Aller au contenu

Classement

Contenu populaire

Showing content with the highest reputation since 2021-11-22 tous le site

  1. Semi First Ice aujourd’hui ! @neo parlait la fds passée de lac du Nord avec une certaine couche de glace alors avec les quelques nuits froides des derniers jours j’avais espoir de percer des trous aujourd’hui par cette belle journée annoncée . Plan A la glace est bonne et on peut marcher un peu et se rendre à un spot remplis de crapets. Plan B on pêche les pieds sur le quai et on espère y voir quelques poissons. En arrivant dans le coin, on croise un lac complètement recouvert de glace yé! Mais ce n’est pas notre destination, pas d’accès connu a ce lac. Finalement la balloune du plan A dégonfle en voyant la mince pellicule fragile autour du quai. Le soleil sort derrière la montagne, il fait beau on pêche pendant une heure sans rien voir sur le sonar sauf la visite de madame (ou jeune fille) grise qui passait par là et qui décida que ma magic bug était intéressante. Pas de photo, saison fermée et… le quai est trop haut, elle s’est décroché dans les mains de mon collègue qui, couché sur le quai essayait anyway de la libérer en préservant mon leurre. Après ça on a fait un peu de voiture à la recherche d’un lac moins grand/creux et on a trouvé de la glace sur un petit lac accessible en marchant le long d’un sentier de VTT. J’ai donc pu percer mes premiers trous de la saison, mais il n’y avait que 2 pieds d’eau et une sortie de ruisseau nous barrait le chemin vers une eau peut-être plus profonde, mais certainement plus dangereuse. Retour au plan B sur le quai en espérant qqchose. Mon collègue s’amuse à lancer avec sa petite canne à jigguer vers un espace entre de minces plaques de glace qui donne sur un tombant. L’eau est hyper claire, on voit le font par plus de 15’. Il lance sa power nymphe qui tombe sur une plaque de glace, donne quelques secousses pour faire tomber son leurre quelques pouces plus loin dans l’eau libre et alors que la nymphe descend en nageant de façon alléchante, une autre petite grise sort de nulle part et ramasse la nymphe sous nos yeux. Petit combat, on sort rapidement le poisson qui est mieux piqué que la mienne et lors de la remise à l’eau, mon collègue déporte légèrement trop son corps vers l’avant. Je le vois battre des bras avec les yeux rond en m’appelant pendant une seconde qui semble durer une éternité dans son regard et juste à temps de lui attraper la main qu’il me lançait désespérément. Bon il n’y aurait pas eu mort d’homme, la voiture et du linge de rechange était à 10m. Mais ses yeux ronds et son « aleeeeeeeex » me tourne sans arrêt en tête et j’en pouffe encore de rire. Apres cette 2e capture interdite et l’absence d’autres poissons on a décidé de lever les pattes vers la maison. Ça ne brise pas réellement la glace pour la saison, mais ça s’en vient! Ah oui, @neo devait être de la partie aujourd’hui, mais non changement de plan
    9 points
  2. Bon,j'étais supposé sortir ce soir mais décidé de rester a maison avec la douce. Les meilleurs athlètes savent s'arrêter quand c'est le temps! J'ai décidé d'accrocher mes souliers pour cette année.Ma saison de pêche a gué est terminée.Ce fut une excellente saison ! The end...Vive la pêche blanche,whoopie.....
    8 points
  3. Mesdames... Quand votre conjoint vous dit qu'il va le faire, il va le faire!!!! Pas besoin de lui rappeler à tous les six mois!!!! Éric ='-'=
    8 points
  4. J'ai été faire un tour au sail.Ils ont beaucoup de stock de cie Europenne(de nom a tout le moins)Probablement les seules qui osent leur vendre du stock..... Pas mal de canne 13fishing.Tout les modèles ou a peu près. En attendant de savoir exactement ce qu'il me manque pcq mon stock est pas sorti encore...
