Aller au contenu

Le parcours de pêche de Granby.


Carpediem
 Share

Publications recommandés

Bonjour !

 

image.thumb.jpeg.43adf78342d95820d8a1228e59d128f6.jpeg

Pêche de la truite au centre-ville de Granby sur la Yamaska-Nord.
 

Le parcours de pêche de Granby est en fait, un secteur dédié à la pêche urbaine. Et fait extrêmement rare, à la pêche de la truite, dans le centre-ville de celle-ci. La rivière Yamaska, soit la branche de la Yamaska-Nord, est alimentée en eau fraîche par le réservoir Boivin située tout près de la ville. Le parcours est situé en grande partie au parc municipal Fisher de Granby.

- L’ACPE :

Depuis de nombreuses années, l’Association des chasseurs et pêcheurs de l’Estrie (ACPE) du chapitre de Granby œuvre à faire la promotion de la pêche du centre-ville de Granby. Particulièrement dans la rivière Yamaska-Nord où coule des eaux propice pour la pêche à la truite.

 Plusieurs aménagements ont été fait pour permettre aux citadins et touristes de venir pêcher la truite. Des sentiers balisés ont été créés pour des accès à la rivière. Les emplacements des fosses ont été caractérisées par numéro à partir du barrage du réservoir Boivin (F-1), situé en amont, jusqu’au secteur aval, à la hauteur de la rue Moeller (F-15) à Granby. Le permis québécois est obligatoire ainsi que l’achat de la carte de membres de l’Association des Chasseurs et des Pêcheurs de l’Estrie. La limite de prise est limitée à cinq truites où ombles par jours. Tout les revenus seront réinvestis dans les programmes d’ensemencement de poissons et pour la protection de la rivière. Un autre atout de ce parcours, étant donné que cette rivière ne gèle pas durant l’hiver, il est possible d’y pêcher à l’année.

L’ACPE est une association de chasseurs et de pêcheurs qui a pour but premier, de regrouper des chasseurs et des pêcheurs afin de promouvoir la chasse et la pêche sportive. De plus, cette association veut protéger la faune et la flore, notre environnement et tous les règlements de ces deux sports de notre Belle-Province. L’ACPE (Association des Chasseurs et des Pêcheurs de l’Estrie) a aussi pour but de représenter tous les chasseurs et les pêcheurs auprès de la Fédération Québécoise de la Faune (FQF) et du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et ce dans le but d’améliorer les conditions de la chasse et de la pêche pour tous ses membres et aussi des non-membres. L’association travaille avec l’aide de plusieurs bénévoles et contributaires à faire des ensemencement de truites brunes ou d’ombles mouchetées, jusqu’à trois fois par année. Par leurs travail, son association contribue pour beaucoup à la réputation touristique de la ville de Granby. 

image.thumb.jpeg.04e69d821fac609c02cd7e7c081ac357.jpeg

Voici une carte des fosses du parcours de pêche de Granby sur la rivière Yamaska-Nord.

 

- Voici l’adresse de l’Association des Chasseurs et des Pêcheurs de l’Estrie 607 Rue de l'Iris #7, Granby, QC J2H 2T3

https://www.cantonsdelest.com/blogue/326/en-plein-coeur-de-granby-a-la-peche-avec-serge

 

🎣

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !  APB.

 

Et bien c’est malheureux, mais c’est compréhensible suite à deux ans de restrictions dû à la COVID.

L’association des chasseurs et pêcheurs de l’Estrie (ACPE) vivent présentement ce que toutes associations à but non lucratif, c’est-à-dire le manque de main-d’œuvre. Ils ont peinent à trouver des gens qui veulent donner de leur temps libre. Voici un exemple provoqué par le manque de bénévoles : en 2019 lors du tournoi annuel, il y avait 183 inscriptions (No-Kill) pour la pêche au parcours de Granby et c’est plus de 300 personnes qui s’étaient amassées au bord de la rivière pour pêcher. Plus de 100 pêcheurs ont pêcher sans être inscrits et ont récolter sans scrupules les poissons fraîchement ensemencés. 

Je pense que c’est pas une bonne idée que d’ensemencer de la mouchetée dans un parcours de pêche. Il serai beaucoup plus avantageux de choisir une espèce plus résiliantes comme est la truite brune. C’est un poisson qui s’adapte rapidement à un milieu de pêche urbaine. Plus difficile à prendre mais plus avantageuse pour le maintien à long terme de la qualité de pêche.

Sans législations officielles, c’est difficile de faire respecter les règles par de simples bénévoles, autant passionnés qu’ils soient. Les huit kilomètres de rivière Yamaska-Nord devraient être soumis à des restrictions réglementaires de "Fly-Zone" ou bien de "No-Kill" de la part du MFFP, comme l’est en partie le secteur de la rivière Du-Diable à Tremblant dans la région des Laurentides. 

 

 https://www.granbyexpress.com/actualite/pas-de-tournoi-de-peche-en-mai/

https://monteursdelilestjean.files.wordpress.com/2017/03/la-yamaska-nord.doc

 

🎣

  • Like 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...