Aller au contenu

Sagepêcheur

Membre
  • Compteur de contenus

    64
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

149 Excellent

À propos de Sagepêcheur

  • Rang
    Habitué de Pêche QC

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    04 Mauricie
  • Ville
    Notre-Dame-du-Mont-Carmel
  • Intérêts
    Chasse-Pêche-Randonnée de montagnes-Motoneige-VTT-Cartographie-et plus...

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Sagepêcheur

    Mercury 9.9 hp 4 temps

    Effectivement un 4 temps ... si la compression est bonne, les valves ne sont nullement en cause. --- As-tu un bon doc ?
  2. Sagepêcheur

    le bon,la brute et la bouette.......

    Parfois les petites mésaventures sont la base des plus grands souvenirs.... ---- Belle pêche en plus d'une belle journée. - Merci !
  3. Sagepêcheur

    Une Trouvaille Pour Les Cartes Topographiques

    Oui les cartes JLC, très bien fait, tu désignes (positionnes) toi-même le territoire qui t'intéresse en plus d'un format 1/10000 qui en fait un atout extra pour les terres privées. - D'la vraie personnalisée !
  4. Sagepêcheur

    Transport d'un moteur électrique sur le transom

    Es-tu obligé de façon absolue de laisser ton minn accroché à l’embarcation ? --- Personnellement je le déconseille, exposé à toutes les sauces de mauvaises conditions routières en plus des vis de serrages (fixation à la poupe) de ces moteurs qui ne sont véritablement pas conçues pour être serrer trop fortement au risque d’endommager le filetage (filets). --- Je mentionne ça par expérience ($$ remplacement d’un support) --- Vis de métal et filets de polymère ne font pas bon ménage, même l’ajout d’une graisse légère sur les filets est envisageable pour moi. --- Bonne qualité de ces moteurs avec un minimum de soins pour de nombreuses belles années d’utilisation.
  5. Sagepêcheur

    Transport d'un moteur électrique sur le transom

    Un p'tit moteur à essence fait Poup poup poup
  6. Sagepêcheur

    Le réservoir Gouin nous voila!

    Aaahh ! les avaries de toutes sortes ... Pont de la Sylva (Baie Verreau), oui je me souviens … 200 et quelques kilomêtres d’embarcation sur remorque par une route de gravier de conditions pas toujours très belle demande vérifications constantes des sangles. Parmi l’une des premières sorties, à mon arrivée j’avais constaté deux trous symétriques à l’arrière d’une embarcation d’aluminium s’étant perforé à l’extrémité même des longerons (mal ajustés) de tapis de la remorque. Chance du tonnerre de trouver sur les lieux (stationnement proximité du pont) un fond de chaudière de ‘’pitch’’ séché que j’ai chauffé et quelques canettes (acier à cette époque) pour colmater le tout à l’aide de quelques vis. --- La pollution malheureuse m’avait cette fois rendue un fier service
  7. Sagepêcheur

    Le réservoir Gouin nous voila!

    Malgré l'effort demandé de chacun, j'adore ces récits bien détaillés. --- Merci de partager SIBIEN l'aventure.
  8. Sagepêcheur

