Aller au contenu

Mirage

Membre
  • Compteur de contenus

    1 739
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    18

Tout ce qui a été posté par Mirage

  1. Mercredi je décide d'aller faire une journalière à la Pourvoirie St-Zénon. Quand j'avais regardé la température prévue, il devait y avoir beaucoup de soleil et faire très chaud. Mais dès la veille, la météo se modifiait pour plutôt annoncer beaucoup de nuages le matin et un dégagement en après-midi. Pas mal quand même avec la chaleur annoncée. Je quitte à 5h00 AM puisque j'ai 1h40 de route à faire. Il y a déjà quelques pêcheurs qui sont déjà sur les quais à préparer leur chaloupe pour la journée. Quelques minutes plus tard, je prépare la mienne et c'est un départ. Sous un couvert de nuages, sans aucun vent, le lac est calme. Sans vent, il y a des milliers de mouches noires. Elles sont énormes et féroces. Heureusement, j'ai mon stuff que je m'empresse de sortir avant de me faire bouffer tout rond. Je commence avec un montage standard cuillère, bas de ligne avec hameçon slow death qui peut attirer autant la mouchetée que l'arc-en-ciel. Je fais certains endroits avant les chalets qui me sont généralement productifs mais rien ne se passe à part 2-3 très petites touches. Je quitte donc en longeant le côté gauche pour me rendre dans la baie au fond du lac. Quelques petites touches encore mais ça semble petit comme poisson alors je ne m'attarde pas à exploiter davantage ces endroits. Rendu dans la baie, je vois une personne prendre une truite très près du bord. Ma cuillère est un peu trop lourde pour m'approcher autant sans accrocher le fond. Je continue ma quête sans succès. Dans le coin droit de la baie, deux pêcheurs font des lancers aussi très près du bord et l'un d'eux attrape une petite truite. Il est déjà passé 9h30 et je n'ai rien dans la glacière. Je décide donc changer ma cuillère pour une très petite Toronto Wobbler de 1.5 pouces afin de pouvoir faire des profondeurs de 5 à 10 pieds sans grand risque. Étant très près de la berge, les mouches m'attaquent. je dois remettre du stuff et sortir mon filet sinon je vais revenir à la maison avec le visage plein de morsures. Finalement, c'est un départ, une petite truite, puis une autre. Avec 2 truites dans ce secteur, je sais maintenant qu'il y en a d'autres. Je m'attarde donc un peu dans ce coin mais en laissant ma petite cuillère très molle pour qu'elle puisse frotter régulièrement le fond. Finalement, mon idée donne du résultat. J'ai une grosse attaque que je crois être une arc-en-ciel. Finalement, c'est une belle mouchetée de 16 pouces. Je refais la même stratégie un peu plus loin. Une petite mouchetée se laisse prendre. Je continue à différents endroits au fond de la baie et une autre belle mouchetée de 15 pouces se laisse prendre. L'heure du dîner arrive. Tout en mangeant, je décide de remettre une cuillère un peu plus grosse pour refaire la berge en revenant vers le quai de départ. 2 autres truites mouchetée s'ajoutent. En après-midi, le soleil fait son apparition et il commence à faire chaud. Avec 7 truites mouchetées, je mets un montage pour viser l'arc-en-ciel plus spécifiquement. J'accentue un peu ma vitesse et je fais différentes profondeurs entre 15 et 40 pieds Un peu plus tard, j'essaierai aussi une soie calante sur ma canne à moucher avec un 13A brown puis 2 couleurs de Wooly bugger et aussi avec un streamer. Sur le sonar, je n'ai pas vu de poisson dans ces profondeurs et je n'ai eu aucune touche. Avec 1h40 de route à faire, je décide de terminer ma journée vers 16h30 sans aucune arc-en-ciel mais avec 7 mouchetées dont 2 de belles tailles. Pas ma meilleure journée mais pas pire quand même ! Mirage
