Aller au contenu

worldtrade1101

Membre
  • Compteur de contenus

    53
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    3

worldtrade1101 last won the day on October 30 2020

worldtrade1101 had the most liked content!

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    16 Montérégie
  • Ville
    Granby
  • Intérêts
    Peche

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

worldtrade1101's Achievements

Habitué de Pêche QC

Habitué de Pêche QC (2/10)

244

Réputation sur la communauté

  1. Merci! [Suite] Le lendemain, tel que promis, on décolle à 6h30 avec mon père et l'autre grand oncle. Mon grand-oncle a les même brimballes que l'autre et n'a absolument rien pris. Ayant récupérer mes 2 bonnes cannes, je lui prête donc la mienne et j'essai la canne à ma blonde que je monte exactement pareil à mon autre. Fish on! après 3 minutes à l'eau! C'est parti! La technique/leurre fonctionne aussi bien en cette belle journée! Pis c'est au tour de mon grand-oncle, puis de mon père. Mais encore une fois, il y a beaucoup de petits. Mais vers 8h30, nous en avons 5 dans le vivier et nous décidons d'aller déjeuner et aller chercher les autres. On croise un bateau de notre groupe en revenant. On déjeune et vers 9h30 on est prêt à retourner à l'eau. Tous les autres sont déjà partis. Rendu au quai, quel n'est pas ma surprise de voir l'ensemble du groupe m'attendre et me demander de monter leurs cannes... Donc voulant qu'il ait aussi du succès, je leur montre, mais il me reste que 3 hameçons drop-shot et il y 9 cannes à monter, donc on essaie de s'en faire en dépliant les autres. Je leur montre à faire les nœuds et comment travailler le montage. Distribue quelques leurres souples Vers 10h30, on décolle et on se rend aux spots. C'est la même routine, on trouve un banc, on mets le moteur électrique. On jig et dès que ça mord plus on change. Ce qui est une technique qui fonctionne à merveille... pour mon équipage. Là, je commence à me sentir cheap d'en prendre plein quand à 6' de nous, il n'en sorte pas 1... Vers 13h, on retourne diner avec 9 dans le vivier tandis que les autres en ont pas ou 1... À partir de ce moment, l'expédition a perdue certains pêcheurs.. Mon cousin me dit qu'il a identifié une zone où son sonar n'arrêtait pas de sonner. "C'est cordé ben raide" Parfait, on se dirige là-bas, et effectivement il semble y avoir du stock, mais c'est dès qu'on tombe plus creux que 30' et c'est sur 700' de long. Soit que c'est le plus gros band jamais vu ou c'est de la cochonnerie qui flotte à cette profondeur. J'opte pour la deuxième option, mais je tests quand même. Après 20 minutes, je dis:-on part il y a rien ici. -Ca sonne! -Ben pas mal certain que c'est pas du poisson... Donc je pars, je localise un haut fond avec du poisson, j'arrête, on se mets à l'eau. 30 secondes plus tard, Fish on! Fish on! 2 qui iront dans le vivier! La femme du propriétaire fait un tour de bateau et s'enligne dans la zone peu profonde. HIII, elle trim son moteur de justesse. Fiou, mais 3 minutes plus tard, elle le redescend, mais trop rapidement et on voit le moteur faire 3/4 sauts, OUCH! Le grand-oncle est très content de sa journée, on revient avec 13, donc 5 à lui. Je n'ai pas de photos de cette journée, donc vous êtes pris pour me croire sur parole... Le mercredi, dernière journée, mon père m'a réservé et, comme l'organisateur, mon oncle, son moteur ne fonctionne plus bien et que sa pêche est médiocre, il fait un peu la baboune, donc je décide de l'invité. -Mon oncle, t'embarques? - Je suis supposé faire une journée père-fils... Son fils lui dit: -Si tu veux y all... -Ok j'embarque! Donc on part à trois. Mon oncle amène ces cannes mais ne les utilisera pas. On est les deuxième arrivé aux spots, je fais le même patern et je m'ancre. Les autres nous disent que ça mord aujourd'hui, ils en ont pris déjà 2 depuis 30minutes. On se mets les trois à l'eau. J'ai un peu de pression qui monte... Après 2minutes, mon oncle: -Fish on! On le puise! je vois le bout de ma canne bougée, je la prends et ferre : Fish on! On le puise, puis c'est mon père : Fish on! 3 keepers en 1minute. La récolte des trois jours de mon oncle en 1 minute... Puis après, c'est mon oncle qui les enchaine! Le sourire lui est revenu vite en maudit! Pis maudit, il a fallu que je lui fasse des menaces pour qu'il se calme un peu... Il est pas supposé en prendre plus que moi! Vers l'heure du midi, l'autre bateau quitte avec leur 2 poissons... Il semble s'enligner dans la même trail que d'habitude, quand on le voit au loin s'arrêter, monter son moteur principale et descendre son kicker... Il a accroché et brisé son pied de 150hp... OUCH! Peu après, je retourne moi aussi et