Aller au contenu

Publications recommandés

Un peu d’insomnie cette nuit suite à une grippe d’homme qui m’a cloué au lit hier.

Quoi de mieux dans ce temps là que de réfléchir à des questions existentielles comme par exemple, les habitudes de la grise.

J’ai remarqué que le poids moyen des grises semblent plus élevés sur les lacs du sud de la province (Memphrémagog, Champlain, etc) vs les lacs des Laurentides, Mauricie, etc.  Il n’y a rien de scientifique dans mon approche, seulement un constat à partir d’information trouvé sur le net et ma propre expérience. Je me demandais si ça pouvait être relié à la température de l’eau et la fonte des glaces qui arrive plus tôt au sud ce qui entraîne une activité prolongé donc une meilleure croissance. Autre fait est que les lacs que je pêche ne contiennent pas de gaspareaux ou d’éperlans mais plutôt de la perchaude, et méné commun donc c’est peut être relié à l’abondance de nourriture. Vous en pensez quoi ?

Mon autre constat est que dans les secteurs Laurentides,  Mauricie,, (les 3 lacs que je connais bien), la grise se tient pratiquement toujours dans 40 pieds d’eau. Je ne vois très rarement des grises en bas de çette profondeur et rarement  en suspension.  La température de l’eau est certainement un élément clé mais si c’était le cas, je trouve surprenant de ne pas voir de grises en suspension à 40 pieds dans  des zones de 70-80 pieds de profondeur ou plus dans. Encore une fois, est-ce relié au type de poisson fourrage  des lacs que je pêche qui modifie son comportement ?  J’ai d’excellents succès à la grise et je trouve ça intéressant que mon expérience varie grandement de l’information que l’on peut trouver sur le net !  Et vous, Quelle est votre expérience?

 

PS : 2 dodos avant notre départ vendredi pour notre traditionnelle semaine annuelle familiale de pêche à la ouananiche au Lac St-Jean! Câline que j’ai hâte !

 

 

Modifié par BenCour
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso,aucune expérience avec la grise mais mon avis est que la nourriture y est plus abondante dans le sud.

Peu  importe l'espèce,le poisson suit la bouffe.

Bonne semaine de pêche et reviens nous avec de belles photos!

Modifié par lerapala
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ya le fait que les américains ensemmencent qui joue aussi!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Ben, je crois que tu as donné de bonnes réponses à tes questions. Température, nourriture et saison favorable plus longue. Entre autre, dans un des lacs que tu pêches et que je connais bien, la grise se nourrie en grande partie de plancton, n'y trouvant pas éperlans, gaspareaux ni cisco. Elle trouve son compte en perchaudes au printemps quand l'eau de surface est encore froide mais aussitôt que l'eau se réchauffe son régime minceur s'installe.  La chair très rose-rouge le démontre bien. Un régime de plancton ne produit pas d'énormes spécimens.

Bon voyage à la ouananiche.:)

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, x-rap a dit :

Salut Ben, je crois que tu as donné de bonnes réponses à tes questions. Température, nourriture et saison favorable plus longue. Entre autre, dans un des lacs que tu pêches et que je connais bien, la grise se nourrie en grande partie de plancton, n'y trouvant pas éperlans, gaspareaux ni cisco. Elle trouve son compte en perchaudes au printemps quand l'eau de surface est encore froide mais aussitôt que l'eau se réchauffe son régime minceur s'installe.  La chair très rose-rouge le démontre bien. Un régime de plancton ne produit pas d'énormes spécimens.

Bon voyage à la ouananiche.:)

Bon points XRap.  Pour le lac en question, j'ouvre régulièrement l'estomac des spécimens que je garde et  très souvent j'y trouve du petit méné de 2-3 cm et quelques fois des perchaudes donc il en faut en Ta! des petits ménés pour se ramasser avec une bedaine 😁.

Dans ce lac, pêchais-tu a des profondeurs plus grande que 50 pieds ?  Perso, je fais 99% de ma pêche dans le 40 pieds le long de pentes abruptes.

 

Pour la ouananiche, les caméras sont prêtes donc je devrais être bon pour rapporter mon voyage comme les années précédentes dans la section récits !  Ensuite je vais allez checker les ours mi-juillet et début août 😎.

Ben

Modifié par BenCour
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du temps ou on pêchait la grise au Lac Du Cerf, la grise se nourrissait de cisco et on la pêchait dans le fond à 100 pieds, elles étaient souvent là le ventre plein.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Kingpolaris a dit :

Du temps ou on pêchait la grise au Lac Du Cerf, la grise se nourrissait de cisco et on la pêchait dans le fond à 100 pieds, elles étaient souvent là le ventre plein.

C'est probablement ca le lien, quand il y a beaucoup de bouffe, elle mange et ensuite calle au fond pour digérer 🤣

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une grise ne veut pas dire qu'elle se tient au fond , c'est une mentalité qui vous faut changer.

Les plus gros sujets d'ailleur sont moins souvent dans le fond que les grisette.

c'; est tres normal de trouver des grise en suspension

et les plus gros sujet sont dans les territoire du nord ouest

ici dans le sud la surpeche a eu raison d'elle.

poisson a croissance tres tres tres lente.

Voila prq sont pas grosse dans le sud du Quebec

 

Modifié par billy453
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×