    8 points
  5. notre décor dans le bois ce matin, un beau tapis blanc chemin vierge, aucune traces de camion, le ram à ouvert le chemin.... vu du spot ou notre ami Martial a chassé
    7 points
  6. Je n'ai jamais réussi à trouver de Bintje par ici. J'ai eu vent d'un producteur à l'Île d'Orléans qui en fait mais sa production est 100% réservée à un restaurateur. Alors j'utilise normalement la Russet, qui lui est très similaire en caractéristiques ( beaucoup d'amidon, peu de sucre ). Et récemment, j'ai découvert la variété Superior, par mon maraîcher. Aussi bonne sinon meilleure que la Russet pour les frites, depuis je n'utilise que celle là. Elle est très proche de la Russet et de la Bintje également. J'ai élaboré une méthode en triple cuisson, qui donne des résultats pas mal incroyables. Je croyais être l'inventeur d'une telle méthode puis, on m'a dit que le réputé chef Eston Blumental avait officiellement développé ''la'' méthode en triple cuisson. Mais finalement ( j'ai acheté deux de ses livres ), sa méthode diffère de la mienne. Je ne doute pas qu'elles doivent être très bonnes aussi mais, il se complique pas mal le coco... Tellement bon des frites, avec une petite mayo maison citron/vinaigre de cidre, ça goûte le ciel!!! J'en mangerais aux deux jours!!!! Éric
    7 points
  7. Une photo d'il y a quelques jours:
    7 points
  8. C'est vrai que c'est moins cher$ mais c'est surtout que je trouve qu'on achète tout et qu'on ne se débrouille pas assez avec les moyens du bord. C'est assez valorisant d'imaginer une réponse à un besoin et de le fabriquer. Oui, je l'avais acheté surtout pour bizouner en faisant une réno. Il sera à vendre, ça prend trop de place en ville. Le petit Tonka (tracteur à gazon avec souffleuse" sur lequel j'ai aussi fait une cabine, sera à vendre aussitôt que mon nouveau jouet sera opérationnel... mais pas avant. Même si j'ai souffleuse "à bras" et gratte sur 4 roues. Je vais aussi vendre mon Suzuki 1984 125cc qui part au premier coup de corde. Je le gardais au cas où j'aurais des troubles avec mon BigBear lors de mon bûchage annuel. Le "jouet" va tout remplacer ça. Pis ça va faire un peu de place dans la cours. J'ai pas encore d'idée pour le prochain bizounage...m'enfin,,, peut-être? Ma boss à la maison m'a dit qu'elle a retrouvé sa liste des choses qu'elle voudrait que je fasse dans la maison. Elle dit que le papier à jauni.
    7 points
  9. Relaxant et tellement plaisant!
    6 points
  10. Encore des depenses que jetait pas supposer faire mais avec la glace qui tarde ca me fait magasiner .. jai acheter un 13fishing descent pour aller avec une nouvelle canne avec du fils 4 livre. Jattend encore mon piscifun icx pour mon autre setup de crappie. Yess enfin je suis pret, si tout continuer de bien aller en fds prochaine on va etre sur la glace
    6 points
  11. C'est pas inspirant bin gros de travailler avec en arrière fond les bévues des uns et des autres chez le canayen. On dirait que pétrin est revenu dans les mineurs ou qu'il est à sa retraite. C'est même "pu" drôle. Bon en attendant que ma porte chèche, je me suis gâté un peu en installant quelques bidules.
    6 points
  12. Moi je dormais bien emmitouflé dans mes draps de flanelle ( depuis 4-5 mois ) que me semble entendre le mot party , je me dis , je rêve , continu à dormir Ti-Buck , mais ça ne me lâche pas , ça redondonne toujours dans ma tite tête assez puor me réveiller mais lâ , d'où ça viens cliss ...ah bin sti , j'ai trouvé cliss un party qui s'annonce le vla le chat , ça prenait ça . C'est où pis à quelle heure , chu prette . Ps ; Je suis assez jeune pour être placé à la même table que X-Rap
    6 points
  13. J’en avais un comme ça … j’ai pas trouver de puise asser longue pour monté mes poissons à bord … je l’ai changer pour une chaloupe …
    6 points
  14. Avant: Après: Surement une recette de @LacAlbanel. Du vrai bonbon, sauf qu'il manque les meilleures frites.
    5 points
  15. Le sapin de Noël de Mini !!!!!!!
    5 points
  16. Des idées pour ta cabine...
    5 points
  17. hahaha, je suis chanceux, les petits enfants à l'école ou je travaille m'ont fait un cadeau.... une petite fille me dit stéphane on a un cadeau pour toi...., leur ai dit ce n'est pas noel.... ils sont venu me porter ca....( une belle carte) je suis gaté....., ils m'aiment bien....
