Aller au contenu

Question température ?


musk
 Share

Publications recommandés

Bonjour  a tous,

Je vous suis depuis longtemps sur les diverses discutions qui sont toutes aussi intéressante les unes que les autres, mais je suis plutôt discret. Cependant je me pose une serieuse question depuis quelques jours et que plusieurs passionnés peuvent peut être me répondre : est ce que le fait qu'il fait moins 25 degré depuis 2 semaines rend le poisson moins actif ?  Parce que jai pêché 4 a 5 fois dans le temps des fetes sur la mille iles a Rosemere et seulement la fds du 23 decembre on a attrapé du poisson....sinon rien! Jai essayé dans 3 pieds 6 pieds 10 pied 15 pieds aucune touche et pas de poisson sur mon flasher...mon secteur est pres de l iles Ceglia côté Sud. Je sais pas si c'est la température, les menés morts, les profondeurs vrs la température ou encore l'endroit qui me rend la tâche plus ardus...

Merci pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le froid va pas déranger le poisson... Même si il fait -25 dehors, dans l’eau il fait juste 4 degrés ;) 

Si tu pognes pas de poisson, je dirais que c’est plus une question de spot. Surtout que tu vois pas de poisson sur ton sonar! Si tu vois pas de poisson, change de spot! 

L’hiver le poisson est très concentré à certains endroits. Alors perce beaucoup de trous, explore plusieurs spots.

L’hiver je me promène beaucoup de trous en trous pour trouver le poisson.

  • Like 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fait 2 petites sorties dans le coin de Rosemere durant les froids et effectivement c'était plus slow que d'habitude. Pas de brochet, ce qui est rare et un seul doré. Quelques petites bites timides de raté. Faut dire que j'étais aussi bien moins actif que d'habitude sur le déglacage des brimbales et une fois installé je restait là plus longtemps que d'habitude avant de bouger vers un autre spot si ça ne mordait pas. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, buddy longway a dit :

Le froid va pas déranger le poisson... Même si il fait -25 dehors, dans l’eau il fait juste 4 degrés ;) 

Si tu pognes pas de poisson, je dirais que c’est plus une question de spot. Surtout que tu vois pas de poisson sur ton sonar! Si tu vois pas de poisson, change de spot! 

L’hiver le poisson est très concentré à certains endroits. Alors perce beaucoup de trous, explore plusieurs spots.

L’hiver je me promène beaucoup de trous en trous pour trouver le poisson.

Merci j essaierais d autre spot.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, alexeiv1 a dit :

J'ai fait 2 petites sorties dans le coin de Rosemere durant les froids et effectivement c'était plus slow que d'habitude. Pas de brochet, ce qui est rare et un seul doré. Quelques petites bites timides de raté. Faut dire que j'étais aussi bien moins actif que d'habitude sur le déglacage des brimbales et une fois installé je restait là plus longtemps que d'habitude avant de bouger vers un autre spot si ça ne mordait pas. 

C'et vrais d'hbitude le broche est très actif mais la...je réessaye Samedi prochain je vais me tasser un peu plus vers l'Ouest

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1-Quand il fait três froid les trous gelent et le poisson sent la tension sur les lignes, ce qui n'est pas bon.

2-Les période de pleine lune sont souvent moins bonne (de jour) pour la pêche a certaines espèces (ex: doré). Dépendamment des conditions météo de jour (ensoleiller, nuageux). S'est pas pris dans le ciment, mais s'est mon excuse de mauvaise sorties....-_-

3- Les ménés mort,  ca diminue les chances

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

quand la pression atmosphérique est basse , les poissons vont avoir leur vessie natatoire dilatée et ça fait en sorte que leur organes sont compressés. Ca leur donne moins de place dans leur estomacs pour se nourrir et les rend presque inactifs. 

Si j'ai a choisir une journée en particulier , j'éviterais tous ce qui comporte un vent de l'est , une hausse  ou baisse majeur de pression atmosphérique , une journée sans nuages ou une journée de grand vents. La seule chose c'est qu'aucune de ces conditions ne vas m’empêcher de sortir ni de prendre du poisson mais la quantités sera moindre qu'une journée ou les conditions sont idéales a la pêche. Suffit de s'ajuster en conséquence.

Mes plus gros doré sortis a la jiggeuse avec un micro leurre a perchaude ont toujours étés dans des froid extreme pendant que mon leurre etait immobile pendant plus de 30 secondes. des attaques très subtiles en plus. 

