Aller au contenu

Classement

  1. Rameur

    Rameur

    Membre


    • Points

      54

    • Compteur de contenus

      3 686


  2. LacAlbanel

    LacAlbanel

    Membre


    • Points

      31

    • Compteur de contenus

      8 329


  3. Denis1332

    Denis1332

    Membre


    • Points

      26

    • Compteur de contenus

      1 586


  4. lerapala

    lerapala

    Membre


    • Points

      12

    • Compteur de contenus

      11 401


Contenu populaire

Showing content with the highest reputation on 2021-08-17 tous le site

  1. Partie #5 et fin On retourne près de la petite île avant de longer l'île aux bleuets et j'en sors enfin un. Ils sont magnifiquement colorés les dorés dans cette belle eau. Dans le secteur de l'île sans bleuet, je me dis qu'il faut changer de secteur, mais pour où? Ça mordra sans doute pas plus ailleurs. Il fait chaud, le soleil plombe et ce n'est pas les meilleurs heures pour faire bouffer le poisson. Pour mettre les chances de notre côté, il faut trouver un coin où la vague est plus haute. Le soleil ne pénétra pas aussi bien que dans un secteur plus calme. De plus un bord rocailleux qui reçoit les vagues est souvent un meilleur endroit. Bon on a fait que ça des endroits comme ça, mais avec moins de vagues. Donc, un plus grand espace dégagé qui recevra donc des vagues plus hautes. Ouep. Un km plus loin, ça répond à mes critères. Le frérot lance la phrase assassine : "Ça me semble prometteur". Je vais débuter par la pointe rocheuse à droite. Avant de mettre les lignes à l'eau, deux bananes apparaissent à mon écran. Je recule pour passer par dessus les jaunes et on laisse tomber nos marcheurs de fonds avec harnais. 30 pieds plus loin, on fait un doublé. Ataboy, des mordeux. Envoye dans la glacière. En quelques minutes, les quotas sont aux frais. C'est presque triste. Ça s'est fait trop vite. Chacun 6 max qu'on voit dans le livre des règlements. Lors du trajet de retour, le frérot se fait brasser la couenne, un peu, Je veux ralentir, mais il me dit que c'est pas si pire. Le chemin de retour se fait dans la planche à laver fréquente et la chaleur de la journée n'a pas amélioré le chemin. C'est assez épuisant de conduire dans ces conditions. Mes pointes de vitesse plafonnent à 70 km/h et bien souvent à 50 km/h ... et moins dans les courbes et les montées où la laveuse est plus forte. Ma dernière sandwich est vite avalée. Quelques km avant Val-d'Or, on rencontre les poids lourds qui montent la machinerie dans le bois, Sans doute le retour au travail dans le chantier d'abatage ou encore dans le secteur du Rapide-7 ? Quelques secondes plus tard, deux véhicules de la sureté du Québec, sirènes et clignotants en fonction, passent à toute allure. Un accident ? J'apprends ce matin qu'un gars de 36 ans a perdu le contrôle de son véhicule et à capoté dans le côté du chemin. Je ne sais encore dans quel secteur ni la cause de l'accident? Mauvais état du chemin? Malheureusement décédé! Triste ! Encore une fois, ça ramène en tête qu'on doit apprécier ce qu'on a pendant qu'on le peut. FIN
    9 points
  2. Partie#4 Près de là, sous les grands pins, le frérot sort un autre jaune. On débarque au "camping" pour se dégourdir les jambes. J'ai mal aux fesses. Le frérot admire la nature. Il a encore toutes ses "chemises" sur le dos. Je pense que s'il avait un oeuf dans ses poches, il passerait rapidement en "oeuf à la coque". Il fait "hot".
    8 points
  3. Partie #2 de ... Mon nouveau GPS a les données de l'ancien. Ça aide à me souvenir de mon trajet et des places où le poisson avait mordu. C'est pas très profond pour se rendre aux premières îles à gauche et du passage vers le nord-est. Environ 8 à 10 pieds de "creux" qui me gardent en alerte et me font suivre mes anciens tracés. Entre une île et le bord, juste avant, une profondeur de 20 pieds qui me montre quelques bananes sur mon écran. Je tourne et reprend la "trail". On a les lignes à l'eau et on espère les attaques des jaunes. Un bref instant, j'ai des coups sur ma ligne. Ça n'entrera pas dans le bateau ce "shaqueux" de scion. Je reste dans le secteur et le frérot a une attaque. Je sors la puise. Yé, ça commence bien. Ça arrive dans la puise sous le joyeux cri de : Sti, une barbotte. Une belle, mais c'est pas un jaune. Quand c'est le fait de n'être pas beau qui te sauve la mise.... ça retourne à l'eau. Arrive un bateau de l'autre côté de l'île. Ouais, un nouveau arrivé ou encore les gars étaient dans la partie droite de la mise à l'eau? On poursuit dans la passe entre l'île et le bord. Les touristes viennent de prendre un petit doré. Ils vont s'installer dans ce secteur pour un bon bout de temps. Nous, on est déjà pas mal plus loin à explorer mes vieux tracés. Je vois du poisson régulièrement sur