Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'achigan'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Communauté Pêche QC
    • Présentez-vous !
    • Autour d'la tasse de café !
    • Le Pub Pêche QC
    • Les récits Pêche Québec
    • La tente des pêcheurs sous la glace
    • Le salon des experts
    • Le mur des trophées
    • Le salon des moucheurs
    • La pêche en canot/kayak
    • Le salon des capitaines
    • La rivière des saumoniers
    • L'accès aux plans d'eau publics du Québec
    • La chaise pliante des carpistes
    • Le salon des pêcheurs à gué
    • Le quai des pêcheurs en eau salée
    • Les chasseurs-pêcheurs du Québec
    • Le livre de recettes des membres PêcheQC
    • Vos camions et voitures de pêche
  • Les petites annonces
    • Petites annonces pour la pêche
    • Fabricant/Pro-staff/Guide local de pêche
    • OSBL pour la pêche au QC
    • Concours pour membre Pêche QC
  • Support Administratif
    • Problèmes techniques
    • Recommandations et Idées
  • Le Québec par région
    • Rencontrez des pêcheurs de vos régions et organisez vos sorties!
    • (01) Bas-Saint-Laurent
    • (02) Saguenay–Lac-Saint-Jean
    • (03) Capitale-Nationale
    • (04) Mauricie
    • (05) Estrie
    • (06) Montréal
    • (07) Outaouais
    • (08) Abitibi-Témiscamingue
    • (09) Côte-Nord
    • (10) Nord-du-Québec
    • (11) Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
    • (12) Chaudière-Appalaches
    • (13) Laval
    • (14) Lanaudière
    • (15) Laurentides
    • (16) Montérégie
    • (17) Centre-du-Québec
  • Les pêcheurs de brochet's Vos leurres préféré pour la pêche au brochet

Blogs

  • Puncho vous invite
  • Claude58's Blog
  • AA de la pêche
  • Manicoua's Blog
  • Pêcher avec gaspésien11
  • Excursion / Pêche De Yanmaz
  • Makwa Fishing's Blog
  • Makwa Fishing's Blog
  • Legaume's Blog
  • Crinqué de pêche
  • Le jaseur-pêcheur
  • pat's Blog
  • elmer's Blog
  • Domaine Larry Boismenu
  • DENYS.
  • repentigny l'assomption
  • ou p^cher dans la région de repentigny l'assomption
  • Marly
  • Crtiques et attentes sur le carnet de pêche de manière générale
  • pêche poulamon

