Aller au contenu

Mirage

Membre
  • Compteur de contenus

    1 580
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    15

Mirage last won the day on July 1

Mirage had the most liked content!

Réputation sur la communauté

3 061 Excellent

1 abonné

À propos de Mirage

  • Rang
    Maître Pro Pêcheur
  • Date de naissance May 12

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    15 Laurentides
  • Ville
    Laurentides
  • Intérêts
    Pêche, Golf, Ski, Hockey

Visiteurs récents du profil

2 291 visualisations du profil
  1. Ok Merci ! Par contre, la bathymétrie est en pieds. Le lac a maximum 50 pieds de profond
  2. Salut Skywalker, Je mets ici les informations que je t'ai transmis suite à ton message en pv. L'eau va être assez chaude à environ 75-78 F. Il faudra donc que tu pêches dans plus creux. Alterne ta colonne d'eau entre 15 à 30 pieds. Prends des cuillères plus lourde comme Toronto Wobbler ou Williams 4 pouces pour pêcher plus profond et assez près du fond. Bas de ligne assez long 30 à 36 pouces. Selon la vieille carte qui indique quelques profondeurs, voici en rouge la ligne de pêche que j'essaierais. El face du petit rocher, il y a une drop. Il pourrait y avoir un petit attroupement. Il y a de la mouchetée et de l'arc-en-ciel. Les truites se tiendront probablement à 15-20 de profond dans 15 à 30 pieds d'eau Par contre, l'arc-en-ciel est plus chasseuse et peut aussi se retrouver en suspension à 15-25 pieds dans 40 à 50 pieds d'eau. Si tu as des slow death, c'est le temps de les prendre mais il faut que tu mettes un émérillon au début de ton bas de ligne sinon ton bas de ligne va tout vriller puisque le slow death tourne sur lui-même. Bonne pêche ! Jacques/Mirage
  3. Salut X-Rap, J'ai ouvert ton lien. Je vois le lac mais pas la bathymétrie.
  4. Merci Michel même si c'est un vieux récit de 2016 !
  5. Désolé pour ta mauvaise expérience.. D'un autre côté, sans te juger, ça dépend peut-être de la façon que tu as pêché dans les circonstances. Si tu pêches comme au printemps, tu n'auras aucun succès. Il fait plus chaud, il faut ajuster notre pêche. Pêcher plus profond, plus lentement avec des leurres plus lourds. Les truites sont là !
  6. Après la canicule des derniers jours, la pluie fait son apparition. Nous voulons retourner à St-Zénon mais pas sous une pluie continuelle ou dans une période orageuse. Finalement, lundi dernier le 22 juin, on décide de prendre une chance et de réserver pour mercredi le 24 juin. La météo annonce de la pluie et des orages dans la nuit de mardi à mercredi qui devrait se terminer tôt mercredi matin. On espère que ça sera exact. Mercredi matin, on quitte vers 5h30 sous une petite pluie. Nous avons 1h30 de route à faire. Une heure plus tard, la pluie s’arrête. Nous sommes quand même prêt à toutes éventualités avec nos imperméables sous la main et tout l’équipement (coffres, sonars, sacs à dos) bien protégés dans des sacs de plastique. À notre arrivée à 7h00, on fait l’inscription avec Magalie et on se dirige sur le quai. On croit bien devoir vider la chaloupe pleine d’eau. Mais non ! Belle surprise, Sylvia a déjà fait le travail. Il ne reste qu’à éponger légèrement le fond pour qu’elle soit complètement sèche. Que du bon service de la part de Magalie et Sylvia, les 2 nouvelles propriétaires depuis l’année dernière. Après s’être royalement bouffé par les mouches noires, on quitte enfin le quai pour notre aventure. En plus des vents de 20-25 km/h qui nous attend tout au long de la journée, on sait que le temps est risqué mais on a tout ce qu’il nous faut pour passer la journée. La journée se fera sous une température de 20 C qui semble plus froide à cause des vents. Nous attaquerons la journée de 3 façons. Cuillère, bas de ligne avec hameçon slow death ou régulière, ver de terre ou killer crawler. Canne à moucher avec soie calante et différentes mouches ou streamers. Lancer/jig avec Atomic teaser. Capitaine Sylvie et moi débutons tous les 2 à la cuillère avec bas de ligne et hameçons slow death. À notre première visite, le 23 mai, l’eau était à 50 F. Aujourd’hui, l’eau est rendue à 76 F. Ça nous indique qu’on va devoir pêchér plus profond. On se concentre donc dans 20-25 pieds d’eau à une vitesse asse lente pour être près du fond. Au début, on tourne autour de la première partie du lac entre les quais de l’accueil et les 2 premiers chalets. Notre approche semble bonne et nous prenons 2 truites. Une de petite taille et une autre