards tristes. Lors de notre séjour à la fin août, j’avais d’ailleurs pris une truite qui avait un hameçon dans la gorge et un long fil qui lui sortait par l’anus. Le prochain qui réussira à prendre celle-ci verra probablement la même chose. Il reste maintenant à reprendre le contact et espérer qu’une autre aussi grosse se pointera le nez. La pêche s’active de plus en plus et vers 12h00, nous retournons au chalet pour dîner avec une belle production de 8 truites mais rien de gros et 1 seule a été conservée. De plus, la grosse truite n’a pas été comptée puisqu’elle n’a pas été puisée. La clé du succès pour avoir plusieurs prises est de changer régulièrement de leurres, de varier la profondeur entre 20 et 30 pieds en ajoutant des plombs keel de 1/2 à 1 once et varier régulièrement la vitesse pour les provoquer. Vers 13h30, nous revenons sur le lac pour compléter la journée. Lorsque nous rencontrons d’autres pêcheurs, les échanges nous confirment que la pêche est très difficile pour eux mais heureusement ce n’est pas notre cas. Durant cette période, je décide de mettre le downrigger et de pêcher spécifiquement à 30 pieds. Quelques minutes après l’installation, j’ai déjà la première attaque que je réussis à ferrer pour une belle truite de 2.7 lbs. Pendant ce temps, Sylvie poursuit son oeuvre avec plusieurs prises dont une de 2.3 lbs. Avec la même attitude que le matin, nous terminons notre soirée avec un autre excellent résultat de 9 truites. La soirée sera plus agréable que la veille malgré le petit pincement au coeur d’avoir perdu une si grosse truite au dernier moment. Le lendemain matin sera réservé à la mouchetée mais seulement pour quelques heures puisque nous voulons revenir assez tôt pour terminer l’avant-midi à l’arc-en-ciel. Dès 7h00, nous sommes sur le lac Fer à Cheval et nous quittons vers 9h30 avec chacun 2 mouchetées. Quand même pas si mal en si peu de temps. De retour sur le Lac Croche, c’est la suite de la veille. Tantôt des périodes très actives, tantôt des périodes plus mortes qui nous indiquent qu’il faut faire des changements de leurres et de profondeur. Je remettrai aussi mon downrigger pendant une certaine période et il y aura quelques prises. Cette journée sera un succès sur toute la ligne avec une production totale de 13 arc-en-ciel dont 5 entre 1.8 et 2.3 lbs. Notre dernière soirée s’étire quelque peu jusqu’à 23h30 avec quelques verres de vin et un peu de Bailey’s. Demain sera déjà notre dernier matin. Dès 5h45, nous sommes debout et ramassons certains éléments pour nous permettre de pêcher un peu plus tard. Le départ est prévu pour 11h00 et la pêche doit se terminer vers 9h45. À 6h45, nous sommes sur le lac et le soleil n’a pas encore fait son apparition. Le matin est très frais et la brume est assez intense mais ça annonce une très belle journée. Je prends la première truite dans le brouillard total. Une belle bête de 2.5 lbs. Durant ces 3 heures de pêche, nous aurons plusieurs attaques sans résultat mais aussi quelques prises. C’est Sylvie qui complètera notre fructueuse pêche du séjour en prenant la dernière truite à environ 200 pieds du quai et ce dernier matin nous donnera 4 truites entre 1.8 et 2.5 lbs. C’est maintenant le retour à la réalité, il faut préparer rapidement le stock pour le départ. Les résultats de ce magnifique séjour sont de 4 mouchetées et un score incroyable de 35 arc-en-ciel. En compilant les statistiques, je m’aperçois que je me suis fait clancher solide par ma Capitaine 21 à 14. Mirage
  8. Pêche en ruisseau En estrie 2017

    Très beau vidéo LilMonkey ! Une pêche intéressante avec de belles p'tites truites de ruisseau. Ça me rappelle ma jeunesse avec mon oncle. Belle grosse barbe de camouflage.
  9. Découverte du fleuve comme capitaine

    Pas mal certain que 2 groupes 27 soient largement suffisants. J'ai un 55 lbs maximiser et 2 batteries Everstart groupe 27 depuis plusieurs années. Elles ne sont pas en parallèle mais je fais régulièrement 5-6 heures de pêche avec chaque batterie sans qu'elles descendent sous les 12.0 V . À la mouchetée, je pêche très lentement mais quand je pêche l'arc-en-ciel, je pêche entre 1.5 et 2 m/h.
  10. Dernière sortie à la truite 2017

    De bien belles Brunes. Félicitations !
  11. Découverte du fleuve comme capitaine

    Bravo à vous deux ! Belles photos Neo.
  12. Un bel après-midi de pêche à l'achigan !

    Y'a pas de grande bouche dans ton coin. Je ne pense pas qu'elle a besoin d'une grande bouche non plus.
  13. Sortie samedi le 9 septembre

    Pourquoi aller si loin, y'a un p'tit lac assez productif devant chez moi !
  14. Un bel après-midi de pêche à l'achigan !

    Un autre 3 heures aujourd'hui et 5 beaux achigans entre 2 et 3 lbs.
  15. Il faisait beau en ce samedi 9 septembre. Vers 12h30, je décide d'aller sur le lac pour faire quelques heures de pêche. Dès le premier lancer, un beau spécimen de 2.5 lbs se frotte à mon offrande et se fait prendre. Quelques minutes plus tard, un autre à peu près de même taille. Et un autre, mais cette fois-ci, c'est plus gros. Un beau combat de 3.81 lbs. 20 minutes plus tard, un autre de 2.6 lbs. Et encore un autre plus tard. En fin de compte, une belle pêche avec 8 beaux achigans en 3 heures de pêche.