 

A ta place , avec un flasher , je percerais une série de trous assez espacés dans un secteur préalablement choisi a cause d'une structure intéressante. ensuite, j'essaierais chacuns des trous avec un leurre assez gros pour l’espèce choisie et qui fait du bruit ( perchaude : buckshot , doré : rippin rap ) si dans ta première minutes rien n'apparais sur ton flasher , change de trou. si tu ne marque rien ,ou presque sur tous tes trous, change de spot .

 

 

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 21 heures, alexeiv1 a dit :

J'ai fait 2 petites sorties dans le coin de Rosemere durant les froids et effectivement c'était plus slow que d'habitude. Pas de brochet, ce qui est rare et un seul doré. Quelques petites bites timides de raté. Faut dire que j'étais aussi bien moins actif que d'habitude sur le déglacage des brimbales et une fois installé je restait là plus longtemps que d'habitude avant de bouger vers un autre spot si ça ne mordait pas. 

J'ai été trois fois dans mon spot habituel...et c'est vraiment pas terrible...Aucun brochet...d'habitude toujours au moins 3 ou 4... Sur le flasher je vois de l'activité... j'ai beau changer de leurre...ça mord pas...juste une petite perchaude...On a changer complètement d'endroit et là les Dorés mordaient sur du ménés mort...Cette année... j'ai vraiment de la misère... J'espère que ça va ce replacer. En plus y fait frette en maudit...

Modifié par Auger
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, 1buck1 a dit :

quand la pression atmosphérique est basse , les poissons vont avoir leur vessie natatoire dilatée et ça fait en sorte que leur organes sont compressés. Ca leur donne moins de place dans leur estomacs pour se nourrir et les rend presque inactifs. 

Si j'ai a choisir une journée en particulier , j'éviterais tous ce qui comporte un vent de l'est , une hausse  ou baisse majeur de pression atmosphérique , une journée sans nuages ou une journée de grand vents. La seule chose c'est qu'aucune de ces conditions ne vas m’empêcher de sortir ni de prendre du poisson mais la quantités sera moindre qu'une journée ou les conditions sont idéales a la pêche. Suffit de s'ajuster en conséquence.

Mes plus gros doré sortis a la jiggeuse avec un micro leurre a perchaude ont toujours étés dans des froid extreme pendant que mon leurre etait immobile pendant plus de 30 secondes. des attaques très subtiles en plus. 

Grande théorie, mais non fondée.

 

Car la pression atmosphérique joue pour presque rien vs la pression hydrostatique, exercée dans la colonne d'eau a différente profondeur, :

Pour des morsures très souvent discretes de gros sujets (doré) je suis en accord avec ca.

http://olivierlebihanbis.free.fr/pages/niveau_2/n2_physique.htm

 

http://tpe-pression-plongee.e-monsite.com/pages/ii-la-pression-en-profond/a-variations-de-la-pression-en-fonction-de-la-profondeur.html

 

.

Modifié par luc pro
  • Like 2
  • Thanks 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si on parle pression, le poisson a seulement à remonter ou descendre un peu et ça compensera rapidement la pression atmosphérique plus ou moins grande.

Pourtant, il y a peut-être lieu de ne pas rejeter complètement l'hypothèse que la pression atmosphérique à peut-être une influence sur le comportement du poisson. Plusieurs fois, j'ai expérimenté que le poisson boudait mes offrandes lors d'un front froid (donc différence de pression atmosphérique) et que pendant le "réchauffement", le poisson, lentement, se remettait à mordre jusqu'à mordre frénétiquement après quelques jours. J'ai connu ça plusieurs fois à la Baie-James.   Est-ce que la différence de pression atmosphérique jouait un rôle parmi plusieurs causes possibles?  Était-ce une conséquence directe?  Je n'en sais rien.  Est-ce que c'est tout simplement que le poisson avait changé ses habitudes et que je ne le trouvais plus?  Alors, pourquoi avait-il changé ses habitudes?

Intéressant cette recherche de pattern pour le poisson qui mord ou pas.  Il y a aussi l'influence ou pas de la lune.  C'est un autre sujet de discussion le fun.  Ça aussi, a une influence sur la "pression".  Moi aussi, il arrive que ma pression monte quand ça mord pas pendant 4 ou 5 jours.  :)

 

  • Like 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.


×
×
  • Créer...