essaie de voir où il a accroché, puis paf, j'accroche aussi! Une chance que je roulais à 4km/h... Ca graffigner l'hélice. En après-midi, nous sommes 2 bateaux à retourner. Et pour nous c'est aussi bon, on enchaine les prises. Vers 17h15, on se dit qu'on cherche un dernier spot pour conclure le voyage jusqu'à 17h30. À 17h30, n'ayant rien trouvé, mon père dit: - Bon on part! En disant cela, je vois un banc dans le sonar - Mettez vos lignes à l'eau. Ce fut la frénésie, en 10 minutes, nous en sortons 15 pour finir notre journée avec une récolte de 19 dorés! Donc 8 pour mon oncle qui en avait 0 avant cette journée. C'est ce qui conclu mes 10 jours de pêche de rêve dans le nord. 10 jours de pêche en canicule, 10 jours où j'ai pris au minimum 25 dorés par jour. 2 initiations réussites avec de très beaux dorés. WOW! Déjà hâte à l'année prochaine! PS: J'ai donné tous les dorés et qui ont été gardé en portefeuille que j'ai pris aux autres pêcheurs. Disons que le plus petit de mon premier séjour équivalait au plus gros du deuxième. Au moins, il revienne pas bredouille... J'ai déjà des réservations l'année prochaine... Pour expliquer mon succès, certains pensaient que c'était le sonar, d'autres que c'était la technique... Certe la technique était pour quelque chose, mon sonar n'a rien d'extra, HDI mais je suis convaincu que la qualité (sensibilité) de mes cannes (fenwick Elitech walleye et okuma deadeye custom) en sont pour quelque chose. Car après tous, ils étaient tous monter comme moi, ils avaient les mêmes spots que moi... Après, qu'on me dise :"Le poisson ne la voit pas la canne..." Ouin... Ma théorie: quand tu paies ± 1000$ chaque année pour aller prendre du doré pendant 4 jours, les outils sont ton investissement. Bref. Ce qui a été bon pour moi: Zman streakz 3,5'' watermelon. (WOW, 1 seul zman m'a duré les 10 jours! sans que je le change) Flicking shad/minnow pour les gros en 9cm.
  2. Merci! C'était assez épique à vivre aussi! Une journée de rêve! Il reste 3 jours de pêche! Merci! [Suite] Le lendemain, j'ai de la pression, ma vantardise de la veille m'a attiré les foudres du groupe. Les " Tu es ben mieux d'avoir une belle pêche aujourd'hui"... Aujourd'hui j'ai embarqué l'ainé du groupe, mon grand-oncle de 84 ans en plus de mon oncle. Surtout que la moyenne par bateau (sans le mien) est de 1,5keepers et moi j'avais un quota... On part vers 9h et on se déplace vers les premiers spots d'hier. Mes deux grand-oncles ont pêcher ensemble la veille et n'ont rien pris, ils sont pêcheurs de truite à la base... Je le vois sortir ces cannes et son attirail et comment dire... Je comprends pourquoi il a rien pris... Sur sa canne à "jigger", il a une cuillère suivi d'un avançons d'acier avec un jig. Son monofilament est torsadé et doit avoir 20 ans, sa canne à troller est équipée de la même cuillère avec un rapala plongeant où il a mis un bout de poulet sur son trépied... Pas besoin de vous faire un dessin pour vous faire comprendre... On se met donc à l'eau et je leur dit, on test nos techniques et s'il y en a une qui est clairement plus productive on fera le switch. J'observe un peu tout le monde mon grand-oncle ferme son moulinet croyant qu'il est au fond, mais dans le sonar son montage est à 10' du fond... Je l'avise et je l'averti quand ce dernier touche le fond... Fish on! Premier pour moi avec 2min de pêche. Je me remets à l'eau, Fish on! Les gars voulez-vous changer de technique? -Non. - Ok... Fish on! Je suis rendu à 4 en 15minutes, mon oncle en a 1. -Toujours pas envie de changer? -Non non. 30 secondes plus tard, Fish on! -Finalement, installe moi donc comme toi... C'est ce que je fais. Au moins, la technique est mieux, mais il a aucune sensibilité... Bref on change de spot quand nos voleurs arrivent... Et comme défaite, je redescends ma ligne fish on! Maudit que c'est le fun quand ça mord... Je vois arrivé mon cousin qui se dirige rapide vers une des zones de 2', il ralentit, je vois son moteur faire 2-3 petits sauts. OUCH! Finalement plus de peur que de mal. Quand soudain son père arrive en le suivant... Ca fait exactement la même chose. OUCH! On continue comme cela notre journée, dans mon bateau, j'en prends 4 pour 1, c'est à dire que j'en sors 4 pendant qu'un autre de mes partenaires en prend 1. Je réussis donc à faire prendre 2 dont 1 keepers à mon grand-oncle (d'après moi il a pas senti d'autres touches) et aussi 5 à mon oncle donc 1-2 keepers. Pour revenir de notre journée avec 7 et quelque 32cm de remis à l'eau. Cependant, contrairement à moi, les autres équipages ont beaucoup de mal... On revient de la journée avec plus de 7 fois de keeper qu'eux et 20-30 fois plus de poissons pris... Bref, j'entends parler de comment la pêche est difficile et que ça mord pas... Pourtant, ils sont à 3' de mon bateau et j'en prend un après l'autre... Le lendemain, je dis à mon initié qu'il est temps de je prennes d'autres gens dans mon bateau et je lui prête une canne plus ancienne pour le restant de la semaine afin de faire profitez d'autres membres de la pêche en bateau. Mon autre grand-oncle m'a réservé une place... [À suivre]