    5 points
  18. J'ai récupé la carte d'une des caméras. Il y avait un beau gros noiro qui rôdait et mangeait les pommes. Mon fils ne la pas revu de la saison de chasse... Le 2 novembre... il était assis dans son bureau au travail! lol! Ensuite, des étranges qui se promenaient sur une terre privé...
    5 points
  19. Vous le croyez vraiment ??? Il a fait le même coup l'année passée, il nous avait dit que c'était fini et il a sortie 3-4 fois de plus...
    5 points
  20. La bûche scandinave!!! Parfaite pour se faire un feu sur un lac... En hiver!!! On en fait à chacune de nos activités de pêche blanche avec la FSTM. Les enfants adorent!!! Éric
    5 points
  21. D’accord avec rameur … toute que une saisons que tu nous à partager tu te retire en pleine gloire !!! -vive la pêche !! -
    5 points
  22. En effet, et quelle présence sur le forum avec tes nombreuses prises.
    5 points
  23. Bon,Jamboni assis avec LeRadoteur.Check Lemaitredelabarbotte avec Lerababla.Check Minus,yva être assis tout seul.Check Achat de hochet et Atens pour les ti-vieux.Check
    5 points
  24. Comme le mentionne le chef dans les premières minutes... Choisir une mauvaise pomme de terre... Ça fait tout rater, c'est même parfois une catastrophe ( cas vécu ici récemment!!! ). J'ai quelques exemples ci-dessous, soit fait avec de la pomme de terre rouge, ou une variété blanche inconnue car, depuis le milieu de l'été ici, on ne retrouve que des sacs identifiés par la couleur de la peau, et non la variété. Ainsi, j'ai acheté de la ''blanche''... Qui déjà au look ne ressemblait pas du tout à de la Russet!!! Mais bon, on va faire avec... Erreur!!!!! D'une part, mes frites sortaient trop foncées et molles ( donc trop de sucre ), mais surtout... Vous n'imaginez pas le dégât d'huile que j'ai vécu au premier essai de ces pommes de terre ''sans nom''... Je dépose ma friteuse sur ma cuisinière, sous la hotte, ok? Je chauffe mon huile à 400 degrés pour les blanchir, j'abaisse le panier, et je me retourne pour faire autre chose pendant la minute et demie de blanchissage. J'entends un drôle de son... Je me retourne vite!!!!!! Ça déborde de partout!!!!!! Là, je me gratte la tête, en cherchant le pourquoi... ( en attendant que l'huile chaude qui recouvre ma surface de cuisinière refroidisse pour ramasser le dégât!!! ). Non, mon niveau d'huile n'était pas trop haut... Non la friteuse n'était pas surchargée... Ahhhhh... Distraction? Je ne me souviens plus si j'ai bien essoré/essuyé/asséché mes pommes de terre après le trempage.... Bon, ça doit être ça. De l'eau dans l'huile bouillante, c'est ce que ça donne. La fois suivante, je prends le temps de bien éponger mes pommes de terres avec des essuie-tout... Peine perdue!!!! Sitôt que j'abaisse le panier, c'est le gros bouillonnement et je dois promptement relever le panier... Donc, c'est pas l'asséchage des frites.... Mon huile? Très récente pourtant, mais serait-elle en cause??? Finalement, j'ai eu ma réponse dans mon panier à pommes de terre car, dans les jours qui ont suivi, je devais retirer et jeter plusieurs spécimens.... Pourris. Et voilà, variété trop riche en eau, gorgées d'eau!!! Et par pur hasard ( non, pas par hasard, j'y vais une fois par semaine!!!!! ), je vais voir ma maraîchère préférée et, je lui demande si elle a de la Russet... Non. Mais, celle-ci ''devrait'' faire l'affaire. Oh que oui!!! C'est là que j'ai découvert la variété Superior. Ci-dessous, quelques exemples de pommes de terre mal choisies. Les premières, les frites ondulées, c'était de la ''rouge'' ( aucune idée de la variété précise )... J'imagine que les ''arêtes'' supplémentaires ont amplifié le phénomène mais, ça donne toujours des frites trop foncées, comme si on utilisait de l'huile-moteur qui a tourné 250 000km!!! Ensuite, quelques autres essais, pas mauvais mais, trop sucré... Comme on le mentionne dans le premier vidéo ( que je vais déguster avec grand plaisir, merci Bach!!! ), faire des bonnes frites, c'est un art!!!! Éric
