Aller au contenu

Abattage de la majorité des cerfs dans le parc de Longueuil


Mouche001
 Share

Publications recommandés

Il y a 21 heures, L'amateur a dit :

Et ils vont mourir quand les petits bambis🤔 ????

Sont-ils morts ?? Me semble que c'était réglé...😂

J'imagine qu'un coroner devra fixer l'heure du décès sur le certificat pour éviter les poursuites 😆!!

La Goldshower est pas reposante !! 😂

Je blague

Prend le temps d'écouter ..j'ai mis le lien , tu auras réponse a toute tes questions ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'avais passé un petit bout car généralement c'est a la fin les vraies réponses..

 

donc fin février c'est son ''intention '' 🤔

 

Donc le dossier n'est pas encore réglé, ca semble pareil comme une  DPJ pour animaux !! Compliqué gérer quelques chevreuils aujourd'hui....

et je les aime les chevreuils !! Mais....on est rendus la ???? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Abattage de cerfs: Anne-France Goldwater met en demeure Longueuil

Bien qu’elle privilégie la discussion pour régler le litige dans le fameux dossier des cerfs de Virginie, Me Anne-France Goldwater vient de faire parvenir à la Ville de Longueuil une mise en demeure, au nom de son client Service Urgences Animales.

 

 

L’objectif demeure le même: protéger les quelque 70 cerfs qu’on a prévu abattre sous peu dans le parc régional Michel-Chartrand.

Les demandes de Me Goldwater sont claires et pressantes:

«Nous désirons obtenir de manière urgente une copie de tout document faisant état de toutes décisions officielles de la Ville de Longueuil en lien avec l’abattage.»

«Et on réclame qu’aucune action de quelque nature que ce soit ne sera exécutée modifiant le statu quo quant à la présence des cerfs de Virginie au Parc Michel-Chartrand, d’ici à ce que les tribunaux entendent la demande introductive d’instance en contrôle judiciaire.»

La Ville de Longueuil n’a toujours pas répondu à cette mise en demeure datée du 20 janvier, et la mairesse Catherine Fournier, il y a quelques semaines, indiquait, sur les ondes de TVA Nouvelles, qu’elle gardait le cap sur sa décision. Mme Fournier a préféré ne pas commenter l'affaire étant donné que celle-ci sera judiciarisée.

L'abattage doit s'amorcer fin février, selon la Ville.

  • Haha 1
  • Sad 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plus je vois ça aller, plus je me dis que l’homme ne devrait pas s’en mêler. 
 

Si il y a autant de chevreuils dans un petit parc, c’est sûrement parce qu’ils y trouvent ce qu’ils ont besoin, c’est à dire:

-Nourriture, Eau, Sécurité.

Et d’ailleurs, à moins que je me trompe, ils doivent avoir aucuns prédateurs dans ce genre de parc, ce qui est introuvable dans les autres écosystèmes que le chevreuil fréquente et c’est ce qui doit les inciter à rester là
 

Alors pourquoi vouloir aller gérer ça? 
 

Ah oui... Risque de maladie, perturbations de l’écosystème, chevreuils qui se promènent en ville...


Je pense qu’on pourrait laisser la nature se gérer elle même.

Le chevreuil est un animal très intelligent, s’il ne se sent plus à l’aise dans cet écosystème, je crois qu’il changera de place.

Et si un jour la maladie ou la famine les attaquent, ils mourront... Et c’est ça qu’on « veut », d’un certain côté... 

 

Mais si vraiment l’homme veut se mettre à gérer cette population, c’est sûr que la chasse c’est le meilleur moyen de gérer la population. 
 

Car juste la pression de chasse, pourrait faire comprendre aux chevreuils qu’il y a un danger ici, donc il y en a probablement une partie de la population qui comprendrait qu’ils doivent quitter les lieux...

 

Et supposons qu’on en tuent la moitié de la population... Et que l’an prochain ils se reproduisent autant! On recommence et ainsi de suite? 

  • Like 2
  • Haha 1
  • Confused 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Farfelue un peu ton intervention. Comment les chevreux peuvent gérer leur problème généré par l'homme? Comment dans cette enclave urbaine ils pourraient changer de place? L'abbatage et la stérilisation serait une avenue souhaitable mais est ce qu'on a vraiment besoin d'une population de cervidés dans un parc urbain?

  • Like 4
  • Thanks 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, x-rap a dit :

Farfelue un peu ton intervention. Comment les chevreux peuvent gérer leur problème généré par l'homme? Comment dans cette enclave urbaine ils pourraient changer de place? L'abbatage et la stérilisation serait une avenue souhaitable mais est ce qu'on a vraiment besoin d'une population de cervidés dans un parc urbain?

1. La seule façon de se gérer, mourrir ou se déplacer. 
 

2. Un chevreuil c’est surprenant pas mal... Ça peut passer à des places qu’on croirait impossible pour eux de passer. Ils ont pas peur de passer dans une rue ou sur de l’asphalte. Suffit que la circulation soit tranquille un brin. En pleine nuit, vers 2-3 h du matin exemple. Sur google map, je vois qu’il y a un golf qui connecte au parc, et que ce même golf connecte à des champs. Si non je vois le fleuve et les îles de boucherville qui ne sont pas trop loin. Je crois qu’il y en a des chevreuils là bas aussi? Et ça c’est ma vision, en tant qu’humain. Le chevreuil lui voit son territoire d’une autre façon. Un simple fossé, un terrain boisé, un terrain d’usine ou autre peut lui suffire pour se déplacer. 

Les maisons et les quartiers ne sont pas arrivés là du jour au lendemain! Le chevreuil a vu tout ça se construire, et il a choisit d’y rester! Car au fond, ils ont quelque chose que ailleurs ils ne peuvent pas avoir... La sécurité! L’homme ne leur pose aucun danger dans ce parc... mis à part quelques voitures, mais les chevreuils comprennent vite qu’ils faut pas se garocher devant, mais qu’ils peuvent les regarder sans danger 😂 et ils savent que en pleine nuit, la ville devient calme.

Je te le dis, un chevreuil c’est surprenant comment ça s’adapte à l’homme et à la ville! 😉 

Et c’est un phénomène généralisé, il n’y a pas qu’à Montréal que des chevreuils se tiennent près des villes.

 

Si il venait un jour qu’à Manqués complètement de bouffe, j’ai pas de misère à croire que les chevreuils iraient explorer ailleurs. 
 

3. Bien sûr, on a pas « besoin » de ça. Mais on pourrait les laisser faire, comme on laisse faire les écureuils? Je sais, c’est extrêmement loufoque dit comme ça!  😅 Mais c’est quand même pas si grave que ça qu’il y aille beaucoup de chevreuils proche des quartiers résidentiels! 

C’est beau des chevreuils!? Ça doit amuser les marcheurs!? Et les gens qui ont des maisons proches doivent trouver ça le fun quand il y a des chevreuils sur leur terrain!?
 

Mais, l’homme veut toujours gérer ce qu’il voit comme un problème.  

Et ça reste que la chasse serait un bon moyen de gérer la population, sans faire une tuerie de masse. 

  • Thanks 1
  • Confused 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.


×
×
  • Créer...