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Ville


Intérêts

  1. Une histoire de pêche, c’est vraiment comparable à une soirée électorale dans un casse-croûte rempli de députés et de ministres de la CAQ qui s’empiffrent de hamburgers et crème glacée. L’important, c’est d’avoir du fun! Alors voilà, trois personnages ultra connus de ce forum, de qui les présentations ne sont plus à faire, se sont donnés rendez-vous… Ben, il y a eu une petite confusion quant au lieu de rendez-vous. Deux se sont en effet rendus, comme il était supposément convenu, à la descente de St-Barthélémy à attendre comme deux poires mûres qu’on les décroche de l’arbre et l’autre comme un vrai deux-de-piques est arrivé en retard puisqu’il s’était rendu chez Gladu, fier de croire qu’il était le seul à l’heure. Le hâbleur, c’est lui! On le connaît sur ce forum sous le nom de monsieur Le Protecteur. Il a passé sa journée à prendre des poissons l’un après l’autres en hurlant au gré du vent que lui il trouve qu’on est dans des bons spots et que les conditions de pêche sont optimales. Il fut avare dans l’expression de la moindre sympathie pour ses deux bienveillants collègues et un brin taquin à l’endroit des deux qui faisaient une pêche plutôt ordinaire. Il est aussi le propriétaire d’une éblouissante rivée qui a la réputation d’être aussi propre qu’un trente-sous frais sorti des presses de la Monnaie Royale Canadienne. Le savant, c’est lui. On le connaît sur ce forum sous le nom de Maitre St-Pierre. Il connait tous les racoins du lac St-Pierre, les moindres îles, les hauts-fonds, les herbiers. Il peut nous parler durant des heures de la direction des vents, favorables ou non, de la pression atmosphérique, des forces du courant, des guides de pêche locaux qui l’espionnent jour et nuit et le suivent dans ses spots et ses cachettes. Mais sa science n’a pas su nous faire repérer cette journée-là les bancs de dorés. Lui, c’est moi. Je suis Kazz. Le retardataire aussi. Mais puisqu’il faut être un brave homme afin de supporter les fanfaronnades et les doléances des deux autres, je suis sans contredit le bon dans cette aventure. Ok, ok, on ne s’étendra pas sur cette partie de l’histoire. Maitre St-Pierre a poireauté longtemps à la descente de St-Barthélémy, à attendre et à chuchoter ses dévotions à certains saints et à énumérer des pièces de mobilier d’église qu'il semble connaître assez exhaustivement. Le Protecteur a même été le témoin privilégié de ses bondieuseries! Je l'avoue, Le Protecteur m’avait pourtant téléphoné pour me dire quelle sortie prendre, j’étais probablement sous l’emprise d’une transe hypnotique, ou bien on m'avait jeté un sort parce que j'ai filé tout droit vers Chez Gladu. Mais bon, j’ai fini par arriver au bon endroit grâce à un autre bienveillant appel du Protecteur qui m'a bien prévenu que si j'avais trop de retard, les bénédictions de Maitre St-Pierre allait se transformer en une oraison funèbre... Aille! Une fois sur place, pas de niaisage, j’embarque mon stock de pêche dans cette rivée qui scintillait, mais avec une petite crainte de la salir avec de la bouette qui s’était collée à la semelle de mes souliers. Le Protecteur me dit alors : « Monte, pas de crainte pour le plancher, on a une belle moppe d’or! » et il me la passe alors près du visage alors que je m’affairais à me tisser des vites-pris. Le Maitre est un fin navigateur. Il nous mène sans aucune hésitation vers le premier de ses spots ultra secret. Moi et le Maitre pêchons au marcheur de fond et au vers, Le Protecteur pêche au Hot 'N Tot. Rapidement, la canne du Protecteur s’agite, courbe et un combat de titans s’engage! Le vlimeux se met alors à prendre du doré, l’un après l’autre alors que pour les deux autres, c’est le calme plat! Un colloque se déroule alors à bord afin de déterminer la source du problème, parce que oui, c’est un problème que de constater que les dorés se laissent uniquement séduire par les offrandes du Protecteur. La décision est alors prise à la majorité : Plein gaz! On change de spot! Une fois sur les lieux du second spot ultra secret, noooooon… La canne du Protecteur s’agite encore! Un gros achigan à petite bouche est alors puisé et décroché par Maitre St-Pierre qui a accepté de poser fièrement à la place de cet humble pêcheur qu'est Le Protecteur qui ne cherche pas à se lancer