    Début de saison sur la Côte-Nord

    Oh ! --- Semble un super coin, belle rivière, lac et photos --- Bonne saison ! (ne change surtout pas d'endroit ... ! )
  9. Sujet possiblement déjà largement exploité mais j’aimerais quand même commenter. Trois pêcheurs dans une embarcation se disputent tout sourire le nombre de prises à embarquer dans l’épuisette. --- L’un se démarque par le nombre … pourtant tous partagent le même secret … Le type de cuillère ondulante … Ils ont tous la-même et pêchent à la traine, il va de soi que l’ensemble de conditions identiques s’appliquent mais pourquoi notre bonhomme le plus chanceux affiche t-il un si large sourire ? --- Comme pour nous cette pêche se pratique depuis belle lurette avec une cuillère qui n’est plus disponible sur le marché et depuis longtemps, la seule nuance découverte … Le bas de ligne. --- Même si des expériences (surement pas des études) ont démontré que le meilleur bas de ligne avait 20 pouces de long, certains pêchent fréquemment avec plus (déjà vu jusqu’à 36 pouces et plus sto !) --- Chaque lac a ses particularités et la truite ... ses caprices. --- Hé oui, notre heureux bonhomme en fait la preuve par l’installation d’un bas de ligne de 6 à 8 pouces. --- Pour l’un de ces fameux lacs de pêche exigeante (VTT seulement) de Mastigouche et pour lequel certains ont beaucoup trop tardé avant d’accepter l’évidence et raccourcir finalement ce bas de ligne. Faut considérer que c’est une mode… de pêcher avec ce 20 pouces et plus d’avançon. À ma connaissance, les débuts pour la plupart des pêcheurs les plus âgés se pratiquaient avec de bons résultats sans bas de ligne (Veltic et Voblex) pour les deux types de poissons les plus convoités en Mauricie en tk. --- Tout probable que les premiers bas lignes furent adoptés par l’installation d’avançons commercial de toutes longueurs vendus sur le marché. --- Moi le premier, pêche avec 20 pouces de bas de ligne… mais lorsque vous pêcherez un nouveau lac, avant de ranger ce que vous estimez votre meilleure cuillère pour la remplacer par une autre, essayez un bas de ligne plus court. --- On ne sait jamais … 6 à 8 pouces (peut-être votre lac est-il rempli de truites ‘’femalllle’’ )
  10. Sagepêcheur

    Embarcations... pêche et plaisance

    J'ai oublié un petit plan de la ville
  11. Sagepêcheur

    Embarcations... pêche et plaisance

    Un peu longue je l’admets mais libre à vous de suivre cette petite histoire jusqu’à la fin. Lac Mékinac Coup de cœur et outre la ouananiche printanière pêchée exclusivement pour moi à l’effluent de la rivière du Milieu, le lac Mékinac en Mauricie a toujours été un lieu de grand intérêt au niveau navigation familiale estivale. --- Cet immense plan d’eau auquel années après années, nous nous retrouvions en famille à l’extrême Nord et n’avions qu’à nettoyer les quelques débris de bois accumulés sur les berges de cette plage de rêve pour profiter pleinement de la baignade, pique-niques, plaisirs nautiques et relaxation. La glisse de l’embarcation sur ce miroir des cieux d’une matinée parfaite, d’entières journées chaudes et ensoleillées, d’un vent de faible intensité s’installant en avant-midi, je ne devais craindre que les vents d’importance souvent présents en milieu de journée. Raison d’un retour en toute fin de journée à quelques occasions de façon à assurer sécurité à tout mon petit monde. Ce lac de plus de 440 pieds de profondeur entourés d’immenses montagnes comporte également à certains endroits des rives à récifs très escarpés sinon verticaux de plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Afin d’éviter les vagues du large de ces vents violents, il m’est arrivé de devoir passer à proximité de ces récifs (secteur de la croix) pour lesquels j’ai due procéder à l’embarquement immédiat des passagers de bouée tractée. Vous imaginez un arrêt subit du moteur pour quelque raison que ce soit ou encore la récupération d’un proche de cette bouée (tube) suite à un câble de traction rompu ou carrément éjecté de ce tube en pareille situation. (Des vagues de malade et les récifs à proximité… ) Je va peut-être avoir l’air fou par ces quelques recommandations mais c’est pas grave … Je ne sais si aujourd’hui, le gros bon sens est enseigné par les cours de navigation. Pour les nouveaux navigateurs, sachez que l’installation du siège de l’open deck de proue ne sert essentiellement qu’à l’utilisation des moteurs de type ‘’power drive’’ et surtout pas à faire de la haute vitesse avec passager prenant place. Petit commentaire personnel au niveau de la traction de bouées et skieurs nautique. Gardez en tête que lorsque vous effectuez avec votre embarcation des 360 deg. ou des formes en 8 avec 50 pieds de cordage, si votre vitesse est de 50 km/h., la bouée ou le skieur tracté vont à une vitesse de beaucoup supérieur (1.5 à 2 fois la vitesse) donc, éloignez vous des rives et sachez tirer le maximum d’amusement sans mettre en péril la vie de ceux que vous aimez. Quelques petits à propos au niveau des vents et vagues. Ayant fait la mise à l’eau sous le pont Duplessis (Trois-Rivières), je me rappellerai toujours, au retour d’une pêche fructueuse sur la rivière St-Maurice par de forts vents, l’idée m’est venue de voir l’étendue des vagues côté fleuve. Je passai donc par le corridor principal des iles (des 3 rivières) pour naviguer les rives des iles Saint-Quentin et Caron quand soudainement je vis un petit yatch de 14 pieds pas très récent, passer à vive allure malgré les fortes vagues à quelques 100 mètres plus au large (limite de chenal), vents de l’Est, je le voyais monter sur chaque vagues pour retomber entre chacune d’elles sans diminuer le moindrement sa vitesse. Seul à bord et s’approchant dangereusement de la pointe de l’ile Caron, arriva ce qui devait arriver; le vent à cet endroit fut si dominant que quelques vagues réussirent finalement à faire s’élever la pointe avant de la petite embarcation complètement à la verticale. Oufff, ce fut assez pour calmer notre jeune homme qui même ayant fait sa mise à l’eau à proximité du Sanctuaire du Cap, rentra à travers iles pour gagner lui aussi la mise à l’eau de Duplessis. --- Moi-même, ayant été témoin de ça, j’ai décidé de rebrousser chemin mais d’un braquage complet du volant au montant d’une vague, j’ai tourné mon pro-V 176 avec un rayon de trois mètres due à la propulsion de la vague en plus du plein d’eau gratuit pénétrant par le transom. (J’en reviens pas encore… comment cé possible osto ?) --- Sommes arrivé finalement au même moment sous le Duplessis, lui quelque peu trempé et il m’a avoué avoir eu toute une frousse… Je l’ai accompagné pour récupérer son véhicule et remorque au Sanctuaire (ancienne usine Ste-Maurice) ---- Le bon dieu devait être avec lui … De l’imprévu … au tragique Les vents … Encore les ta … de vents et vagues … Cette fois-ci, d’une véritable mer intérieure, des vagues d’une hauteur de 8 pieds (2.4 mètres), des 5 passagers de l’embarcation, mon père (Albert Pouliot) et trois autres rescapés furent secourus des eaux du Lac St-Pierre. --- Le seul s’étant noyé à ce moment ne portait pas son gilet de sauvetage mais était nageur de classe olympique et n’a pas hésité un seul moment à porter secours à chacun avant malheureusement de sombrer lui-même après avoir été heurté par l’hélice de l’un des deux bateaux de sauvetage. Suivre le lien ... http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/3253602?docsearchtext=4 rescapés lac st-pierre
  12. Sagepêcheur