    5 points
  25. La dernière acquisition d’importance: un moulinet Ghost de 13 Fishing. Monté avec de la 3lbs de Sufix.
    5 points
  26. Une chance que t'est là Segmentationfault pour nous conter tes sorties! Mais je chiâlerai pas pcq y a pas beaucoup de monde qui sortent a ce temps-ci,seul les vrais fêlés le font! Déjà qu'en pleine saison,ca contes rien.....Ok ok,je viens de dire que je chiâlerais pas! Merci a tous ceux qui ont pris le temps de poster vos sorties durant la belle saison,qui est toujours trop courte!.Avec photos ou non,petits ou gros poissons!
    5 points
  27. Il y a bien fallu que je sorte aujourd'hui mais pas à la même place que hier. Le doré est plus difficile à trouver. Il s'éloigne de plus en plus du bord avec le froid. Il y en a eu deux assez braves pour venir me saluer. Voici le premier. Un 45cm que j'ai remis à l'eau. J'aime bien garder mes dorés pour manger, mais quand j'en ai assez, c'est assez, déjà que j'avais congelé celui de hier. Le deuxième était 41cm et je l'ai conservé suite à une chirurgie buccale pour retirer l'hameçon. On dirait qu'il a trop adoré mon nouveau zman. Les captures furent prises à 18h00 et 18h15 dans la même fosse. Une seule touche dans les autres endroits et ça m'avait l'air d'un achigan. Il faut faire le tour des spots et ce n'est jamais le même spot qui mord d'une fois à l'autre. Le retour se fit dans la pluie. Environnement Canada avait prédit de la pluie à 20h. Je n'y croyais pas et je me suis fait prendre. Ce n'était pas le déluge, mais elle était froide. Je ne prévois pas de pêche cette semaine. Pas quand c'est sous zéro.
    5 points
  28. * Mon char est dur à partir... Problème de pompe à gaz, peut-être?
    4 points
  29. S'tivident mais fallait y penser.
    4 points
  30. Honda Civic modifiée... Quel look!!!!
    4 points
  31. On décolle, deux heures trente a rouler ..... , dernier bout a surveiller, les roches.... mais il fait beau et chaud, le vent est parti ailleurs ..on monte sur un nuage !! Ce soir on couche en haut ... 2022 ...dans la mire encore !
    4 points
  32. Ne te laisse pas intimider ou enguirlander @lerapala...Si ça ne fait pas l'affaire à certain...ils ont juste à en écrire un à leur goût !!!