dans le business des influenceurs d’Instagram. Maintenant que ce gros achigan fut mis dans le vivier, par précaution afin qu’il n’effarouche pas nos dorés, la pêche se poursuit. Je prends alors le premier de mes dorés, un trop petit qui doit alors retourner à l’eau. Pendant ce temps, le Protecteur prend un, puis un autre achigan, puis un gros jaune de 41 cm, puis un autre de 44cm, puis un encore autre gardable, puis un autre… Ce désinvolte personnage ose alors dire tout haut : « Si vous voulez les gars, je vais prendre votre limite, contentez-vous de manger vos sandwiches et de bien positionner l'embarcation. » Non, mais faut-tu être baveux rien qu'un peu... C’est alors qu’un événement surréaliste s’est déroulé à bord! La canne du Protecteur s’emballe, plie (ça, on s’y attendait) et que vois-je, un gluant se montre le profil et la binette! La puise à l’eau, et hop! Je suis alors fou de joie! Le visage du Protecteur passe au vert! En moins de trois secondes on vote à la majorité : Dans le vivier le gluant! Mais… Avant même que je puisse réagir et m’emparer de la bête, Le Protecteur décroche ce magnifique poisson et le laisse tomber dans l’eau! On voit bien que chez lui, un vote démocratique ne pèse pas très lourd. Rendu à ce stade du récit, un lecteur attentif aura certainement noté qu’on ne parle pas beaucoup de Maitre St-Pierre. Cet érudit de la géographie aquatique demeure à bord un pêcheur des plus tranquilles. Il avait pourtant troqué son marcheur de fond pour un poisson nageur par mimétisme avec la technique du Protecteur, mais c’était quand même le calme plat. Ce docte navigateur pense avoir l’explication à son insuccès : « La pression atmosphérique n’est pas bonne et le doré reste collé au fond. » C’est clairement ça le problème, parce que le fait que ça ne mord que sur la canne du Protecteur constitue un terrible problème! De son côté, Le Protecteur nous explique pourquoi la pêche est excellente, il a une canne hyper spécialisée : « J’ai acheté cette canne chez Sail et le vendeur nous avait expliqué, Wildcat en est témoin, que c’est une canne qui avait été conçue, dessinée, songée, cogitée et fabriquée au Québec et spécifiquement destinée à séduire les poissons du Québec. » C’est clairement ça l’explication! Par chance, en plus de ma vulgaire St. Croix, j’ai une canne de la même marque que celle du Protecteur. Je prends alors rapidement un doré… trop petit qui doit retourner à l’eau. Mais la chance, ou plutôt l’effet magique de la canne se manifeste et enfin, je capture un doré d’un peu plus de 39 cm qui s’en va rejoindre ceux du Protecteur dans le vivier! Maitre St-Pierre, piteux, se questionne… Il se perd en conjectures de toutes sortes, toutes plus loufoques les unes que les autres, précisons-le. Il pense cependant avoir identifié la clé de son insuccès : « La clutch de mon moulinet est défectueuse, je pense que mon moulinet est fini, je vais devoir en acheter un nouveau. » Voilà! C’est vraiment et plus que clairement ça le problème! Maintenant qu'il sait, ou qu'il croit tout savoir, il peut alors se mettre à prendre du poisson et oui, un minuscule achigan mord à sa ligne, puis il prend ensuite ce qui constitue probablement la dernière perchaude du lac St-Pierre! Un exploit! L’équipage est rendu à 4 espèces! Le Protecteur, on n’en parle plus. Il est désormais seul de son côté de l’embarcation à prendre du poisson et à soliloquer. De mon côté, je n’ai pas dit mon dernier mot! Ça mord, j’ai bien ferré la bête (pour une fois!), le combat s’engage, mais un combat sommes toutes assez modeste. On voit alors se profiler ce qui s’est attaqué à mon vers. C’est un brochet! Bon joueur, même s’il s’amusait bien tout seul dans son coin, monsieur Le Protecteur fait montre d'élégance. Il puise pour moi ce fabuleux poisson, il le décroche, il le tient entre ses mains et il me fait une offre, probablement la plus généreuse de toute sa vie présente, passée et sans contredit future : « Veux-tu que je le mette dans le vivier? Ce sera la première, la seule et la dernière fois. » Il a même accepté de prendre la pose afin de montrer à tous sur ce forum que les gluants, il n'en a pas tant que ça le dédain! J’ai presque eu un vertige, je n’en croyais pas mes oreilles, ni mes yeux alors que je le vois ouvrir le vivier et déposer délicatement dans l’eau ce noble brochet