  3. Selon ma balance le doré pesait 6,5lbs. Mais pour les cannes ça ressemble exactement à cela! Il y a 4 anneaux, ça plie jusqu'au moulinet et ça craque, le fils est torsadé et il faut tirer dessus pour le faire sortir du moulinet! Pour le 28", il est retourné à l'eau! [Suite] Au retour du diner, je suis un peu fendant et je taquine le groupe. On repart là où on avait arrêté et on cherche un spot. Toujours à la traine on traverse un passe obligatoire, 10' à 1' d'eau sur 30' puis ca redescends. Rendu de l'autre côté après 45min, je repère un banc dans 25' d'eau. Je prêtes la canne avec le jigging rap à mon oncle et je descends le dropshot. Puis 15 secondes plus tard, Fish on. Mais c'est petit, 29-30cm. Puis mon oncle en prend un! Puis j'en prends 3 autres quand mon cousin arrive et viens essayer le spot que je viens de trouver. Le temps qu'il s'ancre j'en prend un autre qui ira dans le vivier. Je dis à mon cousin, je te laisse le spot je vais essayer d'en trouver un autre. on se met à troller, je fais 150' et j'en trouve un autre. On ramène nos lignes mets nos lignes de jigs. Puis fish on! on en prend 3 dans ce trou quand mon autre oncle dans sa chaloupe vient nous rejoindre, il met son ancre, j'en prend un. Bon je te laisse ce spot je vais aller m'en trouver un autre... Je dis à mon oncle dans le bateau, c'est ça des vautours, ça te vole toujours tes spots... Il me dit: je pense avoir trouver mon capitaine pour la semaine. - On verra comment la semaine se passe avec les autres capitaines. Donc on essai de suivre le tracé sur la carte avec aucun point de repère. Puis on passe à 20' à 2' dans l'espace de 2 secondes. Sibole! Trim le moteur, pourtant on est pas loin de sa fameuse trail. Puis on repart, et ça se reproduit à 3-4 reprises. Voyons, il manque des X sur sa carte ça a aucun bon sens! Une chance que je me fais ma trail pour savoir où passer, parce que c'est dangereux. On se rend donc où le pourvoyeur nous a dit d'aller. Il y a 2' d'eau! Donc on se promène un peu pour se rendre compte que sa ligne est pas bonne et que c'est plus au sud. On se promène et je marque 3 spots intéressants où l'on pêche. On fait comme à l'habitude on trouve un trou on descend nos lignes, on en prend et on change de spot quand rien n'a mordu pendant 10-15minutes ou qu'un du groupe vienne trop proche. J'étais au moteur électrique et avec le vent je ne faisais pas 100% du sur-place, pour la sécurité je changeais de spot. Mon coéquipier et moi prenons beaucoup de petits, mais on en prend! Tranquillement pas vite, on a a 5 dans le vivier. Mon père était resté au chalet faire un roupillon et nous sommes retournés le chercher vers 16h30 pour la pêche du soir. On retourne aux spots et vers 19h, le banc se déplace et j'ai de la misère à le suivre, donc je propose de faire d'autres prospections et de troller. Ce qu'on s'exécute, après 2 minutes on passe de 20' à 12' à 8' je dis à tous, ça se peut qu'on accroche. Dès que je dis ça mon oncle dit, je suis pris. On est rendu dans 2' d'eau, maudit lac de marde! Je trim le moteur. On se fait dériver, je me dépêche de rentrer ma ligne, ce que mon père ne fera pas assez rapidement, je vais descendre le moteur électrique pour avoir du contrôle et je l'active. Le bateau fait un 180deg, et mon père se prend dans le moteur trimmer. Batard. Je me tourne vers mon oncle, son moulinet ne chante pas. Bizarre. Il me tend sa canne afin que je puisse me diriger pour le déprendre. Je fais un tour de moulinet quand je sens un coup de tête. - Tu n'es pas pris, il a un poisson au bout! - Ramène le toi. - Non c'est ton poisson, tu le ramènes. Donc proche du moteur électrique pour éviter les roches et me sortir de cette place dangereuse, pendant que mon oncle ramène son poisson et mon père déprend sa canne. Mon oncle fige un peu, et ne suit pas sa ligne. Donc il est du côté tribord et sa ligne, et son poisson s'enligne vers le babord. Me rendant compte de cela j'arrête le moteur afin de ne pas couper la ligne. Je me dis, il est à la surface, c'est surement un brochet et l'ombre que j'ai vu quand il est passé. Donc en dérivant le poisson repasse du coté babord, il se retourne et je vois son reflet doré. - C'EST UN DORÉ!! Je prends la puise, je le sécurise et on se met encore à crier. Ce coup là, on est seulement 2 bateaux