Aller au contenu

Vos histoire, un livre


Invité
 Share

Publications recommandés

Depuis que je suis sur des réseaux sociaux, surtout de pêche, je vois des gens écrire des histoire, anecdote, fait cocasse, ect.

 

J'ai vue tellement de belle plume, de belle histoire conter par des gens ordinaire, quand je dit ordinaire je veut juste dire pas de vrai écrivain reconnue.

 

Et en moi je rêvais à un livre de vos histoire, un livre que les profits pourrais aider un organisme à déterminer.

 

Qu'en pensez vous?

 

Suis je trop rêveur?

 

Claude.

 

Ci les réponse sont positive à savoir ci vous embarquer dans ce projet fou un peut, on pourrait avoir un post à ce but.

 

Donner vos idées, ça coute rien.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un exemple que j'ai écrit sur "l'autre forum" en 2008 dans le tournois virtuel:

"Ce vendredi 9 mai 2008 était marqué d'un "X" depuis longtemps sur mon calendrier. Bien en vue sur le garde mangé de la cuisine, je ne pouvais que rêver depuis des semaines à l'apporche de cette journée importante: L'ouverture de la pêche au doré dans la rivière St-Maurice, en aval du barrage Hydro-électrique La Gabelle.

Après avoir vu croître les monstrueuses accumulations de neiges durant tout l'hiver, je désespérais de voir le soleil en venir à bout. Désolé M. Galarneau d'avoir ainsi douté de vos compétences en la matière. Visiblement, vous en avez vu d'autres et votre sac renferme sans contre dit plus d'un tour!

C'est donc le coeur légé que je pris le chemin vers la rivière le fameux jour venu en compagnie de mon ami Jean. Lors du court trajet d'a peine quelques minutes en auto, j'ai eu le temps de me rendre compte que, malgré les années qui passent, je suis toujours aussi fébrile de faire l'ouverture de la saison au doré. Il était 12h30 losrque la rivière ce laissa entrevoir au travers du feuillage très juvénile de la forêt. Première constation: Le niveau de l'eau c'est replacé. La semaine dernière, la St-Maurice avait considérablement agrandi son lit, se permettant d'aller fleurté loin dans la forêt avec des arbres qui ne connaissaient d'elle, auparavent, que le bruit de ses rapides.

Même notre accompagnateur canin sentait qu'il y avait quelque chose de spécial dans l'air. Tout heureux de pouvoir gambader en liberté, Tobby ne pris que quelques instants avant d'aller se payer son premier bain de la saison.

Lors de la marche vers le sud qui devait nous mener au coin de prédilection, nous fûme à même de constater qu'une bonne demi-douzaine de pêcheurs avaient eux aussi eu l'idée de faire "l'ouverture". Un brin de jasette par-ci par là nous permis d'apprendre que les résultats de pêche étaient, jusqu'à maintenant assez minces.

La pêche commença vers 13h00 avec un jig pour moi et un poisson nageur pour Jean. Je ne fût pas très long à imiter le chien avec la baignade, sauf que moi je m'étais muni de bottes pantalon. Par chance car je ne pris pas beaucoup de temps à constater la fraîcheur de l'eau au travers du néoprene, et ce, même si je demeurais au sec.

Le soleil de ce début d'après midi nous réchauffait agréablement ce qui faisait contraste avec un légé vent frais qui aurait pû se rendre désagréable n'eut été de la contribution de celui d'ont j'ai honteusement douté au début de ce récit.

Je pris mon premier doré de la saison après quelques minutes. Rien d'énervant côté taile mais je me suis dit qu'il vallait mieux se garder des forces pour la suite et éviter de tout dépenser sur le premier venu... Visiblement, ce n'était pas le plan de match de Tobby qui avait entrepris d'explorer la moitié des forêts de la Mauricie au grand galop!

C'est Jean qui pris le suivant: Un brochet d'une vingtaine de pouces gobat son leurre tout près de ses bottes dans moins d'un mètre d'eau. Et up! Dans le gason mon grand...

Ce qu'il y a de bon à la pêche, c'est que les moments calmes de la journée ne sont jamais gaspillés. Nos yeux et nos esprits peuvent gambader sans retenu même en continuant de faire et refaire ses gestes maintes fois répétés au cours des années. Nous avons ainsi eu le loisir de voir de multiples "V" majestueux dans le ciel, résultat de la recherche d'un aéro-dynamisme parfait par les vaillantes bernaches du Canada. J'ai aussi eu la chance de me faire sortir d'une légère somnolence d'après repas par un petit doré qui est venu farouchement attaquer mon leurre juste au moment où il allait sortir de l'eau.

Sur une note moins gaie, nous avons aussi constaté que la nature, malgré sa grande beauté, demeure sans pitié pour ses habitants. Je vous parlais plus tôt du solide hiver que nous avons eu ici en Mauricie. Qui suis-je pour me plaindre ainsi alors que j'étais abrité bien au chaud durant ses grosses tempêtes? Le chevreuil que nous avons vu gisant au pied d'une grosse pruche, dans un lit de feuilles mouillées à, lui, payé de sa vie son manque de confort. Idem pour cette bernache elle aussi étendue dans les feuilles près de la rive, maintenant devenu le nid de mille insectes...

N'est-ce pas là, une bonne leçon d'humilité face aux grandeurs de la terre?

C'est drôle de voir comment la simplicité des ses séjours en forêt peuvent nous ramener sur terre. Je termine donc en remerciant la nature de nous avoir permis à Jean et à moi ainsi qu'à des dizaines d'autres pêcheurs qui se sont succéder au cours de la journée sur le site, de vivre de si beaux moments. La clémence de mère nature hier nous a permis de ramener six beaux dorés et un brochet.

Je peux donc faire le jar et inscrire mes points pour la catégorie doré dans la grille de l'équipe "Les Tsunamis".

Merci!"

Jeff

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...