avec les égards qui lui sont dus! Monsieur (avec un grand M) Le Protecteur ira même jusqu’à soutenir que, haché et cuisiné en croquette, le brochet c’est excellent! Hein? Je vous jure qu'il l'a vraiment dit! Témoignait-il alors d’une authentique expérience ou ne faisait-il que rapporter des mots qu'il a pu entendre durant un épisode de Ricardo? La lumière n’a pas encore été faite à ce sujet. Il faudra se mettre à plusieurs afin de l’interroger sans relâche, questionner ses amis, les membres de sa famille. On veut toute sawouère! L’équipage s’est déplacé, nous avons faits quelques autres spots confidentiels. Mais un seul semblait vraiment avoir du fun à bord, on ne vous dira pas lequel. Un vote à la majorité a décidé que la journée de pêche se terminait drette-là. Protestant un brin, Le Protecteur ergotait sans cesse que lui, il avait a-doré cette journée de pêche. Une fois sur les berges, nous avons précédé à un partage du butin. Voyez! Grâce à la générosité de mes deux partenaires de pêche, notamment et il faut le souligner, celle de Monsieur Le Protecteur qui a accepté de me laisser partir avec deux dorés de plus que l’unique que j’avais pu conserver, en plus des achigans qu’il m’a donnés et de mon brochet, j’ai pu cuisiner à ma complice un repas digne des plus belles tables des brasseries londoniennes. Nous avons dégusté le tout avec l'autre cadeau que m'a offert Monsieur Le Protecteur, une bière de son cru qui laisse un goût amer en bouche. Quant au brochet, il a été découpé en quelques morceaux, emballé sous vide et il a été décidé qu’il sera le condiment principal d’une soupe automnale. Monsieur Le Protecteur et Maitre St-Pierre sont deux compagnons de pêche exceptionnels. Impossible de s’ennuyer avec ces gens-là. On s’est bien taquiné, on s’est bien amusé. Le poisson n’a pas été au rendez-vous (un vote à la majorité l’a constaté), d’accord, disons que pour l’un de nous, on ne vous dira pas lequel, ça a été pas pire pantoute. Merci à Monsieur le Protecteur de nous avoir reçu dans sa rivée. Nous avons néanmoins filé à l'anglaise le laissant seul avec sa moppe et un plancher de rivée plein de bouette et de grenailles de fond pot de vers de terre écrasés. Acceptera-t-il de nous adresser à nouveau la parole et nous réinviter? C'est une affaire à suivre...
  2. Mes plus beau poisson de l’été au vers ! Le dernier a cassé ma canne et évidement pas pêche au ver!
  3. Bonjour à tous et à toutes, J'ai eu l'opportunité d'aller pêcher 2 fois l'été passé et j'ai beaucoup aimé l'expérience. La première fois était dans le Parc régional de la Rivière du Nord; et la deuxième au Parc Charbonneau à Rosemère. Au parc, j'ai pêché 2 poissons et j'étais si excité (ma première fois seul) et je ne savais pas comment y prendre ou comment enlever l'hameçon de leur bouches que je ne les avais que presque 8 secondes dans mes mains avant qu'ils échappent dans l'eau (sans l'hameçon dans leur bouches bien sûr). Cette année, je veux essayer de nouveau mais plus sérieusement, et j'ai cherché un forum de pêche du Québec pour apprendre des personnes qui le font déjà. souvenir de pêche: ce petit brochet (je pense) est venu remonter mon moral quand ça faisait 2 heures et je n'avais rien pêché. Merci de lire ce message et bonne journée à tous
  4. [Avertissement : Que le lecteur intéressé par la truite soit patient, car cet article commence avec une sortie à l’achigan. Nous préférons vous en avertir. Cette article est la suite de ce premier écrit.] Pour accommoder un novice qui pêchait pour la première fois l'achigan — dans une zone d’éboulis avec beaucoup de troncs d’arbre immergés — j'ai pensé à une technique un peu bizarre, mais qui s'est avérée extrêmement efficace. Avec quelques adaptations et quelques jours plus tard, je teste cette approche pour la truite avec des résultats étonnants. Voici comment une idée un peu folle pour l’achigan s'est transformée en mine d'or pour la truite. Photo no 1 : Berges du St-Maurice (Automne 2016) Je connais de mieux en mieux les berges de la St-Maurice. J’y ai trouvé une jolie petite pointe avec, de chaque côté, une fosse de 8 à 12 pieds (2m40 à 3m50) selon le niveau de la rivière. Du côté nord, quelques arbres sont partiellement immergés. Un novice que je tentais d’initier à l’achigan était carrément frustré : ses montages se prenaient constamment