qui sont toujours sur l'eau. Je leur dis, là avant de faire quoi que ce soit on dé**** de ce spot, pendant que le moteur électrique semblait tapper dans une roche... Là on sort, en zizangant avec le doré dans le filet et en criant. L'autre bateau pense qu'on a un brochet et nous croit pas lorsqu'on leur dit qu'on a un autre beau gros doré. En se dirigeant, dans l'excitation je me demande pourquoi il ne gardait pas le fond. Crime il avait 2' d'eau. Normal... Donc rendu proche de l'autre bateau je viens pour sortir le doré du filet et encore une fois je suis pas foutu de savoir comment le prendre, car ma main ne fait pas le tour de son corps, je le remets donc à mon oncle... Un beau de 69cm et de 7lbs, elle était plus dodue que la mienne du matin. C'est sur cette prise qu'on décide de retourner au chalet, arranger nos prises et aller taquiner les autres qui ne savent pas. La face de nos oncles/cousins quand l'initié leur a montrer sa "dernière prise"! Si je ne lui ai pas donné le gout de pêcher, je ne sais pas quoi le fera... Dans sa première journée, il a puisé le record du groupe et a battu lui-même l'ancien record du groupe et on a ramené 4 fois plus de keepers que le reste du groupe... Quelle journée pour mon équipage! [À suivre]
  4. Exact en autre dans les zones 16,17 et 22. [Suite] Donc, nous avons mis le bateau à l'eau à notre arrivé et avons attendu au lendemain. Changement de groupe est égale à changement d'habitude. Au lieu de partir vers 7h, nous partons vers 9h à chaque jour. Les lacs de cette pourvoirie ont la réputation d'être difficile à naviguer. Nous recevons donc une carte avec les lieux à prospecter et certains X, pour les dangers de navigation et un tracé à suivre pour une navigation sécuritaire. N'ayant pu trouver de carte bathymétrique, je pars avec cette information. Comme énoncé, j'ai la responsabilité d'initié mon oncle. Il arrive avec les cannes à moucheté de ma tante qui doivent avoir 40 ans. Laisse faire ces cannes, je vais t'en prêter. Comme à mon habitude sur un lac que je n'ai jamais été, je commence toujours par me faire un chemin sécuritaire en trollant. Étant donné qu'il n'y ait pas d'électricité pour recharger les batteries, l'utilisation du moteur électrique se fera avec modération. Donc c'est ce que j'explique à mon oncle, qu'on va commencer par troller pour se trouver des spots et des niveaux d'eaux intéressants. Donc, je lui mets un flicker minnow et je me mets mon flicking shad. On commence donc à troller à 150' du quai et on se dirige par le chemin indiqué par la carte. On arrive dans un passage directement face au quai, le sonar passe de 18' à 10' à 4' à 3'. Je trim le moteur, avise mon oncle que ca risque qu'on se prenne dans le fond. Puis ca redescends, 3' à 20'. Ça cogne dans les roches, puis mon leurre arrête de travailler, ma canne s'arque. Maudit je suis pris dans le fond ou j'ai pogné une grosse branche. Les 5 autres chaloupes arpentent déjà le secteur de l'autre côté de cette dite passe. Quand je sens un coup de tête. Fish on! Je dis à mon oncle de ramener et que je dois avoir un brochet. Je lui explique un peu comment se servir d'un filet, il ne s'en ai jamais servie. Le moulinet se fait aller! Maudit que c'est plaisant! Le groupe se rapproche et y vont de leur prognostique... Ce qu'ils ne savent pas, c'est que j'ai du 50lbs tressé dans le moulinet et assez de tension dans ce dernier. Plus que je le ramène, plus ça garde le fond. Arrivé au bateau la ligne est directement dans le fond. Je le remonte, c'est gros! Il se retourne pour aller dans les profondeurs et j'aperçois une reflet doré. -"Beau petit brochet" dit un capitaine du bateau à proximité. -"Humm, je pense que je vais battre mon record, prépare le net! -tant que cela? - Oui!!". Je le ramène et mon oncle réussit à le mettre dans le filet! Son premier doré à vie dans le filet... Ce qui ne savait pas c'est qu'il est devenu ainsi celui qui a puiser le plus gros doré à vie de tout le groupe... Là je capotes, je crie, je saute de joie. Bien attendu ça attire l'attention. Les autres s'approchent pour venir voir. Là j'étais content de ne pas avoir écouter mon père et d'avoir amener le filet de préservation... Donc c'est parti pour décrocher le doré. Évidemment, il va retourner à l'eau, donc je fais mon possible pour la laisser dans le filet dans l'eau. Préparer le stock, pour la mesurer, la peser et prendre les photos pour réduire au minimum le temps hors de l'eau... Donc après 12minutes de pêche c'est un doré de 71cm et de ± 6,5lbs qui est venu dans le bateau! Le record du groupe était de 69cm... Elle est retournée dans les profondeurs en plein santé! On continue donc de prospecter, quand soudain on entend du tonnerre au loin, on a profite pour revenir diner. À date, un seul poisson de pris pour le groupe. Après diner on va se diriger vers un autre secteur... La journée s'annonce plutôt bonne! [À suivre]