  2. Autres disponibilités À LOUER - PLACES DISPONIBLES - chalet #7 du 9 au 13 mai - chalet #25 du 11 au 14 mai - chalet #8 du 17 au 20 mai - chalet #15 du 17 au 20 mai - chalet #22 du 18 au 21 mai Minimum 2 personnes. Les personnes doivent faire partie de la même bulle. Ces réservations sont pour 2021 seulement. Vous n'aurez PAS la possibilité de les renouveler pour 2022. D'autres dates s'ajouteront sous peu, continuez à surveiller notre page! Aucune réservation via Messenger/Facebook. Contactez-nous par courriel au info@chevreuilblanc.com ou au 819-454-2313.
  3. Habituellement il n'y a aucune place au printemps parce que les gens renouvellent d'année en année. À cause des restrictions de bulle familiale, l'année dernière et cette année, plusieurs doivent annuler mais gardent leur place pour l'année suivante. La Pourvoirie essaie donc de louer les places libres. Ça fait plus de 10 ans que j'y vais 2-3 fois par saison et je fais des récits à chaque fois. Plusieurs qui ont lu mes récits ont eu de l'intérêt pour cette Pourvoirie et ont réussi à avoir des places au fil des ans. Plusieurs m'ont aussi contacté en MP pour avoir des informations sur les lacs, les leurres, etc. Alors, je mets les dates disponibles pour ceux que ça pourrait intéressés.
  4. De nouvelles dates sont disponibles À LOUER - PLACES DISPONIBLES - chalet #24 du 6 au 9 mai - chalet #25 du 7 au 10 mai - chalet #7 du 9 au 13 mai - chalet #9 du 9 au 13 mai - chalet #27 du 11 au 14 mai (nouveau chalet au Lac Croche) - chalet #9 du 14 au 17 mai - chalet #24 du 14 au 17 mai Minimum 2 personnes. Les personnes doivent faire partie de la même bulle. Ces réservations sont pour 2021 seulement. Vous n'aurez PAS la possibilité de les renouveler pour 2022. D'autres dates s'ajouteront sous peu, continuez à surveiller notre page Aucune réservation via Messenger/Facebook. Contactez-nous par courriel au info@chevreuilblanc.com ou au 819-454-2313.
  5. Voir les disponibilités sur Facebook https://www.facebook.com/Pourvoirie-Chevreuil-Blanc-483317501733766
  6. Pour votre information. Avis aux intéressés ! Il y a actuellement plusieurs places de disponibles à cause des restrictions de la même bulle familiale. Contactez directement la Pourvoirie À LOUER - PLACES DISPONIBLES - chalet #3 du 25 au 28 avril - chalet #18 du 27 au 30 avril - chalet #20 du 27 au 30 avril - chalet #1 du 29 avril au 2 mai - chalet #20 du 30 avril au 3 mai - chalet #22 du 30 avril au 3 mai - chalet #5 du 2 au 5 mai - chalet #6 du 2 au 5 mai - chalet #26 du 3 au 6 mai Minimum 2 personnes. Les personnes doivent faire partie de la même bulle familiale (même adresse). Ces réservations sont pour 2021 seulement. Vous n'aurez PAS la possibilité de les renouveler pour 2022. D'autres dates s'ajouteront sous peu, continuez à surveiller notre page! Aucune réservation via Messenger/Facebook. Contactez-nous par courriel au info@chevreuilblanc.com ou au 819-454-2313.
  7. Ouf ! Des images à couper le souffle. Un récit très travaillé et détaillé. Et plusieurs saumons en plus. Merci de nous faire rêver !
  8. Bonne Fête Raton ! Le Raton est essentiellement actif de nuit. Durant l'hiver, lorsqu'il fait très froid, il peut passer de longues heures endormi dans sa tanière.
  9. J'y vais quand je vais à la Pourvoirie Chevreuil Blanc.
  10. Mirage