dans les branches ou les roches. Pour ne pas qu’il se décourage, j’ai pensé à une idée. Photo no 2 : Montage popper + mené J’ai pris un petit popper comme flotteur et m’inspirant de mon expérience du printemps avec des cuillères, j’ai fixé un bas de ligne en flurocarbone avec un hameçon à dropshot et un petit mené quasi fluo au bout. Dans l'eau brune de la St-Maurice, à l'ombre... qui sait? J’ai dit au novice : « Lance ça un peu partout dans la petite baie en faisant 'popper' à la surface. Vas-y lentement! ». En fait, pour être honnête, je voulais l’occuper, car j'espérais pêcher tranquille de l’autre côté de la pointe. Premier lancer : « Hey, Joël! Ça va super bien ton truc. J’ai pas resté ‘pogné’. Je pense même que j’ai eu des touches. — Ouais, ouais, continue ! » Il lance une deuxième fois, … le popper disparaît complètement dans l’eau et la ligne se déplace à toute vitesse. « Hey, ça mord ! Ça mord ! Quessé que je fais ?!?! ». Un bel achigan saute en dehors de l’eau … et le fil se coince dans les branches d’un arbre à l’horizontal. Le poisson est un peu suspendu en dehors de l’eau. Il se débat… Pour le décoincer de là, 25 minutes que cela nous a pris. Le système à deux trépieds (sur le popper) et un hameçon N’est PAS une bonne idée dans les zones branchues. Photo no 3 : Des poissons-nageurs qui flottent peuvent être très efficaces pour varier les présentations en finesse. Sans trépied, ils ne servent alors que de "flotteur" aux offrandes immergées ; avec trépieds, la proposition est double et peut être très payante. En particulier pour l'achigan. Mais ça prouvait quelque chose que j’ai pu vérifier par la suite : un poisson-nageur — léger ! — peut servir de flotteur pour envoyer des offrandes immergées dans des zones difficiles d’accès. J’ai testé ça des dizaines de fois, toujours avec le même succès : je gagne en distance, en précision et, désormais, je peux envoyer de l’autre côté de la rivière une petite nymphe ou un vers que je présente à la hauteur que je désire. Cette technique est supérieure au flotteur conventionnel (parce que ce dernier est trop léger ou parce qu’il offre trop de résistance au vent) : distance, précision, discrétion. Et, ajoutons, elle est beaucoup plus polyvalente. Dans certaines situations, j’enlève les deux trépieds (alors le leurre ne sert que de flotteur); dans d’autres, j’en laisse un ou deux. Cette approche me permet donc de présenter, parfois très loin de moi, des offrandes très tentantes et très fines — à la surface et immergées —, tout en me laissant le loisir de ramener vigoureusement si je le souhaite. Voilà pour l’achigan. Parlons truites, maintenant Je n'en pouvais plus d'attendre pour essayer cela dans une petite section de la rivière Shawinigan, dans une zone où il y a de gros rochers saillants et des conditions difficiles pour les cuillères. Le congé suivant, j’arrive avec mon popper, mais j’ai des doutes… La truite, plus craintive, risque de ne pas apprécier le popper (il n’est pas petit et ne figure pas dans le menu des truites). Je retourne le petit poisson-nageur complètement et je fixe mon fil tressé à l’anneau qui est à la QUEUE du popper. "Ainsi, je ferai moins de vagues", me suis-je dit. Et le bas de ligne, je l'ai noué dans l'œillet dans la bouche, exactement à l'envers du bon sens. Sur mon bas de ligne en fluorocarbone (5 lbs), je mets deux petits hameçons rouge no 8. J’y fixe deux criquets comme appât. Je lance mon « kit bizarre » avec ma médium légère (un petite UglyStick qui date de Matusalem), juste au pied des chutes. Bang ! Premier lancer, première truite. Photo no 4 : Montage pour la truite, tel qu'essayé au printemps 2016 dans la rivière Shawinigan. La queue de popper est fixée sur la ligne tressée de la canne. Le bas-de-ligne est relié à la bouche afin de minimiser les bruits et les mouvements brusques qui font fuir les truites. Ce jour-jour là, j’ai vécu un après-midi de rêve. J’en ai pris une dizaine dans la première heure; je ne sais pas combien en tout. Je me suis déplacé de haut en bas sur la rivière. Certains endroits étaient désertés, d’autres, pleins de vie. Pour faire une « histoire courte » : on lance « le kit bizarre » près des chutes, des roches, directement dans le courant. J'ai appris, avec le temps, qu’il valait mieux que je le laisse dériver (comme les offrandes des pêcheurs