un plus grosse qui donne 1.25 lbs. On fait un peu la rive de droite après le chalet mais il ne se passe rien. On revient sur nos pas pour faire une dernière passe sur cette rive jusqu'à près des quais pour ensuite attaquer toute la rive gauche jusqu’au chalet du fond. Le vent est assez fort et la vague est bonne. Devant le grand chalet à gauche, je prends une autre belle pas pire de 1.3 lbs. On poursuit sur ce côté et nous avons plusieurs attaques mais ça semble petit. À 2 reprises, on fait cette berge, entre le grand chalet et celui du fond. On réussit quelques prises mais ce sont des truites de petites tailles entre 9 et 11 pouces. On cherche surtout de plus grosses mouchetées et on espère aussi de grosses arc-en-ciel. Sylvie décide de sortir sa canne à moucher et je continue avec le slow death mais je change de cuillère. En retournant vers le chalet du fond, elle a une belle attaque mais ce n’est pas assez franc pour la ferrer. Finalement, on se trouve dans la baie et on voit quelqu’un qui semble se battre avec quelque chose de bonne taille. Finalement, les 2 lancent un cri de joie avec une belle truite mouchetée que j’évalue à 1.5 lbs. À date, ils n’avaient qu’une seule petite truite de 9 pouces à leur actif et cette belle prise semble les rendre très heureux. Ils continuent leur chemin alors je décide de prospecter abondamment cette partie de la baie. S’il y en a une, ils devraient avoir plusieurs autres truites dans le secteur. Cette partie de la baie nous met un peu à l’abris du gros vent et on sent un peu de chaleur. La petite brise nous permet de prospecter lentement et me permet de sortir mon autre canne pour tenter des lancers/jigs avec mon Atomic teaser pendant que Capitaine Sylvie est revenue avec une cuillère, bas de ligne et slow death. Au retour d’un lancer, je vois une grosse truite suivre mon Atomic teaser mais je ne réussis pas à ralentir assez rapidement pour la convaincre. Mais moi, ça me convainc encore plus qu’il faut prospecter à fond ce secteur. Après quelques autres lancers sans succès, je retourne à la cuillère et sors une belle 1.5 lbs. On repasse encore et Capitaine Sylvie à une grosse attaque qu’elle ferre avec succès. Une belle arc-en-ciel de 2.75 lbs. On veut retourner à l’eau le plus rapidement possible et dans le feu de l’action, on oublie de prendre la photo. Quelques minutes plus tard, elle a une autre belle attaque qui tient le fond. Elle me dit de bien me préparer avec la puise parce que ça tire. Finalement, c’est une superbe mouchetée de 2 lbs qui vient s’ajouter à notre palmarès. Je devrais plutôt dire: à son palmarès. Un peu plus tard, on décide de se laisser dériver et de faire des lancers avec nos Atomic teaser. Alors que je veux fouille dans mon coffre pour sortir un Atomic d’une autre couleur, je laisse ma ligne pendre près du fond. En surveillant ma ligne, je la vois qui bouge. Je la prends rapidement et en quelques secondes, je ferre. Ouf ! C’est gros et ça tire pas mal. Et puis, c’est la déception totale. La truite a réussi à se dégager et de continuer son chemin. Par la suite, il y a un bon 20-30 minutes de calme. On passe et repasse dans l’espoir que ça recommence. À un certain endroit, on voit très bien un attroupement de truites sur le sonar. On a quelques petites attaques mais rien de franc. Puis je réussis à ferrer une petite truite. En la détachant, je ferme le moteur parce qu’on se dirige vers la berge et qu’il ne reste qu’à peine 7 pieds d’eau. La brise pousse la chaloupe et Sylvie a une autre grosse attaque mais sa ligne se retrouve à contre sens sous la chaloupe. Elle éloigne sa ligne comme elle peut pour éviter que son fil casse en frottant sur la chaloupe. Dès que je vois la bête, je la puise rapidement. Et c’est une autre superbe truite mouchetée de 2 lbs pour la Capitaine. Après cette dernière, il y a une autre accalmie qui nous décide d’aller voir ailleurs. On sort de la baie pour faire les berges du côté du chalet du fond et du grand chalet et ensuite on refait quelques passes dans le triangle entre le quai de l’accueil et le chalet à droite et le grand chalet à gauche. Finalement, malgré le vent et les gros nuages, on s’est sauvé de la pluie toute la journée Vers 16h00, on décide de quitter avec une très belle pêche. Quelques petites prises mais plusieurs beaux combats avec des truites de belles tailles. La Capitaine est bien contente avec ses 2 mouchetées de 2 lbs et sa belle arc-en-ciel de 2.75 lbs.
  7. Mirage

