Aller au contenu

Eldirector

Membre
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

59 Excellent

À propos de Eldirector

  • Rang
    Novice

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    13 Laval
  • Ville
    Laval
  • Intérêts
    Pêche 12 mois par année

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Si vous parler toujours de l’entrée de la baie de l’île Pinard, profitez en bien l’hiver, car l’été c’est comme la baie de l’île de Grâce, un spot à déplaisanciers, qui malheureusement n’est pas en danger d’extinction.
  2. Étant de la génération X, la sécurité d’emploi et la job permanente, étaient des facteurs non négligeables dans la prise de décision, il ya 30 ans. Aujourd’hui....vous voyez tout comme moi ce qui se passe... Autre temps, autres mœurs qui disent.
  3. Eh ben... tant mieux car ce n'est un poste permanent qu'on avait offert à quelqu'un de ma garde rapprochée avant la parution de cet article, mais bien ce que je décris plus haut. Pour les milléniaux, ben d'accord.
  4. C'est bien beau de vouloir engagé de nouveaux agents de la faune, mais connaissez-vous vraiment ce qui est proposé aux futures recrues dans les premières années? C'est pas une job à 35-40 heures par semaines, mais du temps partiel et de façon saisonnière, donc tu te ramasse sur le chômage, direct. C'est bien beau vouloir recruter, mais quand tu offres ce genre de conditions là, dans un cadre de pénurie de main d'oeuvre, eh ben... je leur souhaite bonne chance..
  5. J’étais à Contrecœur aujourd’hui, des amis sont venus me rejoindre, donc avec deux permis, j’ai pu placer 20 brimbales. 10 avec le plomb en bas muni de deux pickerels Rig et ménés morts achetés congelés en sac deux livres chez Distribution Aubut,sur Curé-Labelle à Laval. Il y en a aussi à l’occasion chez Adonis. Les 10 autres brimbales plomb en haut (1/2 once environ) 12 pouces de fluorocarbone, hameçon no 6 et mené mort. Je descends le mené à 12 pouces du fond. Sur deux de ces brimbales, j’ai ajouté une cuillère lake clear tout de suite après la plomb. Le courant fait bouger
  6. Moi aussi j’ai une histoire de trailer. Je pars de CR Sport à Vaudreuil, j’ai un trailer usagé que j’ai payé 400$ , il a l’air en bon etat au moment de l’achat ça fait 3-4 fois que je l’utilise pour ma 14 pieds en fibres. Bon je roule sur la 20, chemin des anciens combattants, la 40, la 13, je sors à Dagenais, je traverse l’intersection de Curé Labelle, 2,3 nid de poule, bing bang!, le trailer casse en deux, la chaloupe crisse le camp dans rue . Le restant du trailer fini dans un rempart de ciment qui protège une borne fontaine ️. Ça m’a coûté 250 $ ramené mes deux morceaux de trailer
  7. Descente du Parc Marie Victorin à Longueuil, je suis dans la file pour récupérer ma chaloupe dans le bas de la côte qui est en terre. Le type avec son dodge Journey, traction avant, incapable de sortir son bateau, yé trop pesant , ses roues avant s’enlisent dans terre pis spinnent dans le beurre . Ça pris un F150 avec des strap pour tirer le dodge pour sortir son bateau...misère. La quand c’est rendu a ton tour, le bas de la descente est scrap.
  8. Oui, ces places là j’en parle pas .
  9. Comme j’ai pas inventé la patience, après 10 minutes je ris pu. Sors le ton ***&$&#$ de bateau ! Les plus drôles sont les équilibristes qui se promène sur le mat de trailer pis qui ont peur de toucher à l’eau.
  10. C’est vrai, il y a toujours un cabochon qui prends deux places ou qui regarde pas pis là t’es plus cabable de sortir. Ça me rapelle, l’été dernier, au Parc Gagné à Laval sur la Rivière des prairies. Un type avait stationné son char en arrière de ma remorque pis était parti niaiser dans le Parc. Quand je l’ai trouvé, j’ai manqué de politesse
  11. J’ai peché dans le chenail à cet endroit il y a 2, 3 ans. Pas fameux et sur le bord non plus. J’ai arrêté d’y aller. Mais la pêche étant ce qu’elle est ...bonne chance.
  12. Wein..pour revenir dans sujet, je n’utilisais presque plus cette descente à l’île Belair justement à cause de l’achalandage, ça n’avait plus de crisss d’allure. En plus, Ça stationne le char dans la descente ça reste dans le char pis ça regarde l’eau coulé quand ils n’ont pas les 2 yeux sur leur cellulaire . J’utilise celle de Boisbriand près de la 13. Mais l’été dernier, un commis de la ville est présent la fin de semaine pour montrer aux gens comment se stationner. Il y a de la place pour 6 à 7 remorques. Sinon j’utilise la descente de la berge de l’Anse à Laval-Ouest.
  13. Je me stationne sur la rue, les interdictions sont alternées avec les journées. Dernierement seulement de la perchaude. J’ai arrêté d’y aller. Jai le même montage que toi.
  14. Désolé, petite correction, on y accède par la Rue Maisonneuve, une rue avant qui est un cul de sac.
×
×
  • Créer...