à la mouche) plutôt que de le ramener. Cet ensemble ne s’est presque jamais coincé. Mon petit popper est cheap (je l'ai acheté dans une vente de fin de saison à 1 $): il est désormais tout égratigné et la peinture est « éclippée », mais le nombre de poissons qu’il m’a sortis dans le seul printemps/été 2016 est hallucinant. Depuis ce jour, j'ai essayé avec bonheur plusieurs types de poisson flottant. Mon préféré à ce jour : les poissons-bâtons, que l'on utilise normalement pour la technique "Walk the Dog". Parfait ! Photo no 5 : Exemple de poisson flottant qui sert normalement à la technique "Walk the Dog". Pour la truite, sur le petit hameçon, j’ai tout essayé : des verres à truite (3 pouces), des criquets, des nymphes de même que des petits tubes. Tout fonctionne très bien. J'ai même réessayé un jujube aux fraises : j'en ai pris une ! Bien sûr, au fur et à mesure qu’avançait l’été, avec l’eau de plus en plus chaude, j’ai moins visité la petite rivière à truites. Cela ne m’empêche pas de rêver au printemps 2017. Mon itinéraire n’est cependant pas terminé. Dans le troisième article de cette série, je dévoile enfin le grand objet de ma honte et comment j’ai littéralement brisé des tabous et des interdits pour essayer quelque chose dont je rêvais depuis très longtemps. Suite et fin dans le prochain article.
  5. Canne à pêche St Croix Bass X 6'6" Med-Heavy action fast avec reel Daiwa TATULA-100HS right handle 7.3.1 - 280$ Canne à pêche St Croix Mojo bass glass 7'4" Med, moderate action avec reel daiwa TATULA100H 6.3:1 right handle - 300$
  6. Salut à tous, papa de 2 enfants, 38 ans, je suis un pêcheur amateur qui est passionée par la pêche ! Achigan et doré sont mes 2 espèces préférés (quoique apres avoir vu mon partner attrapé un MUSKY, j'ai le gout moi aussi ! ). J'ai un princecraft 17 pied, 90HP et je suis de vaudreuil, je suis plus souvent sur le deux montagnes, mais j'aime aussi aller explorer d'autres secteur (st louis, st francois). Au plaisir de discuter pêche avec vous, et pourquoi pas trouver des partners de pêche pour partager cette passion !
  7. Moi j'aurais aimer savoir au tout début les combinaisons cannes, moulinet, leurre!!!!
  8. bonjour tous ,cette semaine j'ai amené un bon ami ,sa fille et son gendre a l'achigan ,les vents prévus n'était pas encourageants (est ,front froid) mais personne ne l'avait dit au poissons ! beaucoup plus actifs que je m'attendait ! finalement beaucoup de prises et mème une de 3lbs14 OZ qui a été prise par un qui est souvent plus chanceux que les autres pour la grosseur de ces poissons .finalement une super journée passée en bonne compagnie ce qui décrit bien ce pourquoi on aime la pèche !
  9. Bonjour groupe, première expérience de descente de rivière en kayak. Combiné avec la pêche à la mouche (nymphes et quelques streamers). Ce fut une merveilleuse journée. J'y retournerai, c'est certain! Juste des poissons blancs et des petits achigans à grande bouche. J'ai appris une chose: une canne à moucher de neuf pieds n'est pas la bonne pièce d'équipement en kayak dérivant. J'ai retrouvé quelques bon sacres de mon enfance.
  10. En ce beau week-end des Patriotes, après une dure semaine de travail, me voici sur le bord des rivières et du fleuve de la Mauricie. Hier, j'ai failli faire le "fantastique four" : un doré dans la St-Maurice, un esturgeon dans la St-Maurice, un achigan dans le fleuve. Il ne me manquait que la truite dans la Shawinigan. J'ai essayé (à la mouche), mais ça ne mordait pas en fin de journée. L'esturgeon n'est absolument pas en saison, donc, je n'ai pas insisté. Après 10 minutes, j'ai carrément tirer jusqu'à mon petit leader de 10 livres se rompe: je ne visais pas cette espèce du tout. Quand même un superbe combat dont je me rappellerai longtemps. Toujours la même chose avec l'esturgeon : on pense d'abord s'être pris dans le fond, jusqu'à ce que deux ou trois coups de tête fasse plier la canne comme si c'était du chiffon. Hier fut une journée mémorable: des endroits magnifiques, une journée de pêche variée et excellente. Et tout cela, à moins de 30 minutes de chez moi... j'en rêve encore ! Aujourd'hui, en début de soirée, j'ai passé deux heures sur le bord du fleuve. Moments de rêve : trois dorés et un achigan (4 livres). Malheureusement, j'étais mal informé. Je croyais que la limite des captures