    4 points
  33. 4 points
  34. Suivez-moi pour d'autres excellentes recettes!!! ='-'=
    4 points
  35. Pas de MP, ça me fait toujours plaisir de partager mes découvertes... Frites parfaites ( Triple cuisson !!! ) Ingrédients: -Pommes de terre Russet, Bintje ou Superior -Eau froide -Vinaigre -Huile de Canola, ou d’arachides Méthode : Peler les pommes de terre, bien les rincer et les tailler finement, le plus uniformément possible. Les mettre dans un bol et bien les rincer, à 2, 3 ou même 4 reprises, jusqu’à temps que l’eau devienne claire, afin d’enlever le plus d’amidon de surface possible. Mettre 2-3 cuillères à table de vinaigre blanc dans le bol et remplir d’eau très froide, laisser tremper une heure ou deux à température ambiante ou au frigo. Faire chauffer la friteuse à température maximale ( la mienne monte à 400 mais en général, les friteuses montent à 375, ce qui est très correct ). Vider l’eau du bol et bien essorer/essuyer les frites dans un linge à vaisselle propre. Lorsque la friteuse a atteint sa température maximale, lever le panier et y déposer les frites. Bien les répartir. Plonger les frites une première fois dans l’huile, pour 1.5 à 2 minutes, afin de les blanchir. Relever le panier et, attendre que la température remonte à son maximum. Plonger alors à nouveau les frites dans l’huile et les cuire, en surveillant… Lorsqu’elles commencent à flotter, elles sont cuites… Mais pas prêtes !!! Relever le panier, attendre encore une fois que la température de l’huile remonte au maximum puis, les plonger une troisième fois, pendant 30-45 secondes, c’est cette dernière étape qui fera toute la différence !!! Relever le panier, bien le secouer afin d’enlever le plus d’huile possible. Lorsqu’on ne voit plus de gouttes d’huile tomber, saler et servir !!!! Bon appétit!!! Éric
    4 points
  36. En effet c'est la partie la plus critique dans le perçage. Bonne suggestion. Je vais percer entre deux morceaux de métal pour la porte. Les pièces de métal sont déjà percées. Le lexan sera entre un "tubing" de 1 pouce et une "flat-bar de 1/8 De plus avant de mettre en sandwich entre les pièces de métal, je vais mettre un ruban adhésif de chaque coté du lexan. Pour les petites fenêtres, le lexan ne sera pas percé. il sera pris en sandwich. Ce sera métal du cadre ensuite du caoutchouc, le lexan, un autre caoutchouc et du bois.
    4 points
  37. Mon meilleur spot !! Ce matin la , c'était la folie !
    4 points
  38. Pour occuper les journées où la température est maussade. Destinées à mes petites-filles. Je les monte en trois brins.
    4 points
  39. Un achat que je vien tout juste de faire … bon c’est principalement acheter pour mon travail mais ils vont assurément m’être utiles pour mes sortie de pêche … je les porte seulement pour la pêche quand c’est en bas de -25 … pour avoir les pied au chaud c’est complétement l’idéal et aussi la semelle est très adhérente … pour 20$ de plus il y a des crampon en métal mais je préfere pas en avoir . Seul vrai problème c’est que c’est pas très pratique coté mobilité c’est très gros et encombran .
    4 points
  40. Bon je me risque de publier cet article , aux risques de .................................... Surpopulation de cerfs de Virginie Chasseurs et agriculteurs s’allient en Estrie Le chasseur Claude Bourgeois et le technicien de la faune Étienne Bolduc discutent avec le producteur agricole Rémi Guay, qui accueille des chasseurs sur son terrain. Des tonnes de maïs, de luzerne et de soya sont englouties chaque année en Estrie, sans que des agriculteurs en retirent un sou. Le coupable ? Le cerf de Virginie, qui broute les champs. La solution ? Des chasseurs invités sur les terres des producteurs. Le quart du revenu de Rémi Guay, éleveur et producteur laitier, était perdu chaque année parce que des cerfs de Virginie broutaient les champs de sa ferme de Barnston-Ouest, petit village non loin de Magog. L’Estrie est aux prises avec une surpopulation des cerfs de Virginie sur son territoire depuis plus d’une décennie. « C’est comme si j’avais accepté que 20 de mes vaches se promènent sur ma ferme en continu, à l’année [en mangeant] sans arrêt », explique-t-il, en descendant de son tracteur vert. Rémi Guay a acheté sa ferme en 2015. « Étant un producteur en démarrage, je ne peux pas me permettre de semer 25 % de maïs de plus ou 25 % de blé de plus pour arriver à avoir un rendement », illustre-t-il. « C’est déjà dur de gagner sa vie en agriculture », déplore le producteur. Il cultive aussi des céréales d’automne, du trèfle et de la luzerne. Des