  5. [Suite] Donc, on est déjà rendu au vendredi, dernière journée pour ma blonde. On décide de partir de bonne heure, car elle veut faire une sieste en PM comme elle a décidé de décoller le samedi matin à 5h45. On repart dans nos spots et on continue avec la méthode habituelle, soit moi au drop-shot et elle au jigging rap. Je vois en partant qu'elle veut finir son livre. Donc on pêche 1h et c'est tranquille pour elle, quelques petits mais elle arrête de pêcher. Bon, il en reste 5 à prendre quand même. Quand soudain, fish on! Crime ça m'a l'air pesant! Je ramène et puis je fais le premier doublé! Tout Seul! Le plus gros a pris mon jig et le plus petit le dropshot! Bon, un de moins pour le quota. Je recommence, on change un peu de spot. J'en prends 5-6, rien de gros, on change de spot, j'en prends 5-6 rien de gros. On change de spot et j'en prends un autre qui répond à nos critères. Il est 9h, je décide donc de faire de la prospection pour l'année prochaine. Je mets donc mon flicking shad de 3" argent et noir pour faire cette prospection. On part, j'arrêtes au spot que je vois au moins 5-6 échos dans mon sonar et que quand je retrouve les échos je mets à descendre mon jig et dropshot. À chaque fois, c'est presque instantané, il y en a un qui prend le dropshot. Après je reste jusqu'à ce que j'en sorte 5 ou qu'il y ait 5 minutes d'attente. Je suis là pour prospecter après tout... Vers 11h, ma blonde me dit j'ai presque fini mon livre, faudrait retourner au chalet chercher mon autre, j'ai trouvé 5-6 spots prometteurs avec dorés confirmés... La veille, un des autres pêcheurs m'a dit qu'il en avait pris deux beaux près de la passe au U-turn en face d'une table à pique-nique. Donc, je commences à me diriger vers là. Mon leurre descend à ±14'. Donc on trolle tranquillement pas vite. Dans du 25-30'. Vers 12h15 on approche de la passe et on tombe dans du 8-12'. Là je commence à sentir le fond. Ma blonde me dit: là j'ai faim, j'ai fini mon livre. -Juste au bout de la pointe. La sensation de ma nouvelle canne est assez bizarre et le fun, j'ai l'impression d'entendre ce que mon leurre frappe. Comme si je frappais la bavette du leurre à côté de mon oreille. Ha une roche, ha du sable, ha du bois. Bon je me dis que je vais me prendre dans le fond. Et comme de défaite, je me sens prendre dans le fond. - Je me déprend et on part. Bizarre, mon moulinet ne chante pas vite. je mets mon pouce pour la bobine pour voir l'effet sur ma canne, elle ne se tend pas plus. Prépare le filet, je dois avoir un brochet... Je commence à ramener et c'est pesant. Ca donne des coups de tête, mais ca ne veut pas monter à la surface. Après l'avoir rapprocher, le fils est complètement à la vertical. - Prépare toi, ça doit être un gros doré, c'est ici que ta pratique de filet de la semaine entre en ligne de compte. Effectivement, en l'amenant vers la surface on l'aperçoit, il refait un sprint vers les profondeurs. Je finis par le ramener et ma blonde pogne le leurre dans le filet et le poisson se déprend... Dans le filet! Tu m'auras juste battu 12h! Un beau doré de 59cm de 2,5lbs! Après, nous sommes retourner à la pêche en fin PM, une petite heure où nous avons pris 1 doré qui entrait dans nos specs et découvert 4 autres spots potentiels pour l'année prochaine. Bien content de la tournure de la première semaine. Du poisson en masse, du beau temps, j'ai fait aimer la pêche à ma blonde, j'ai battu mon PB! Mes attentes pour les 10 jours ont été comblés en 6! Que demander de plus? Le lendemain, mon père viendra me chercher avec le bateau pour aller à l'autre pourvoirie à ± 3h plus au Nord, mais dans la zone 29 où la limite est de 32 à 47cm. Ayant déjà pêcher pas mal, je me propose pour initier mon oncle à la pêche au doré, une première pour lui afin que les autres puisses prendre du poisson… [A suivre]
  6. La question est pour combien de temps