de doré était de 17 pouces; j'ai donc remis à l'eau deux spécimens de 15,5 et 16,5 pouces. Je n'ai gardé que celui de 24 pouces dont les filets trônent dans mon frigidaire pour le dîner de demain. De plus, j'ai eu un super combat d'un achigan à petite bouche de 4 livres. Bien sûr, la saison de l'achigan n'est pas encore ouverte, donc, aussitôt capturé, aussitôt photographié et remis à l'eau. Malheureusement la photo ne rend pas justice à l'animal (flou et pas dans sa pleine grandeur), mais il était magnifique. L'amitié entre pêcheurs est super, en ce début d'année ; on a tellement attendu. L'eau très haute du St-Laurent commence à se retirer pour nous redonner des berges agréables à pêcher. Certains avaient même fait un feu. J'y retourne demain, sans faute, dès l'aube. Bonne pêche à tous ! Joël-Gh.
  11. Hey, les moucheurs, je vous lance un défi. Jusqu'à maintenant, j'ai acheté mes mouche "à l'instinct". Parfois ce fut gagnant, parfois désastreux. Quel est ton Top 3 pour l'achigan? Ces quelques rares mouches auxquels les achigans ne peuvent résister. Ok? Go! .
  12. Mon récapitulatif de la saison en eaux libres 2016. Comme je ne pêche pas sur la glace, ça ira au printemps
  13. Bonjour ! J'espère poster ceci au bon endroit. Mon père est un mordu de pêche et il aime partir avec des groupes d'amis ou de connaissances pour des voyages de pêche. L'an dernier un groupe avec lequel il se plaît bien a proposé d'aller l'an prochain à la pêche à l'achigan. Mon père ne connaît pas ce poisson, ses habitudes et les astuces pour le pêcher, alors il envisage ne pas se joindre à eux. Nous trouvons ça très dommage, parce qu'il pourrait adorer et s'il n'essaie pas, il ne peut pas devenir bon, alors il préfère ne rien faire ! Alors j'aimerais lui trouver un livre sur la pêche à l'achigan grâce auquel il se sentirait déjà mieux outillé pour se lancer, et ensuite son "instinct" de pêcheur et ses années d'expérience finiraient par faire le reste je suis convaincue ! Le problème c'est que les livres sur l'achigan, ça ne semble pas très fréquent, et je ne trouve pas ! Il y a des livres plus généraux sur la pêche, mais j'ai peur d'en commander un et qu'il n'y ait finalement qu'une page sur l'achigan et que ça ne serve à rien. Vous avez des coups de cœur ? Il n'est pas très "internet", et même s'il se débrouille en anglais il faudrait vraiment qqch en français. Je ne peux pas vous dire si c'est grande bouche ou petite bouche ou à quel endroit, et si je le questionne je vais tout perdre mon effet de surprise ! Merci de vos tuyaux !
  14. Bonjour tout le monde, Je fréquente la ZEC Chapeau de Paille et j'aimerais savoir si vous y avez pêché l'achigan en lac, je pêche déjà la rivière Mattawin occasionnellement mais j'aimerais bien y aller en lac également. Voici les lacs que j'ai "spotté": - Castor Noir - Arcand - Laferté - Plat - Triangle - Simbad - Sergerie et Petit Sergerie -En triangle -Nature Est-ce que vous avez déjà pêché ses lacs là, spécialement en visant l'achigan à petite bouche ? Je suis allé sur le bord du "débarcadère" ... À noter que je ne vise pas le doré et le brochet. Aussi, si vous avez d'autres lacs à suggérer, ne vous gênez pas
  15. J'ai lu quelque part qu'il existait un lac en Mauricie, plus précisément dans le coin de Shawinigan, qui aurait été ensemencé d'achigans grande bouche dans les années 70. J'aimerais bien savoir le nom de ce lac afin d'y faire un tour en kayak et paufiner ma technique pour le largemouth Merci,
  16. Cette mouche de type muddler est idéale pour la pêche de l'achigan à petite bouche lorsqu'elle est montée avec cette grosseur d'hameçon (no 8, no 6). Pour le brochet, sur une hameçon 79580 no 2 et un trépied no 10, ça serait parfait. Aussi, il est possible de varier les couleurs à l'infini afin de faire correspondre aux poissons fourrage spécifiques au plan d'eau que vous pêchez... Bonne pêche ! Bon visionnement https://youtu.be/vLPxwxZ5cJQ Pierre
