Aller au contenu

is_gen

Membre
  • Compteur de contenus

    117
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par is_gen

  1. ... ou tout autre espèce qui voudra bien y goûter! Jusqu'à un point, les trois sont de ma création, pour autant que je sache. La première peut effectivement être appelée une Royal Muddler, plus un amalgame qu'une création originale. Je me disais que ça ferait une belle mouche. Ça faisait environ 3 ans que j'avais monté le corps, ailes et queue, il ne manquait que la tête de Muddler. Elle a donc dormit tout ce temps dans le fond d'un tirroir de ma boîte à matériel. Je l'ai finalement complétée hier. Hameçon: #4 2X Corps: Comme autres mouches version "Royal", section médiane soie rouge, deux bouts plume de queue de paon Ailes: Plumes d'oie blanche par dessus poil de queue d'écureuil gris Queue: Plumes d'oie blanche Tête et collerette: Poils de corps de chevreuil La deuxième est une version grossie et allongée d'une mouche noyée qui m'a fait prendre plusieurs truites brunes en cette fin d'été sur la Magog. Je ne lui ai pas encore attribué de nom. Hameçon: #2 saumon Tip: Tinsel plat argenté Tag: Soie verte Corps: Plumes de queue de paon Côtes: Petit fil de laiton Gorge: Hackle mou brun-noir Ailes: Queue de veau beige/brune La dernière n'a pas de nom et je ne l'ai jamais pêché avant, sous aucune forme. Hameçon: #2 saumon Tip: Tinsel oval or Queue: Plume de crête de faisant doré Tag: Soie bleue, jusqu'à la moitié de la hampe Corps: Dubbing de poil d'ours noir Gorge: Hackle de plume de canard malard Aile: Poil de garde d'ours noir
  2. En effet! Remarque que je vais dans ces genres de cours d'eau plus pour l'omble de fontaine, car on en trouve presque pas ailleurs par ici, mais je suis pas si difficile que je leve le nez aux brunes et AEC! Je peux attraper ces deux dernières espèces de façon assez fiable sur la Magog au besoin, mais je crois qu'il faut chercher un peu plus loing pour trouver des populations qui se reproduisent.
  3. Les brunes semblent souvent être en minorité face à l'omble de fontaine et l'AEC. Il suffit de persévérer, elle est présente à plusieurs endroits tout de même!
  4. C'est exactement l'inverse quand je réussi à trainer ma blonde à la pêche, faut croire qu'elle et moi, on se complémente bien!
  5. Beau video! J'ai pas mal profité de mes propres spots en fin Juillet et Août. En effet, des petites de 6"-8", c'est plaisant en ruisseau ou petite rivière, surtout à la mouche. J'ai un ruisseau que je pêche seulement tôt au printemps, car il ne contient pas de population de truite à l'année (d'après moi) et en 2014, j'y ai ferré une AEC qui devait faire près de 18", malheureusement pas à la mouche, mais avec une petite Bob-it et un ver. Je l'ai ramenée à mes pieds, où elle se décrocha; je n'ai eu que le temps de mettre une main sur son dos et elle s'échappa. toute puissante et glissante qu'elle était. Je l'aurais retournée à l'eau de toute façon, mais j'aurais aimé la tenir dans mes mains quelques secondes! Tout ça juste pour dire qu'on peut rester surpris dans nos ruisseaux Estriens! Mais plus souvent qu'autre chose, la norme est qu'en haut de 10", c'est la boss du pool! Déjà hâte à la saison prochaine... Merci encore d'avoir partagé ta pêche!
  6. Ça c'est mon genre de mouche! Je préfère largement pas me casser la tête à faire des mouches complexes afin de passer moins de temps à l'étau et plus dans l'eau! J'aime bien et monte souvent des mouches type Muddler, mais plus minimalistes, genre que je laisse tomber les ailes et la queue en plume de dinde et je varie le corps grandement avec tinsels, laines, dubbing et en couleur aussi. J'ai arrêté de me casser la tête à faire des Muddlers "by the book" quand je continuais d'attraper des tonnes d'achigans sur des vieilles Muddlers complètement battues et en lambeaux! Une version sur hameçon #14 ou #16 serait surement bonne pour les truites de la rivière Magog. Pour le moment présent, je vais m'en monter une coupe' plus genre #4 à #8 pour l'achigan.