  7. Sarcastique ou pas? Je vais le prendre pour un compliment, merci. Fait plaisir. Je suis pourtant sur le forum pratiquement à tous les jours, mais je n'écris pas assez. Je n'ai pas assez de temps pour lire tout ce que vous produisez et en plus en écrire. C'était 5-6 par spot en 10-15 minutes. [Suite] Pour le jeudi, c'est encore caniculaire, il fait plus de 30, il y a moins de vent. Bref, première fois de ma vie que je suis à chibougamau dans ces temps là et que je suis en gogoune et en bermuda depuis 5 jours! Donc on repart dans une zone que j'avais remarqué la veille, soit un espèce d'entonnoir sous-marins. C'est à dire, que ça fait un U où les bords sont à 4' et au creux du U il y a 25'. On se mets à l'eau, Fish on! Sur le drop shot. Un beau keeper selon nos critères! Good. On continue et ma blonde en prend un au jigging. Un autre keeper. On a surement pris les deux gros du coin, car après le festival du 12-15" est recommencé. J'en sors 1 après l'autre. Ma blonde aussi. On décide de changer de spots dans les environ. Quand la pourvoirie au complet arrive. Good, on les avise des spots où ça a marché pour nous, on est généreux comme ça. Ils pêchent pratiquement tous au marcheur de fond ce que nous n'avons pas fait. Donc on retourne au spot de la roche. On commence à prendre du petit. Quand ma blonde me dit, en faisant son snap, je crois que je suis pris au fond. Puis on attend le doux chant du moulinet. Ayant une nouvelle canne avec une action différente que la mienne, bref je ne la connais pas encore assez pour identifié ce qu'il y a au bout de la ligne (si c'est gros ou pas). - D'après moi tu as un brochet. -Ca tire dont ben fort. Je remarque que la ligne est direct au fond. -Finalement c'est peut-être un beau doré, tient la tension sur le jigging rap et assure toi de l'avoir bien ferrer! Elle s'exécute pour un deuxième et un troisième ferrage. Mieux vaut trop que pas assez... Bref après un beau combat, c'est un beau. Je le puisse il se décroche. La madame est contente. On est content, c'est le plus gros de la semaine. Mais est-ce son trophée? On le mesure 52,9cm. Pas un trophée, mais un très beau. La madame est fière et me dit: "J'ai battu ton record, ma pêche est finie!". Maudit. Elle a raison, l'élève a dépassé le maitre... (Oui oui, elle l'a au bout de ces bras et le tien avec du papier brun... On choisit ces combats, au moins elle l'a pris pour la photo) Elle était sérieuse quand elle a dit qu'elle avait fini de pêcher. Elle a commencé à lire son livre, je la comprend, la petite brise qu'on avait dans les premiers jours est parti et il fait chaud en maudit sur l'eau. Il en reste 5 à prendre pour notre dernière journée de ce premier voyage... [à suivre]
  8. Je suis sorti pour la première fois sur le fleuve à Mtl, secteur Longueuil, samedi et je ne peux pas te dire à quoi ils ressemblent, rien n'a mordu. Pas une seule touche. On a sorti du gazon en masse par exemple [Suite] Le lendemain, on se dirige à ± 15km de la pourvoirie, pour essayer de nouveaux spots. Arrivé sur place, je trouve un plateau à ± 23-25' situé à côté d'une "drop" à 35-40'. C'est packer sur le sonar. Je dis à ma blonde, mets toi à l'eau, le temps que je descends le moteur électrique, Poisson! Ça part bien! Un beau 18". Bon enfin on semble avoir trouvé du plus gros! Je le décroche, ma blonde se remet à l'eau. Je pars le vivier, met le poisson dedans, Poisson! Batard, je suis même pas encore à l'eau! Un autre beau qui ira rejoindre son ami dans le vivier. Je me mets à l'eau avec le jigging rap couleur firetiger, et là c'est un festival. J'en sors 5-6 de suite, ma blonde 2 autres. Bon, on établit la règle qu'on remets à l'eau en bas de 17". Après 1h30, ça se calme beaucoup du coté de ma blonde, mais pas du mien. On bouge un peu pour trouver d'autres spots, et ça n'arrête tout simplement pas. On est en anchor mode et un autre équipage fait du marcheur de fond près de nous, à chaque fois qu'il passe à ma hauteur, j'en sors 1 pour que lui 10 secondes plus tard en sorte un autre. Toute une avant-midi avec plus de 30 prises facilement! On est revenu diner avec 9 keepers. Nous explorons donc un peu les environs de la pourvoirie en soirée, mais ce sont principalement des gluants qui retourneront à l'eau, mais avons trouvé 2-3 spots intéressants. Le lendemain, nous retournons exactement au même spot. Mais c'est le festival du 12-15". J'en sors toujours au jigging, un après l'autre. Mais à la jig, c'est devenu très tranquille pour ma blonde. Donc on commence à troller pour essayer de trouver d'autres spots. En trollant, j'en sors un de 16,5" qui retournera à l'eau. Finalement, je trouve 2-3 spots où je prends 2 autres 18". Mais je perds mon jigging rap, probablement un autre brochet. Je décide de mettre le dernier sur la canne à ma blonde et de me monter un dropshot avec une jig à la place d'un plomb. On repart, je décide de seulement jigger en commençant, donc je ne mets pas de leurre au dropshot. Je descends ma ligne. Fish on! Ha ben, il a mordu sur mon hameçon sans rien! Ma blonde a pris une photo, mais elle n'est pas concluante. Bon je me mets un leurre z-man de 3,25" me disant que la technique doit être bonne. Effectivement, mon choix semble gagnant. On trouvait un banc, mets la ligne à l'eau fish on! La technique est plus productive que le jigging rap, mais de peu. On a beaucoup de plaisir et on prend du poisson, mais du petit (10-15") et ce dans 15, 20, 25 ou 30'. Ils sont parti où les plus gros? Sur ce, nous sommes rendu jeudi matin et il reste 2 jours à pêcher pour prendre 7 poissons. Toujours pas de "trophée"... Mon PB est de 52cm. L'eau du lac est rendu à 76 degrés... [À suivre]
