Aller au contenu

alexeiv1

Membre
  • Compteur de contenus

    1 271
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    34

Tout ce qui a été posté par alexeiv1

  1. C’est le meilleur temps, mais c’est le temps aussi des derniers travaux avant l’hiver . Fin de semaine de 4 jours à l’action de grâce et j’ai pas pu toucher à une canne à pêche. Sans parler de @neo qui m’abandonne pour renouer avec les sports d’ado
  2. Belle courte sortie ce matin en canot dans Lanaudière pour visiter le nouveau terrain de jeu de @neo. Je n’avait beaucoup d’espoir par un matin si frais sur un lac inconnue avec de l’eau si claire (ah oui regarde c’était un bon spot avant que je dérive dessus et que les poissons m’ont vue venir depuis 100’), mais finalement un suiveux sur mon swimbait nous a permis de trouver un spot A sur lequel j’ai pris 3 achigans dont une très belle palette et une surprise fermée (prise au ned rig!) Que dire du paysage enflammé !
  3. Un petit 2 heures à gué sur la rivière à musky de mon enfance/adolescence. J’étais plus certain s’il en restait avec les histoires/spots de mini-pro et à voir la quantité de déchets de pêcheur sur la rive (que j’ai ramassé) ça ne laissait rien présager de bon. Aussi la surface était remplie de feuilles d’arbres, ça complique en maudit la pêche. Bref, j’ai tenu une sacré bête pendant quelques secondes avant qu’il ne se décroche, mais assez pour voir que c’était un de plus gros que j’ai eu l’honneur de rencontrer sur cette tout petite rivière. Desolé @lerapala, pas encore de photo de ma part
  4. Effectivement, la différence est subtile pour le goût. Selon mon expérience la texture est davantage différente que le goût. La principale différence entre un filet de doré et d’achigan c’est que le doré se filète tout seul, on dirait que ce poisson a été conçu poor être fileter alors que l’achigan c’est une autre paire de manche: une cage thoracique vraiment plus robuste et volumineuse qui me fait sacrer à chaque fois.
  5. Le Pere-Noel s’est sûrement trompé, il t’a apporté mon sonar avec ta bière
  6. La chalet de la belle-famille est un peu en amont se St-Paul, à Sabrevois et quand j’y vais, on trouve pas mal de brochets dans les haut-fond herbeux juste à l’extérieur du chenal. Faut y aller quand y’a pas trop de traffic par contre. Sur les bordures, j’ai connus un peu plus de succès en début de saison mais moins durant l’été.
  7. Ma dernière sortie dimanche, j’ai pris/snagué un mini crapet de roche et un perchaude... Ça fait pas de belles photos
  8. Ça m’impressionne toujours les détails que tu mets dans tes récits @Mirage Beau travail!
  9. @Finukel je suis bien désolé pour ta bredouille, c’est gênant pour nous, on passe pour de bons pêcheurs mais on est même pas capable de bien t’aider . Prochaine sortie à gué, je t’écris en pv pour essayer de coordonner un moment qui peut vous aller aussi et on essaiera de faire mieux. Ou en canot, ou en bateau...
  10. C’est davantage mon frère qui a exploré ce parcours, mais les quelques fois que j’y ai pêche c’est au spot de la rue Boyer que j’ai fait la plus grande quantité d’achigans. Ce qui marchait bien c’était petit jig léger, genre atomic teaser derrière les grosses roches ou en dérive le long des lignes de courant. Je crois que mon frère prenait de tout avec un mepps aussi, même de la truite brune à l’occasion. Dans la partie en eau plus calme au parc Sigefroy, j’ai aussi pris doré et petit brochet et une belle palette en surface une fois. L’affaire avec la rivière c’est que d’une fois à l’autr
  11. Moi aussi j’étais sur le côté, mais moins
  12. Parlant couleur, quand j’étais enfant, j’avais des petits achigans dans mon aquarium (je sais c’est interdit, mais à l’époque nous l’ignorions). Pour les nourrir, nous piégions des petits menés au varveau dans un petit lac près de la maison. Dès que nous mettions les menés dans l’aquarium, instantanément les achigans devenaient “tigrés”, avec des lignes très marquées, c’était impressionnant.