    Lit Articulé

    Pratiquement tous les matelas avec des ressorts ensachés avec un cadrage en foam rigide ou ceux en mousse-mémoire de bonne qualité (ex: Tempur-pedic)
  11. Mirage

    Lit Articulé

    C'est ce genre de modèle que je voulais dire par cadre plein. Pas juste des petites lattes. Le prix est excellent aussi.
  12. Mirage

    Lit Articulé

    Salut Bach, Le prix est un peu cher pour un frame comme celui-là. Un cadre plein est beaucoup mieux. La commande sans fil est mieux aussi. Je vérifie et te reviens demain.
  13. Bonne Fête Maître St-Pierre. Prends bien soin de ta santé pour pêcher encore longtemps.
  14. Oui, il est gâté. On l'a eu en octobre dernier. Il avait seulement 3 mois maintenant 14 mois. Il n'a jamais été seul la nuit alors on l'amène avec nous. C'est son 2e voyage de pêche.
  15. Jeudi le 10 septembre, nous quittons pour notre dernier séjour de la saison à la Pourvoirie Chevreuil Blanc. Comme à chaque année à cette période, nous serons au chalet 22 du Lac Croche. Ça sera une pêche relax puisque nous avons décidé de ne pas aller à la mouchetée sur d’autres lacs mais de demeurer tout le séjour sur le lac Croche pour la pêche à l’arc-en-ciel. Il semble qu’encore une fois, nous serons chanceux avec la température. Jeudi la pluie arrêtera pour nous permettre une pêche au sec malgré le temps très nuageux. Vendredi et Samedi seront deux très belles journées avec beaucoup de soleil et une température plutôt fraîche. Pas grave, nous avons l’habillement qu’il faut pour pêcher au chaud. L’heure d’arrivée est à 14h00. Un autre 15 minutes et nous arrivons au chalet 22. Le temps de tout mettre en place dans le chalet et préparer la chaloupe, il est déjà 15h30. Notre aventure commence. L’eau est à 63 F. Capitaine Sylvie avec sa canne à moucher tandis que je mets un plomb keel de 1 once suivi d’un chapelet et d’un bas de ligne 36 pouces avec hameçon slow death et ver. Nous faisons une passe devant l’île sans aucune touche. Nous revenons vers le chalet 26 à différents endroits et au centre du lac. Toujours rien. Nous décidons de revenir vers notre point de départ pour se diriger vers la baie du fond. En passant devant les falaises, je fais ma première prise d’environ 1.5 lbs qui est remise à l’eau. Malgré l’eau à 63 F, les truites sont encore profondes au sonar. 25 à 30 pieds de profond et certaines entre 35 à 45 pieds. Après deux changements de mouches, Sylvie prend son langer léger pour mettre un montage similaire au mien. Quelques minutes plus tard, elle fait sa première prise qui retournera dans son habitacle. Par la suite, elle prend deux autres truites d’environ 1.75 à 2 lbs qu’elle aurait gardées se détacheront au moment de puiser. Au fond de la baie, j’ai une attaque assez intense que je réussis à ferrer. Je dis à la Capitaine de se préparer parce que j’en ai une très grosse. J’ai au moins 110 pieds de fil à entrer alors je fais attention de ne pas faire de faux mouvements. Je garde une bonne tension. Elle s’approche enfin et je me sens très fébrile. J’ai hâte de lui voir la face. Sous l’eau je vois une lueur et effectivement c’est très long. Finalement, elle est à la chaloupe et je réussis à l’embarquer. Elle est mince mais très longue. C’est ma plus grosse à vie. À vous de juger ! Nous retournons au chalet vers 19h00 avec un total de 6 prises pour la Capitaine et 2 pour moi. Malgré cette bonne première pêche, nous n’avons aucun poisson à arranger. Le lendemain matin, le soleil est au rendez-vous. Nous débutons vers 7h45 avec les mêmes montages et à quelques occasions nous ferons des changements de chapelets et nous essaierons aussi avec des killers crawler au lieu de ver naturel et alternerons avec un plomb keel entre 1 once et 1.5 onces. Au départ, nous faisons sensiblement le même trajet, devant l’île puis on se dirige vers le chalet 26. On met un peu plus de temps à explorer le centre du lac en faisant des allers-retours et des croisés. 4 truites se laissent attraper mais rien de bien gros sauf une d’environ 2 lbs qui a réussi à se décrocher à la chaloupe en plongeant puis en faisant un saut complet hors de l’eau. Encore une fois, on se dirigera vers la baie du fond pour exploiter un peu plus certaines lignes de pêche qui avaient une bonne concentration de truites et que j’avais notées sur mon sonar la veille. Les notes sont bonnes et nous avons plusieurs attaques. Il est déjà 10h45 et nous décidons d’exploiter minutieusement ce secteur pour un bon 2 heures. Nos efforts ont été récompensés puisque 7 truites seront attrapées dont cette belle de 2.35 lbs. De retour sur le lac vers 15h30, nous faisons une petite passe à la hauteur des falaises pour revenir ensuite sur nos pas et se diriger complètement à l’opposé du matin vers le début du lac dans la baie du chalet 18 et 19. Nous faisons 3 prises pendant le trajet. Autant nous étions seuls dans la baie du fond le matin autant il y a au moins 6 chaloupes dans ce secteur. Il y a les gens qui viennent d’arriver à ces chalets et qui commencent leur pêche dans cette baie et