traces de sabots de cerf fraîches marquaient encore le sol humide de sa terre, au passage de La Presse jeudi dernier. Quatre ans après la mise en place d’un projet qui permet à des chasseurs d’abattre des cerfs de Virginie sur son terrain, M. Guay remarque une diminution des ravages causés par les cervidés. L’idée vient du technicien de la faune François Pelletier. Depuis 2018, son entreprise, Gestion Agrofaune Estrie, offre un service de prédation. Il organise des journées de chasse encadrée sur les terres des producteurs agricoles intéressés. Depuis deux ans, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs participe au projet. Les chasseurs amateurs se rendent sur des terres où se trouvent déjà des caches et des appâts, installés par des guides, aussi techniciens de la faune, qui participent au projet. Les participants peuvent ensuite abattre des cerfs femelles, soit des adultes sans bois, sur des terrains qui leur sont habituellement inaccessibles, car il s’agit de terres privées. Cache de chasse sur le terrain de Rémi Guay Il est préférable de chasser les femelles puisqu’elles sont plus nombreuses. « Pour une population en santé, il faut qu’il y ait un mâle pour deux femelles. Mais on n’est pas là-dedans, on est quasiment à un pour dix à certains endroits », explique le guide Étienne Bolduc, alors qu’il accompagne un chasseur sur la terre de Rémi Guay. Les dernières données récoltées par le Ministère estiment la population de cerfs de Virginie à 45 000 en Estrie. La densité des bêtes peut s’élever à plus de 15 cerfs par kilomètre carré dans la région, alors qu’elle devrait être de 5 individus par kilomètre carré, précise le Ministère. « Buffet à volonté » Jeudi matin, sept chasseurs écoutaient attentivement les directives de François Pelletier avant d’amorcer quatre jours de chasse sur les différentes terres agricoles auxquelles ils sont affectés. La saison de chasse s’achève ce dimanche 21 novembre. François Pelletier explique le fonctionnement de la chasse encadrée à un groupe de chasseurs. « C’est tout le temps une aventure », dit Patrick Kavanagh, aux côtés de sa conjointe, Joëlle Lacombe, et de leur fils Michael. Mme Lacombe a appris l’existence du projet sur les réseaux sociaux. Les chasseurs que le projet intéresse se font de plus en plus nombreux, tout comme les producteurs, souligne François Pelletier. L’an dernier, 125 chasseurs ont participé au projet lors de la saison de chasse, sur les terres de neuf producteurs agricoles. Cette année, 170 chasseurs se sont rendus sur 15 propriétés. Guillaume Dame, vice-président de l’Union des producteurs agricoles de l’Estrie Le dossier de la surpopulation des cerfs préoccupe la région depuis des années, indique Guillaume Dame, vice-président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie. « Il y a un buffet à volonté » pour les cerfs sur les terres agricoles, dont les producteurs déplorent le surbroutage, souligne M. Dame. Les hivers plus cléments et l’étalement urbain font partie des causes de la surpopulation des cerfs, explique le vice-président de l’UPA de la région. « Nous, à l’[UPA], on y croit, aux changements climatiques. Plus ça va aller, plus il va y avoir des hivers cléments. Donc, il faut trouver des outils », dit-il. Guillaume Dame appelle notamment à ce que la zone de chasse, qui englobe les municipalités de Magog et de Coaticook, soit sous-divisée, afin d’adapter les règlements de chasse aux terres où la présence du cerf est la plus importante. Un chasseur peut actuellement récolter un maximum de deux cerfs par année, pour respecter le plan de gestion élaboré par Québec. On ne veut pas l’éradication du cerf de Virginie. On veut juste une meilleure cohabitation avec les producteurs. Guillaume Dame, vice-président de l’Union des producteurs agricoles de l’Estrie Frictions avec les chasseurs locaux La mise en place du projet n’a pas fait l’unanimité auprès des chasseurs de l’Estrie, qui aimaient chasser sur des terres où se trouvait une forte densité de cerfs. « Les chasseurs ne comprennent pas qu’ils ont connu quelque chose d’anormal », affirme François Pelletier, de Gestion Agrofaune Estrie. Le technicien de la faune raconte avoir déjà dû faire appel à la police pour des méfaits qui avaient été commis sur les lieux de chasse. « Le projet pilote, ça a brassé au début », affirme-t-il, en disant que les tensions ont aujourd’hui diminué. https://www.lapresse.ca/actualites/regional/2021-11-21/surpopulation-de-cerfs-de-virginie/chasseurs-et-agriculteurs-s-allient-en-estrie.php
    4 points
×
×
  • Créer...