  9. [Suite] Les vacances cette année, c'est de la pêche. 10 jours dans le coin de Chibougamau pour ma part. 6 jours avec ma conjointe et 4 jours avec la gang de gars. Le 15 aout, moi et ma conjointe quittons pour aller à la première pourvoirie. La température annoncée pour ces 10 jours est caniculaire, du 30-35, tous les jours. C'est notre première visite sur le lac. Ça pourrait être compliqué... Donc arriver à la pourvoirie, on met l'embarcation à l'eau vers 15h. On nous recommande quelques spots et quelques leurres. Ce qui marche, ça l'air, c'est le marcheur de fond et drop-shot avec sangsue. Comme toujours, j'ai mon défi personnel de faire de meilleur pêche avec des leurres artificiels. Donc je monte la canne à ma blonde avec un jig rose avec mon leurre qui m'a donner du succès par le passé (jerk shad minnow) et je me mets au jigging rap de 2" couleur bleuté. Tsé suivre les conseils à la lettre... J'ai toujours voulu essayé cette technique comme dans les vidéos youtube... Donc on va au spot pas trop vite pour faire notre trajet et se familiarisé avec le lac. Arrivé au spot, j'arpente les lieux pour localiser le poisson. J'en trouve, je dis à ma blonde, mets ça à l'eau, le temps que je mettes le moteur électrique prenne ma canne et commence. Fish on! Crime ça commence bien... Un premier pour ma blonde qui retournera dans l'eau car trop limite. Je me mets à l'eau et commence à snapper le leurre, au bout de deux "snaps" fish on! Premier keeper. Pendant que je décroche, ma blonde fish on! J'y fais un cours 101 de comment utiliser la puisse, car faudrait pas manquer le trophée... On continue comme cela dans la soirée pour finalement en prendre 4 chaque et en conservé 2 pour une 1h30 de pêche. Le lendemain matin, on retourne au même spot. J'en sors 1 après l'autre au jigging rap, ma blonde un peu moins mais quand même. Mais rien de bien gros. Maudit que c'est le fun à pêcher le jigging rap par exemple, je trouves un banc descends le leurre dans le fond. Snap, snap, Fish on! Jusqu'à temps que je ferres quelque chose de gros et que ma ligne se coupe. Surement un gluant. Il m'en reste 2 autres jigging. Donc on retourne à la pourvoirie pour diner avec un seul keeper sur la 30e de pris. On va aller explorer d'autres spots dans ce lac de 731 iles... [À suivre]
  10. Non, car c'était pour la garantie de 1 an de Shimano... Il charge pour le shipping, car leur politique faut envoyer la canne... Mais je suis d'avis que ça aurait du être sous le 30 jours du magasin. Bref, ma abu garcia de 2ans et demi que j'ai brisé en mai, j'ai reçu mon échange durant mon voyage de pêche, j'ai le nouveau modèle et ça m'a rien couter, juste quelques photos par courriel et un appel téléphonique de 30minutes.
  11. La photo n'avait pas marché : [Suite] Le mois de juillet a été au lac Boissonneault. Avant d'y aller et comme j'ai un moulinet lancer lourd sans canne, je ne peux pas penser le laisser dans le garage. En route vers le pro Nature pour m'acheter une canne. Mon choix s'arrête sur une shimano SLX 7' medium medium. J'ai hâte d'aller essayer cela! Donc on arrive au lac, mais j'ai mes enfants et le temps pour mes sorties de pêche ne sont pas optimal dans la sieste des enfants. Bref, j'y vais avec ma blonde près du chalet qui se trouve dans une baie de ± 7' de profondeur. On y va pour viser l'achigan. Après quelques lancers avec mon crankbait, je réussi à en faire mordre une. Sauf qu'elle se décroche pendant que ma blonde, qui ne s'est pas améliorer au filet, arrive. Peu après, je me fais accoster par la SQ qui font des vérifications de routine. Je suis à 60' du chalet au moteur électrique. Ca finit par un avis de non-conformité, car la batterie de ma lampe de poche n'est plus. Donc on décide de repartir troller. À la sortie de la baie, ça mord! Premier poisson avec la nouvelle canne. Finalement, une perchaude de 4" qui a mordu sur mon flicker shad. Il y a un peu d'herbe, mais rien de dramatique. Je viens pour décroche ce monstre quand j'entends "crack". Batard, le bout de ma canne a brisée, au premier poisson! La canne a 5 jours!! (retourne au magasin 8 jours après l'achat pour me l'échanger, il me charge 30$!?!) Je change de canne et je finis par prendre un doré. Après, ce fut le calme pendant les 2 autres fins de semaines avec des sorties de 2h à 13h de l'après midi, rien pour aider. Le nettoyage des carburateurs n'a