Aller au contenu

Bonaventure : rien ne vas plus pour l'accès au «Malin»


Publications recommandés

Salut!

Pour votre information :

Voici un communiqué de la Ville de Bonaventure délivré lundi :

RETRAIT DE L’OFFRE DU COMITÉ POUR MAINTENIR L’ACCÈS AU MALIN EN 2022

Bonaventure, le 2 mai 2022 – Suite à l’incertitude de l’ouverture du site Le Malin pour la prochaine saison estivale, un comité s’est mis en place l’hiver dernier afin de trouver des solutions. Une offre d’entente a été proposée aux parties le 31 mars dernier, mais cette offre doit maintenant être retirée.

Depuis plusieurs mois, le comité, composé de représentants de la Ville de Bonaventure, de la ZEC de la Rivière Bonaventure et de l’organisme Mission Rivière, a eu plusieurs rencontres avec chaque partie afin de tenter de développer une entente équitable. 

Voici les quatre éléments présents dans le préambule de l’offre qui devaient constituer les bases de cette entente :

1. Créer un OBNL dont le but est d’opérer le site de baignade du Malin, de façon temporaire, pour l’été 2022. 

2. Assurer à la population de la Baie-des-Chaleurs et aux touristes l’accès au site de façon légale et sécuritaire.

3. Ne pas interférer d’aucune façon dans le litige et dans le processus judiciaire présentement en cours. En ce sens :

3.1. Faire preuve de neutralité et d’indépendance face aux deux parties (Le Malin et Camp Bonaventure).   

3.2. Prévoir une gestion globale et entièrement autonome des activités au site du Malin, incluant tout ce qui concerne l’accès, ceci afin de s’assurer de ne pas être partie à une des interdictions prévues à l’ordonnance d’injonction interlocutoire (point 7 de la décision du tribunal en date du 23 février 2022, soit : « …cesser immédiatement d’inciter ou d’inviter ses clients à entrer sur le terrain de la défenderesse… »). 

4. S’assurer de respecter l’ensemble des lois et règlements applicables. 

Suite à l’impossibilité d’obtenir une entente de la part de l’entreprise Le Malin (refus lié à l’élément 3.2.), le comité est malheureusement dans l’obligation de cesser les démarches, et de se retirer du dossier, ceci, même en considérant que Camp Bonaventure a pour sa part accepté la location de sa propriété.

 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

C’est pas vraiment grave, il faut payer pour accéder au Malin. Depuis l’an dernier la ZEC a donner accès aux baigneurs a 80% des fosses sur la rivière, et aussi bien dire a 100% car les règlements ne sont pas observés et personne ne donne des amendes.    

  • Sad 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Fantome a dit :

C’est pas vraiment grave, il faut payer pour accéder au Malin. Depuis l’an dernier la ZEC a donner accès aux baigneurs a 80% des fosses sur la rivière, et aussi bien dire a 100% car les règlements ne sont pas observés et personne ne donne des amendes.    

C'est fou raide...

Éric

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est que l'afflux anormale de touriste donne des munitions a ceux qui veulent s’enrichir et qui font pressions sur les maires, citoyens de la place, différentes organisations existantes en plus des nouvelles qui ont poussés depuis 2 ans. C’est fini la pêche au saumon sur la bonaventure à partir du 10 juillet. Donc 3 semaines pour le saumon et après je reviens chez nous en ville ou il y a moins de monde ou c’est plus calme.

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...