Aller au contenu

Misterhyde

Membre
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

16 Good

À propos de Misterhyde

  • Rang
    Novice
  • Date de naissance 1939-08-01

Contact Methods

  • Website URL
    http://peche-mouche-seche.com
  1. Mais non, additionner la taille de l'hameçon et le diamètre du fil en mm/10 pour rester aux alentours de 28, c'est très simple, par contre , le truc des "codes en x" cher aux Américains est effectivement bigrement compliqué.. http://peche-mouche-seche.com/codes%20X.htm ....et dans ce genre de circonstances, on est heureux d'être Français...
  2. Je rebondis sur ce sujet qui m'intéresse car je connais d'autres critères pour adapter la taille de la mouche au diamètre de l'avançon afin essentiellement d'éviter le "vrillage" Dans l'exposé ci dessus , les photos sont très parlantes ..mais cela ne fait référence qu'au poids de la mouche et en position statique........or en action de pêche qui est "dynamique" interviennent d'autres pararmètres issus de la résistance de la mouche à l'air dans lequel elle évolue et ici c'est son volume et son "aérodynamisme" qui interviennent en plus du poids... Pour pallier ce désagrément du vrillage du au déséquilibre entre la mouche qui fait « hélice » au bout d’une pointe trop fine, il faut, dans les conditions de pêche « standard » (pour moi hameçons et pointe de 10 à 20) pour équilibrer Respecter certaines règles ! 1/ Ne pas descendre au dessous de 28 pour la somme taille de l'hameçon+diamètre de l'avançon : 14+14, 12+16, 10+18 car au dessous ...la pointe est trop fine et le vrillage assuré et ne pas monter au dessus de 30 car la pointe est alors trop grosse NB: si l'on parle ici des diamètres des fils en "X" rapportés au millième de pouce et non en centièmes de mm comme en France, il faut rappeler que 5X=15,2%, soit 15% en arrondissant pour simplifier, et grosso modo à ce diamètre d'avançon s'adaptent des mouches sur hameçon de 14! (15+14=29 ) 2 / Eviter les mouches trop peu « aérodynamiques avec des hackles trop "raides", (les "Saddle" Hoffman fournissent des plumes d'extrême qualité, mais dont les barbes sont très "raides"), des ailes (surtout les vernies), aérer les montages, supprimer les cerques sur les doubles collerettes et les palmer car ils sont ici inutiles, 3/ amputer au besoin en V inversé au ciseau la demi circonférence inférieure des collerettes. Les mouches qui ne présentent pas ces caractéristiques prédisposant au vrillage, et notamment les "culs de canard" très "vaporeuses", les mouches "voilier" avec une seule aile en "toupet" ont beaucoup moins tendance à faire vriller la pointe et permettent de déroger à cette règle qui garde, en dehors d'elles, toute sa valeur Donc , je pense qu'il serait légitime de s'astreindre à respecter non pas une seule règle mais deux pour adapter au mieux le numéro de la mouche (la taille de l'hameçon détermine en gros celle de la mouche) au diamèrtre de l'avançon: 1/ tester le poids comme sur les deux photos ci dessus, mesure que je découvre et trouve intéressante, encore que a flexion du fil dépend de sa raideur qui peut varier pour un même diamètre..et donc complétée par 2/le respect de la règle des 28 qui garantit en principe un "volume" donc une résistance à l'air adaptée au diamètre de l'avançon L'idéal serait de pouvoir respecter ces deux critères....pas forcément évident dans tous les cas....mais en tous cas satisfaisant pour l'esprit..(en tous cas le mien...même si ça peut en "raser" d'autres ) PS: pourrait-on me dire où trouver ma boite aux lettres (messages privés) sur le forum, ........Merci
  3. En ce qui me concerne, c'est parce que c'est pour moi un réel plaisir de prendre un poisson avec un bas de ligne dont je comprends l'action qui dépend de son "architecture" soumise à des lois physiques que je respecte et qui sort de mes mains, tout comme prendre un poisson sur une une mouche que j'ai montée moi même, même si elle est plus moche que celles du commerce..! Je ne comprends pas ceux qui adoptent un bas de ligne sous prétexte qu'il convient à Dupont ou Durand, sans savoir ce qu'il est exactement, et alors qu il ne leur conviendra peut être pas du tout....... Une fois compris le principe de la conicité du bas de ligne ..il suffit de l'adapter à son propre geste en respectant toujours la physique en matière de transfert de l'énergie, ce que garantit le tableau basé sur la formule de Pelletier... Ceci n'exclut pas qu'il y a d'excellents pêcheurs qui prennent du poisson en ignorant totalement les "règles" théoriques" évidemment..alors que moi..j'en prends moins qu'eux...mais au moins je sais pourquoi.. et ça me console
  4. http://peche-mouche-seche.com/bdl.xls http://peche-mouche-seche.com/badeligne.htm
  5. Je ne dirai qu'un mot!! http://www.peche-mouche-seche.com/tenkara.htm
  6. Misterhyde

    Contrepoison

    un site http://www.peche-mouche-seche.com/ un forum http://peche-mouche-seche.clicforum.fr/index.php
  7. Bonjour à tous Je viens de France, Charente maritime , 17...essentiellement pour compenser la présence ici de Didier, réinscrit récemment, car j'aimerais vous donner une bonne images des Français...et avec Didier, c'est pas gagné d'avance!! ...... Comme vous l'avez compris, je l'aime beaucoup(malgré tout!! ) et c'est par lui que je vous découvre...en espérant que tout le bien qu'il dit de vous se concrétisera au cours de nos rapports futurs! Je ne pêche qu'à la mouche sèche...;depuis 60 ans.....je suis donc adulte...pour utliser un "euphémisme"... C'est l'heure de l'apéro et je vous en dirai plus prochainement....pour le cas où à ça pourrait vous intéresser;;!.
×
×
  • Créer...