rien donné. Je suspecte le powerpack, mais mon père décide de rentrer le bateau au garage. Quand le bateau revient du diagnostique avec sa facture (Ils ont refaits exactement ce que j'avais déjà fait)... Le powerpack est défectueux. On veut l'essayer un peu, donc un soir on décide d'aller explorer l'autre bout du lac. On part moi et mon père et on se met à lancer au bord de nénuphar avec nos leurres de surface. Premier lancer, Fish on! Ça fait un beau combat. On s'aperçoit qu'on a oublié le filet au chalet, on va faire ça comme les pros... On arrive à l'embarquer, une belle petite palette de 2lbs. Je relance, une autre attaque mais je ne réussi pas à la ferrer. Je relance, BAM! Fish on! Et ça m'a l'air gros! Le moulinet chante! J'ai un combat d'un bon 5 minutes avant que je puisses la mettre dans le bateau. Une belle palette de 4lbs! C'est ce sur cette sortie que se finit le séjour. Le moteur est réparé, j'ai pu prendre une belle pallette, le tout s'aligne bien pour notre séjour de 10 jours dans le coin de Chibougamau. [A suivre]
  12. Bon ça y est, nous sommes rendu à la partie de l'année où j'arrête de vous lire pour faire un résumé de ma saison (pour le bonheur de rap)! Pour ma part, la saison est bien partie à l'ouverture du doré tel que décrit dans les sorties 2021 La semaine d'après je vais au lac Brome pour l'ouverture du doré dans cette zone avec mon collègue. Sortie mitigée. J'y allais pour voir les ajustements du moteur, mais en débarquant le bateau, son fils le ramène trop vite au quai et je me mets la main pour l'arrêter, mais le doigt me squeeze entre le bateau et le quai et je commence à saigner pas mal. Bon pas grave on va pêcher! C'est là que je me rends compte que les ajustements faits sur le moteur n'ont pas régler le problème. Bon pas grave, c'est juste désagréable, mais ça nous n'empêche pas de l'utiliser. On se rend donc au haut fond pour essayer de trouver du poisson. On fait une passe, fish on pour mon collègue! un petit achigan. Fish on pour son fils un petit achigan! Fish on encore pour mon collègue, encore un achigan. J'espère ne pas me faire faire la barbe! Bon je décide de grossir mon flicker shad pour un plus gros et patrouille un peu plus profond. Fish on pour moi! Mais maudit que ça l'air petit. Un petit achigan d'environ 4". Bon j'avise mes coéquipiers qu'on fait une passe et on change de spot, car on prend juste de l'achigan. En refaisant ma passe, j'accroche le fond, je suis pris solide puis paff, mon bout de canne casse. Bordel! Ma canne est encore sous garantie, fiou (je contacte Abu Garcia, m'avise qu'ils vont honoré la garantie, mais que la canne est BO et estimé l'arrivée en octobre...)... On change de spot et je change de flicker shad pour un couleur mauve, on approche du deuxième spot, fish on pour moi! Bon ça se débats pas, on dirait une branche. Bingo un doré de 49cm qui monte à bord. Enfin la bonne espèce! On refait une passe, je me prends dans le fond et je perd mon leurre, j'ai peut-être surestimé l'usure de mon fluoro... Après 3h de troll au moteur électrique, il arrête de fonctionner. Bizarre, l'année dernière on pouvait faire 6-8h avec. La batterie, après test, a 70% de sa capacité... On se fait à troller au gros moteur, on fait le tour de l'ile, rien. Bon on refait une passe où ça a mordu! Bam, fish on pour moi! Un autre doré, plus petit mais légal! Good on approche de l'heure du midi et le soleil sort il fait chaud. Comme les hameçons sur les flickers shad sont cheap en ta de ratatatata, le deuxième doré l'a crochis. Finalement après 2 minutes je finis par couper l'hamecon. Pendant ce temps, les deux autres casts en dérivant. En arrivant au bateau à ± 10', on voit un achigan sortir et venir pogner le leurre du fils. Wow toute une attaque qui l'a réveillé après 4 heures sans rien! Donc sortie mitigé, belle pêche, mais ça couté chère: mon doigt, une canne, deux leurres, une batterie, un problème de moteur! Le mois de juin fut le rebuild des carburateurs et l'attente des pièces, afin d'essayer de régler le trouble avant le mois de juillet où mes parents ont loué un chalet au lac boissonneault et avant mes vacances en pourvoiries au mois d'aout. [ À suivre]
  13. C'est le contact avec la batterie. La mienne sur mon terrova a fait la même chose. En fait, le capot ne fait plus assez pression sur la batterie. On en a acheté une nouvelle...
  14. Je vois qu'il semble avoir eu un contact avec avec quelque chose. L'oxydation de l'aluminium donne de l'alumine qui est blanc. J'émets l'hypothèse que la "rouille" présent vienne de l'échange du contact, c'est à dire du matériau qui a causer ces grafines. Si c'est le cas ça devrait partir avec une petite brosse.
×
×
  • Créer...