Aller au contenu

Le Blacknose-Dace.


Publications recommandés

Bonjour !

 

Le streamer Blacknose-Dace est un incontournable pour la pêche en lac ou en rivière.

 Voici trois versions du montage du streamer Blacknose-Dace monté par trois différents monteurs. 

 

https://youtu.be/wmVfAtrn-x0

Voici un vidéo de la chaîne YouTube de Hammer-Creeck-Fly-Fishing sur le montage du Blacknose-Dace.

 

https://youtu.be/6QhjDxbfVcw

Voici un vidéo de la chaîne YouTube de Dressed-Irons sur le montage du streamer Blacknose-Dace.

 

https://youtu.be/C5u4SVdD6-8

Voici un vidéo de la chaîne YouTube de Savage-Flies sur le montage du streamer Blacknose-Dace de la version du chroniqueur, auteur et activiste Art Flick.

 

Voici le patron du Blacknose-Dace :

Hameçon : 79580 Mustad, numéro 6 à 8.

Fil : Uni-Thread Big-Fly, noir.

Queue : Section de laine rouge.

Côtes 1 : Tinsel ovale, argenté.

Corps : Tinsel plat, argenté.

Côtes 2 : Enrouler le tinsel ovale sur la hampe, 5 tours pour un no 6 d’hameçon.

Aile 1 : Section de poils de queue de chevreuil, blancs.

Aile 2 : Section de poils de queue de chevreuil, noirs.

Aile 3 : Section de poils de dos de chevreuil, bruns.

Tête : Noire laquée.

 

-  À noter, la version originale du Blacknose-Dace créée par Art Flick, était en poils d’ours polaire  blanc pour une partie de l’aile. Et une autre section de l’aile était faite de poils d’ours noir. C’est matériaux ont été substitués par du poils de queues de chevreuil teints. L’achat de peaux d’ours polaires est très réglementées tant au Canada qu’aux États-Unis. 

L’ours polaire fait partie des espèces en danger d’extinction selon la CITES (Convention on International Trade in Endangered Species). Malgré les pressions, l’ours polaire est toujours inscrit à l’annexe II de la CITES, ce qui permet aux échanges commerciaux de continuer dans des conditions strictement réglementées.

 

Voici ce que imite le Blacknose-Dace :

image.jpeg.c5ee671692a1eecca64f1b0151318b79.jpeg
Le naseux noir (Rhinichthys atratulus).

 

image.jpeg.8d7597aba4530b8e952f186e6d03d53f.jpeg

Le naseux noir (Rhinichthys atratulus), en période de fraie.

 

Ce streamer imite un petit cyprinidé, le naseux noir (Rhinichthys atratulus). Ce petit mené, long de 6 à 7 cm, possède une bande latérale noire, la couleur du dos varie du vert olive au brun foncé, et les flancs sont de couleur blanche. Les mâles, en période de reproduction, qui a lieu du mois de mai à juin, la couleur de leurs bandes latérales changent pour passées du noir au brun rouille.

Le streamer Blacknose-Dace est un variant très proche du Mickey Finn de John Alden Knight. C’est le chroniqueur et auteur Art Flick qui a popularisé l’usage de ce streamer pour la pêche à la truite dans les eaux de l’état de New York. Art était avant tout un pêcheur à la truite qui préférait pêcher avec les mouches sèches dans les rivières des Catskills. Il était l'un des pêcheurs les plus réputés du réseau des chroniqueurs de pêche et des fabricants d’articles de pêche américains.
 

Ça grande popularité est survenue quand il a publier son livre "Streamside Guide", publié pour la première fois en 1947. Un mince ouvrage, mais un précieux guide de pêche à la mouche qui est devenue au fil des ans l'un des livres de pêche, les plus vendus de tous les temps, pour la pêche à la truite.

Plus tard dans la vie, il a été surnommé le "Sage" de la rivière Schoharie", un petit affluent à la truite de la rivière Westkill. Des petits cours d’eau poissonneux new-yorkais des montagnes Catskills coulaient à quelques kilomètres de la maison familiale d’Art Flick. 