    bing bang cabonga

    Félicitations pour votre pêche. Une pêche facile tout cuit dans le bec. Merci pour les photos.
  8. Ca ressemble à Auberge La Barrière ! Peux-tu expliquer ce que tu veux dire par: J'ai pêché la petite braise pour la gosse truite ?
  9. Seulement le lac Grand Bois-Franc devant l'accueil.
  10. Les 4 sont très bien. Si c'est pour une journalière, oublie le Chevreuil Blanc. Il faut que tu réserves un chalet. J'y vais au moins 2 fois par saison depuis pus de 10 ans. Les mouchetées et les arc-en-ciel sont dans des lacs différents. Fais une recherche, tu trouveras plein de mes récits. Pour St-Zénon, j'y ai fait une journalière samedi le 23 mai. Belle pêche avec 16 mouchetées de 9 à 17 pouces et 2 arc-en-ciel de plus de 3 lbs. Pour le Baroux, j'y suis allé assez souvent. Tu peux y faire de très belle pêche avec des mouchetées de différentes grosseurs et quelques surprises pour l'arc-en-ciel. Pour quand-a-Mouche, truites mouchetées et arc-en-ciel entre 9 et 14 pouces.
  11. Voici les quelques photos que nous avons prises. Malheureusement, la plus grosse mouchetée ne fait pas partie de ces photos.
  12. La pourvoirie ayant ouvert ses portes le 20 mai pour la pêche journalière, nous décidons d'aller y tenter notre chance ce samedi le 23 mai. On se lève tôt et c'est le départ à 5h20. Il ne fait que 8 C quand on arrive à 6h45 avec un vent de l'est à 10-12 km/h. C'était légèrement frisquet mais on avait prévu le coup. L'eau aussi était très froide à 48-50 F (9-10 C) La température a quand même réussi à monter à 20 degrés en pm mais le fond de l'air demeurait froid à cause du vent. Mais il faisait tellement beau avec ce ciel bleu presque sans nuage. Les 2 fois qu'on est allé au fond du lac, nous étions à l'abri du vent, c'était vraiment bien. Tantôt à la traîne tantôt au lancer/jig avec des atomics teaser, on a réussi à prendre 16 mouchetées et 2 arc-en-ciel. Les mouchetées entre 9 et 17 pouces dont 4 pesaient entre 1.25 et 1.5 lbs Les arc-en-ciel pesaient 3.2 et 3.5 lbs prises au lancer sur Atomic teaser. Bref, une superbe journée et une très belle pêche ! Mirage N.B. J'ai ajouté quelques photos un plus loin dans le post.
×
×
  • Créer...