  7. Samedi matin, ma dernière sortie à la truite de l'année. Question de pas trop me casser la tête, je "stick" à la rivière Magog. J'avais les pieds dans l'eau vers 6h15 et ça avait l'air ce ça: J'ai attrapé un grand nombre de petits achigans, comme à l'habitude, et deux truites brunes. Pas très grosses, l'une faisant environ 11" et l'autre plus genre 9", mais tout de même plaisant. Toutes deux furent attrapées à la mouche noyée; j'oublie quelle mouche j'avais pour la première et une de type soft-hackle pour la deuxième, corps de soie blanche, hackle noir-brun sur hamecon #12. Une autre (truite brune je suspecte) m'a cassé mon bas de ligne pendant que j'attaquais une zone calme à la sèche avec une Usual. Le gobage fut typique d'une petite truite et au ferrage, je me retrouvai avec ma soie en spaghetti à mes pieds. Je suspecte un noeud sous-standard de ma part. Aucune photo des prises malheureusement. J'ai commencé ma saison de pêche plutôt tard cet année, ce pourquoi j'ai quasi-exclusivement visé la truite jusqu'à maintenant. Je vais me tourner vers achigan et peut-être brochet maintenant.
  8. Pêche en ruisseau, samedi matin du long weekend de la fête du travail. Je préfère la pêche à la mouche, mais j'attaque habituellement ce ruisseau avec ma petite canne de spinning Shimano 5'6" ultra-fast et du Fireline comme fil, y'a rien que tu ne sens pas avec un tel setup et c'est énormément précis pour faire des lancers sous les branches! Le hardware est assez simple: petite Bob-It #1, 10" de fil et un petit ver de terre sur l'hameçon. Résultat ci-dessus: 7 ombles, une AEC et une brune. La toute petite omble fut gardée seulement car elle saignait à profusion et n'aurait certainement pas survécue. J'en ai remises à l'eau une bonne dizaine de taille comparable; 8" est pas mal ma limite pour les garder, faut leur donner une chance quand même et qu'on me dise pas que les petites sont les meilleures, c'est un un mythe. Dans ce ruisseau, j'attrape habituellement, en proportion, 10 ombles pour 2 AEC et 1 brune. J'ai été chanceux d'attraper comme mes deux plus grosses de la journée une brune et AEC, deux premières du haut sur la photo. Les AEC sont souvent de taille supérieure aux deux autre espèces à cet endroit. C'est pas difficile de les reconnaitre dès le ferrage; elles sautent comme si elles étaient des achigans à petite bouche! Je vais à ce ruisseau 2 fois par été seulement, même si l'expérience est tellement plaisante que j'y irais chaque fin de semaine, question de ne pas exercer une trop grande pression sur la ressource. Seule la route à faire tôt le matin, au lever du soleil, en vaut la peine!
  9. Une autre sortie sur la Magog en fin de semaine. Deux truites brune gardées, une coupe d'autres remises à l'eau en plus d'une coupe d'échapées. Pas des monstres, la "grosse" faisant peut-être 11.5"-12". Plusieurs achigans juvéniles (6"-8") furent attrapés aussi, lesquels ne cessent de m'impressioner par leur combativité malgré leur taille. Voici la mouche noyée de ma création (je n'ai pas suivi de patron, mais ça doit bien ressembler à 50+ mouches existantes!) qui m'a apportée tant de succès sur ma Magog dernièrement, incluant la belle brune du post précédent. Désolé pour la photo floue, la photograghie macro, c'est nul sur un téléphone! Celle-ci est montée sur hameçon #10, tip de tinsel argenté, tag de soie verte, corp de queue de paon, aile de queue de veau et un hackle noir pour la gorge. Je la pêche "down and across", la faisant dériver et ensuite "swinger" dans le courant.
  10. Ma plus belle truite de l'été à date, ayant commencé ma saison plutôt tard: Truite brune prise sur la Magog, avec une noyée de ma création dans le courant, très "old school"! Elle ne fait que 13", mais est plutôt costaude, pesant 485g (1lb-1oz), comparativement au ~0.75lb qu'elle devrait faire à cette longueur. Elle a un look plus "mature" que les autres truites de cette dimension que je prend habituellement. Je les remet à l'eau la majorité du temps sur la Magog, mais je m'étais dis que j'en garderais une ou deux à cette sortie. Elle fut délicieuse!
×
×
  • Créer...