dans l’autre baie juste à côté après la pointe. Et il y a aussi, ceux du quai des visiteurs qui ont un chalet sur d’autres lacs. Nous décidons tout de même de pêcher dans la baie des chalets en essayant de s’éloigner des autres pêcheurs du mieux que l’on peut. Avec notre plomb keel et notre chapelet, notre pêche est bien différente des autres pêcheurs. Elle est plus profonde et de fait, elle est plus productive. Après quelques prises, nous entendons des commentaires du genre : Ils sont encore debout, ils en ont une autre. Vers 17h45, les gens entrent à leur chalet et les visiteurs se préparent à quitter, ce qui nous permet de terminer notre pêche avec moins d’achalandage. La pêche dans cette baie nous rapportera 8 truites dont 5 de 1.5 lbs à 2.15 lbs seront conservées. Pendant que je fais les filets de truites, Sylvie a nettoyé la glacière à poisson. Notre ami Billy qui a fait la route avec nous, se fait un malin plaisir à se prendre pour un poisson-chat. Samedi matin, le lac est sous un couvert de brume. Nous devons attendre jusqu’à 8h00 avant de commencer. Je décide de faire quelques essais avec ma canne à moucher avec une wooly bugger noire à tête rouge. Ça ne prend pas tellement long et je ferre une truite qui réussi tout de même à se décrocher avant d’arriver. 10 minutes plus tard, j’en prends une autre mais elle ne fait qu’environ 1.25 lbs. Elle repart donc grossir. Après quelques passes au centre du lac, on décide de retourner dans la baie des chalets pour voir si ça sera aussi bon que la veille. Nous reprenons nos lancers légers et nos montages au chapelet. Après une heure de travail, les truites sont moins présentes sur le sonar. Nous faisons tout de même 2 prises dont celle de 2.1 lbs pour la Capitaine. Nous décidons donc de traverser complètement le lac pour aller voir ce qui se passe dans la baie du fond. Pendant tout ce long trajet, on alterne nos montages et on réessaie aussi avec la canne à moucher. Mais c’est assez calme avec seulement 2 petites prises. Arrivés dans la baie, on fait seulement quelques passes puisqu’il est déjà 12h45 et on doit revenir pour le dîner. On retrouve tout de même quelques endroits actifs qui seront à exploiter en pm. On fait 2 autres prises. On retourne sur le lac vers 14h30 pour notre dernier après-midi. Il y a maintenant un fort vent. On fait quelques passes devant l’île et dans la partie centrale. L’île coupe les forts vents mais les truites sont trop tranquilles. On décide donc d’affronter le vent pour se diriger vers la baie du fond qui nous permettra d’être aussi à l’abri du vent. Arrivés dans la baie vers 16h00, la pêche commence tranquillement mais s’active de plus en plus au fur et à mesure que je retrouve les bonnes lignes de pêche. Jusqu’à 18h30, nous prenons 8 truites dont cinq entre 1.5 et 2.1 lbs. Durant le chemin du retour au chalet, Sylvie prendra la dernière du séjour. Notre Billy se la coule douce. Voilà ! C’est déjà la fin. Le lendemain matin sera le moment de tout réemballer. 6h00, c’est le déluge. On reste coucher. 7h00, ça se calme. On se lève tranquillement et on commence à mettre les effectifs près de la sortie. 8h00, la pluie arrête et nous permet de tout mettre dans le véhicule. 9h30, on quitte pou l’accueil. Sur la route du retour, il y aura un autre déluge. On arrive à la maison et la pluie cesse. On se dépêche à tout déballer et on finit juste à temps avant que ça recommence. Que nous sommes chanceux ! Faire une superbe pêche avec du beau temps et emballer et déballer tout le stock entre deux sessions de pluie. Mirage
  16. Belle pêche et belles photos King. Merci du partage.
  17. Beau retour ! Wow ! Du pur bonbon comme dirait un certain Éric.
  18. Montage avec cuillère Williams 4 pouces + bas de ligne de 36 pouces avec hameçon slow death et ver. La fin de semaine passée au Chevreuil Blanc, les mouchetées étaient à 25-30 pieds de profond dans 28 à 35 pieds. Je sors seulement 50 pieds de fil, je pêche très lentement avec un angle de 45 degrés. Mon autre montage est au lancer/jig avec un Atomic Teaser avec un petit plomb pincé 12 pouces plus haut.
  19. Ces montages sont pour l'arc-en-ciel sur le lac Provision. Les arc-en-ciel étaient entre 25 et 35 de profond dans 50 pieds d'eau et plus. Une once de plomb keel devant le chapelet, 36 pouces de bas de ligne avec hameçcon slow death et ver. Queues de lapin ou streamers sur canne à moucher. Bas de ligne de 9 pieds, bout calant de 8 pieds + 30 pieds de 850 grains + soie calante de 85 pieds. La mouchetée est sur le Lac Samlock. Montage avec cuillère Williams 4 pouces + bas de ligne de 36 pouces avec hameçon slow death et ver. Les mouchetées étaient à 25-30 pieds de profond dans 28 à 35 pieds. Je sors seulement 50 pieds de fil, je pêche très lentement avec un angle de 45 degrés. Mon autre montage est au lancer/jig avec un Atomic Teaser avec un petit plomb pincé 12 pouces plus haut. Minou est encore tout jeune, il vient d'avoir 1 an. Il n'est jamais resté seul. On aimait mieux qu'il soit avec nous. Il ne va pas dehors.
×
×
  • Créer...