    Silverado ??? Ram ?? Ford ??

    J'oubliais ... certaines compagnies dont les nouveaux Fouurrrrd offrent une plaque de renfort à apposer à l'intérieur du hayon pour ceux mettant celui-ci à dure épreuve. --- Dur de dur ... Aluminium renforci d'acier avec peut-être pas suffisamment d'acier pour l'empêcher de rondir. --- Je devrai faire avec ...
  13. Sagepêcheur

    Silverado ??? Ram ?? Ford ??

    Une autre très belle innovation chez GM, sans doute populaire pour tous ceux possédant une boite courte en plus de la marche déployable qui a aussi son importance pour les gens d'un certain âge. (pas moé pas moé ...) --- Petite chose en passant mais d'une grande importance question expérience = les 2 fameux câbles retenant le panneau arrière lorsque déployé doivent après quelques années être soigneusement vérifiés. Lorsque la gaine noire recouvrant le câble est ''cracké'' par l'effet du soleil, usure ou accroc, il se formera de la corrosion au câble de métal interne sans que cela ne paraisse.--- J'ai déjà crochis un panneau de mon Ram par la casse de l'un de ces câbles en montant mon VTT. -------- Vous imaginez du coût de remplacement de ces panneaux d'aujourd'hui de toute marques avec l'équipement dont ils sont pourvus...
  14. Sagepêcheur

    Grosse truite moucheté!!

    Le poids... peu d'importance, ton sourire en dit long sur ta satisfaction
  15. Se prépare un beau séjour dans un secteur privilégié pour ce type de chasse. --- À suivre un peu plus tard avec les caméras installées ...
×