  13. On continue! Alors on laisse la pêche un peu de côté pour établir notre camp pour la nuit. Nous avons remarqué que la pointe rocheuse sur laquelle nous avions campé l’an passé est déjà prise par un groupe de vacanciers et nous avons trouvé une petite plage de sable avec un espace tout juste assez grand pour piquer nos 2 tentes. En retournant aux véhicules pour chercher le matériel de camping, la vie nous fait un cadeau: les campeurs sont en train de plier bagages, leur séjour est terminé alors on pourra camper sur LA pointe rocheuse. Une fois le camp monté on retourne à la pêche
  14. @Salmoni l’a écrit hier, il avait organisé une sortie sur un lac magique, assez éloigné et difficile d’accès pour quelques uns ici dont @BernardBerni et @Roroninho je crois, mais tout le monde a annulé pour différentes raisins au courant de la semaine et je me suis trouvé seul avec mon frère et sa nouvelle blonde au départ samedi matin tôt. La dernière partie du chemin, plus un sentier vtt qu’un chemin m’inquiétait un peu car l’année dernière un barrage de castors le long de la route laissait passer un petit ruisseau qui creusait le chemin à la limite des capacités de ma Subaru. Finalemen
  15. J’ai comme eu un petit vertige quand @Salmoni m’a texté la nouvelle tantôt, j’imaginais tout ce que cet accident aurai impliqué si ça avait eu lieu sur le lac perdu comme c’était prévu. Prompt rétablissement @BernardBerni, le chemin du lac est mieux, moins de stress pour s’y rendre, probablement mieux pour le
  16. Bilan: 1-vraiment chiant à apprêter (déjà dit, mais ça vaut la peine de le redire. En plus c’est un poisson très sanguin, j’avais l’impression d’avoir commis un meurtre tellement j’avais les mains ensanglantées) 2-la couleur à la cuisson n’est pas inspirante sans panure (on est arrivé tard du chalet, souper rapido presto) 3-texture incroyable (genre poulet mariné!) et goût très bien. Sérieux j’ai adoré ! Au final, si j’en prends d’autres, je vais tenter d’améliorer ma technique de filetage afin de retarder l’envahissement ET parce que c’est effectivement très agréable à man
  17. Premier constat, c’est chiant à fileter! Il doit y avoir une technique comme l’alose ou le brochet, mais en la filetant comme un doré, je me suis retrouvé avec 2 lignes d’arrêtes pas commodes dans la chair. Test de goût dans quelques minutes
  18. Tiens je viens de prendre ma première tanche en jiggant sur le Richelieu à Sabrevois. Pendant un instant j’ai cru à un malachigan sur ma ligne, dure coups de têtes puissants, mais le poisson s’est fatigué plus rapidement (faut dire que l’eau est chaude). Je vais la mettre en filet pour y goûter.
  19. Oui, mais je te conseille des hameçons fait très fort parce que combattre un poisson même petit dans l’herbe, ça prend un hameçon, une ligne et une canne assez forte pour avoir une chance de le ramener.
  20. C’est exactement ce que j’utilise. Pour la technique, comme tu est sans plomb, le leurre coule très doucement et je ne laisse couler que lorsque j’arrive dans un trou sans algue. Sinon c’est jerk jerk jerk doucement en restant à la surface avec de courte pause variée sans laisse trop le leurre couler. Lors de mes 2 dernières sorties, c’était plus efficace qu’à la grenouille dans les endroits trop encombrés pour le spinnerbait
  21. Une autre technique que j’apprécie en fin d’été pour le brochet quand les baies peu profondes sont envahies par l’herbe et algues et que le spinnerbait devient impossible c’est monter un jerkbait souple ou fluke en texan sans plomb. Tu jerk doucement en semi surface et tu prépares ton cœur à une attaque explosive!
  22. Bah c’est vrai qu’ils sont souvent dans les champs, mais là ils étaient dans le vrai: la météo annoncée était gros soleil avec 5 à 8 km/h de vent et je doutais bien que la pêche serait difficile.
  23. Sortie courte et chaude aujourd’hui avec mon frère et mon père. J’ai sortie plus de déchets du lac que de poisson, ya des journées comme ça! Avec le pas de vent et le soleil qui plombe, c’est toujours plus difficile, mais ça permet de mieux observer la faune marine. En plus des carpes, bancs de mini poissons et tortues, j’ai nourri un pygargue avec une laquaiche qui avait trouvé ça dure pour le moral un hameçon de tube. En la voyant flaquotant à la surface après la remise à l’eau, je me disais qu’elle servirait de repas à un musky, brochet ou au pire à un barbue, mais non le coup de
×
×
  • Créer...