Au début, comme tout le monde, il a pêcher les truites avec des vers dans les eaux locales. Mais après avoir appris la pêche à la mouche, il est devenu l'un des pêcheurs à la mouche sèche les plus fanatiques des rivières à truite de l’état de New York. Il a aidé à établir les premières zones de «Fish for Fun», des zones de pêche exclusivement pour le plaisir de pratiquer la pêche à la mouche dans quelques sections de rivières des montagnes Catskills, des Adirondacks et certains affluent du grand lac Ontario de la rive de l'État de New York. Il a contribué à obtenir de nombreux droits d’accès publics à des terrains, à des stationnements situés près des routes et des rivières pour la pêche à la truite avec des secteurs créés exclusivement pour les pêcheurs à la mouche.
 

D’ailleurs, l’état de New York contribue annuellement à verser 44,3 millions $ aux divers programmes de valorisation liés aux activités de conservation, de pleins-airs, de pêche et de chasse. Les revenus générés par ces activités génèrent à eux seuls pour l’état de New York 50 millions $.

L’état de New York, qui avec une population de près de 20 millions. 2 millions pratique la pêche où la chasse. Et 90 % des new-yorkais pratiquent la pêche.  L’état de New York estimait en  2011, que toutes les dépenses reliées aux pleins-airs frôlaient un sommet de 5 millards $. Et que 1,9 millard $ du 5 milliards provenait des dépenses liées au voyagement, de la restauration et de l’hébergement.

Mais le plus grand héritage d’Art Flick est sa simplicité à vulgariser, à bien expliquer ses observations. D’ailleurs, dans un de ses écrits, il souligne que "Vous n’avez besoin que d'un très petit nombre de mouches, bien sélectionnées, pour être efficaces. Et, que d’aller pêcher avec des dizaines de boîtes remplies d’une centaines de mouches, c’était comme si vous grimperiez le sommet d’une montagne avec votre équipement de camping et quatre valises de vêtements de rechange, y compris non seulement des vêtements décontractés, mais un certain nombre de costumes d'affaires, des smokings noirs et blancs et quelques tenues de clown pour être comique".

Art était vénéré par tous les grands pêcheurs renommés de son époque, dont le principal était Ray Camp, chroniqueur en pleins-airs pour le New York Times. Art Flick (Arthur Bernard) est né en 1904 et décédé en 1985. La renommée d'Art a duré quarante-cinq ans, mais aujourd'hui encore. Malgré les ans, dans l’esprit de bien de pêcheur, beaucoup le tiennent toujours en hautes estiment. Ses écrits intéressent toujours les pêcheurs qui aiment la pêche à la mouche en rivière pour pêcher la truite.

Il n'était pas un auteur professionnel, ni même un écrivain amateur, comme le sont tant de ceux qui racontent leurs histoires personnelles dans la presse à sensations et à potins. De l'avis de tous, il avait un savoir remarquable, un génie capable de réciter de mémoire de vastes passages textuels des  auteurs des livres qu'il admirait. Parmi ceux-ci figuraient les histoires et les grands classiques. Il le faisait pour son propre amusement et souvent autour d'un feu de camp, pour l'édification de ses amis.

 

image.jpeg.0c49c7d3f1bad571acffc11a633caa57.jpeg

Photo de la plaque honorifique installée près de la rivière Schoharie, en 1986.

 

Défenseur de l'environnement et sportif dévoué, Art adorait la rivière Schoharie. Ici, il a aidé à établir la première (Fly Zone) "Fish for Fun" zone de «pêche pour le plaisir (No Kill)» dans l'État de New York et a obtenu de nombreux kilomètres de droits de pêche publics. Ici, il a mené les recherches pour son livre "Streamside Guide" sur la faune aquatique et leurs imitations, qui a permis à des générations de pêcheurs de mieux comprendre et à populariser la pêche à la mouche dans le monde. Il a partager sa grande satisfaction à bien imiter les divers insectes des rivières à truites. Ici, nous rendons hommage à un homme grand mais humble pêcheur qui a été une source de bonne volonté et d'inspiration pour tous.

https://www.hmdb.org/map.asp?markers=159038,147235,137374,132643,132716,62449,132635,132525,147131

https://cites.org/fra/news/sg/2013/20131204_polar-bear.php

 

🪶

Modifié par Carpediem
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Carpediem changed the title to Le Blacknose-Dace.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...