  17. Bonjour, je m'appelle Danielle et j'habite à Donnacona. Je suis curieuse: est-ce qu'il y en a parmi vous qui faites des belles pêches ces temps-ci dans le coin de Neuville, Donnacona, Cap-Santé, Pont-Rouge? Je ne suis pas trop intéressée par la pêche à la ligne morte car c'est plutôt le type de pêche de dernier recours pour moi. Personnellement, j'ai commencé à pêcher dans la rivière Jacques-Cartier et au fleuve St-Laurent à l'achigan et au doré depuis les quatre dernières années. Je n'ai pas d'embarcation alors je pêche là où je peux me rendre à pied, au bout d'un quai à Neuville, aux Écureuils, à Cap Santé et en aval du pont du Fort à Donnacona ou au Parc des Berges à la mouche. Puisque nous ne sommes pas une énorme communauté de femmes qui pêche vraiment régulièrement, beaucoup d'entre vous m'avez sûrement déjà appeçu au bout d'un quai à Donnacona. Je suis facile à reconnaître, je suis connue comme la pêcheuse rousse qui est là beau temps, mauvais temps. C'est presqu'une blague dans l'coin ici. Bref, je suis ce qu'on appelle: une vraie mordue de la pêche. En tout cas, j'ai remarqué une chose: depuis les deux derniers étés, le doré et l'achigan se font plus rares. Avez-vous remarqué ça vous aussi? J'ai fait quelques belles prises de doré en mai et début juin et ensuite... presque plus rien! Y'a deux et trois ans, j'en ai pris tout l'été. Ces temps-ci, j'ai eu quelques belles surprises comme, deux esturgeons, un achigan la semaine dernière au bout du quai de Donnacona et quelques brochets y'a quelques semaines. C'est certain qu'on attrape toujours de la perche blanche et de la barbotte à la ligne morte, mais personnellement, c'est pas le type de poisson qui m'intéresse le plus. Avez-vous aussi remarqué une baisse de vos prises de dorés et achigans depuis deux ans et avez-vous des endroits non loins où on peut pêcher sans embarcation dans le comté? Merci de vos suggestions et bonne pêche à tous!
  18. Bonjour a tous en fin de semaine passée je me suis aventurer en Waders avec ma moucheuse en quete d'achigan a petite bouche sur la riviere st-francois. Cétais ma premiere experience de peche au bass en octobre et je me doutais bien sur que sa serait plus difficile qu'en été. J'ai donc débuter ma prospection a des endroits stratégiques ou j'ai prit de tres beau bass en été sans aucune touches. Comme le lieu exploité étais peu profond (2-3 pied d'eau) je me suis rabatu sur un deuxieme spot c'est a dire un tombat de roche plus profond (15-20 pied) jai donc armé ma canne d'une grosse wooly bugger avec une tete de thungsten pour atteindre le fond et jai appliquer un peu de thungsten putty pour dessendre plus rapidement et encore la aucune touche peu importe mon approche stripping rapide, lent ... j'ai bien croisé des beau banc d'éperlans, et vu plusieurs mariganes juvéniles mais aucun achigan. voici donc mes questions : 1.Ece que je perd mon temps en eau tres froide a viser l'achigan a petite bouche en riviere peu profonde telle que la st-francois a la hauteur de sherbrooke? 2.Selon vos experiences quelle serait le comportement typique d'un bass par temps froid ? (question de m'aider a localiser les bêtes a mes prochaine sortie ;P) Merci et au plaisir de lire vos réponses.
  19. Bonjour à tous. Philippe Millot, pêcheur à la mouche sur la Loue ..., vivant en Alsace, France. Bien que venant régulièrement voir ma fille à Montréal, puis Chambly, depuis quelques années, je n'avais pas eu le loisir de poser mes mouches sur les eaux québécoises. Un séjour au bord du lac Champlain en Septembre va je pense m'en donner l'occasion. J'emporterai une canne 9pieds, une soie de 5 et quelques mouches avec dans l'idée de taquiner l'achigan à petite bouche... et si ça ne donne pas, je sortirai mon attirail photo... Et donc tous les conseils sont bienvenus, tant pour l'achigan que pour la photo animalière, dans les parages du lac Champlain ( côté quebecois) et sans oublier la rivière Richelieu.. à deux pas de chez ma fille Merci et, à bientôt. Ph Millot France Alsace..
  20. Depuis l’album Mes pêches dans Portneuf

    Voici un achigan que j'ai pris au popper dans la rivière Jacques-Cartier y'a deux ans.

    © DG©

  21. J'ai souvenir qu'il y avait un lac où la population voulait se débarasser des achigans donc la pêche à cet espèce était ouverte en même temps que la truite, est-ce quelqu'un connait se lac si oui pouvez -vous me donner son nom et sa localisation, merci.
  22. ben976

    Achigan

    Depuis l’album Pike!

    Bel achigan, beau bass, pris à gué, à St-Zotique, à la grenouille-popper
  23. moose

    Achigan3

    Depuis l’album 2014

  24. moose

    Achigan2

    Depuis l’album 2014

  25. moose

    Achigan1

    Depuis l’album 2014

×
×
  • Créer...