mon écran. Presque toujours collés au fond. Mais ça ne mord pas. Je sors de mes vieux tracés et me pointe vers la gauche. Secteur d'environ 20 pieds de profondeur et je longe des sorties de roches et petites îles. Les bananes couchées au fond me fond arrêter et revenir en arrière. On a beau leur mettre les leurres sur la tête, il n'y a pas de doré preneur. Au loin, on voit que nos touristes pêcheurs sont encore dans le même secteur. On patrouille près d'une île qui reçoit les petites vagues d'un faible vent. Malgré les zigzags pour faire varier la profondeur dans ce coin qui m'a toujours souri, rien. Plusieurs bananes au fond et près du fond, mais nos vers ne sont pas très populaires. J'accroche un manche de marteau en allant à l'île aux bleuets. Que de beaux souvenirs de superbes pêches dans ce secteur. Les nombreux tracés du sonar sont là pour brasser la mémoire. à suirrre.....
    8 points
  4. Partie #3 de .... Je passe près de l'île. Je me souviens qu'il y de la roche près de la surface du côté gauche. L'eau est environ 2 pieds plus basse mais je ne vois pas encore cet amas rocheux. Je vais à vitesse de traine, prêt à tout stopper. Je passe pardessus en levant le moteur. De l'autre côté, je passe à 9...15... 28 pieds assez rapidement. J'ai une bonne attaque et je ferre. Ça me semble un doré ... pas pire. Bin, il restera à l'eau. Il se décroche. Merdouille. Je patrouille le secteur. Le frérot prend un doré. Yabadabadou. Enfin un dans le bateau. On ne pensait plus en prendre avant diner. On jette l'ancre à cet endroit et on sort les sandwichs. Il est 12h00 et la récolte est pauvre. Ce doré va directement dans la glacière. On est de bonne humeur. Il fait superbement beau. Le soleil tape solide et l'eau est claire. Ça doit pas aider pour des poissons qui aiment bien un peu moins de clarté. Après ce diner gastronomique, on se rend dans le secteur "hôtellerie". à suirrrre
    7 points
  5. Partie #1 de ... ? Je mets le cadran pour 5h30. Je trouve que ma nuit ne sera pas très longue. À 5h00 je suis debout. Déjeuner et faire un lunch. Un lunch pour le diner et souper lors du retour. 100 km de gravelle, en fait 94 km de gravelle. Il y a un bout de 6 km avant de prendre la fourche du Twin-Rapide. Le "stock" est empilé devant la porte du garage. J'attends le frérot. Il est toujours en avance, quelle que soit l'heure. La chaloupe ne portera que le moteur pour le trajet, le reste, sera dans la cabine du camion ou dans la boîte. Il y a pas mal de matériel pour la petite 14 pieds. Le chemin n'est pas très beau. Le gratteux n'est certainement pas passé depuis plusieurs jours. Peut-être que la compagnie forestière à l'autre bout, n'a pas repris ses activités? L'avantage est que je n'aurai pas à surveiller les poids lourds en forêt mais le désavantage est que le chemin risque d'être dans un mauvais état par manque d'entretien. Ouais, de la planche à laver qui fait valser le camion. Je dois réduire la vitesse et garder toute mon attention. Même à 60 km, le kangourou veut sauter dans le clos à l'occasion. La route va être longue. Il y a des bouts où 70 km/h se fait bien. On atteint la fin du secteur de coupe de bois et le reste des 10 km se fera dans un chemin plus étroit. Je dois faire du slalom entre les branches grafigneuses pour ne pas abimer la peinture. Le fond est solide sous les quelques débordements d'eau derrières les vieux barrages de castors. On arrive enfin au lac. Les ennuis du mauvais chemin s'estompent rapidement. Il y a deux véhicules dans le "stationnement". Il y a encore assez de place pour que je puisse m'avancer afin de pouvoir ensuite reculer dans le chemin de la mise à l'eau. Ça se passe bien. Débarque le matériel et je remonte pour un endroit dégagé où je laisserai camion avec sa remorque. La petite 14 pieds, maintenant chargée, nous laissera assez de place pour être à l'aise. J'aime bien mon 15hp Johnson. Part bien et roule bien. On navigue à 29 km/h chargé comme on est. Ha que l'eau est belle. Un soleil éclatant, de l'eau bleue, température idéale, pas trop de vent, juste assez. C'est partie mon kiki
    5 points
  6. Un gars comme ça, frotte une lampe ramassée dans un marché aux puces et, le génie en sort... Il lui donne un seul voeu...... Le gars répond: Je voudrais un pont qui relie l'Amérique à l'Europe!!!!!! Écoute, lui répond le génie... Tu trouves pas que tu y vas un peu fort??? Alors le gars.... Ok... Je voudrais une femme belle, intelligente, équilibrée.... Et le génie: Bon, bon, bon.... Ton pont, tu le veux 2 voies, ou 4 voies? Éric ='-'=
    4 points
  7. Ouep ! Quand ton ratata de camion aura 86 ans,,, on reparlera des "rattles"
    4 points
  8. Un 10 pointes de végan!!!!!!
    3 points
  9. Des bananes, j'en ai vues pas mal avant de trouver le banc de bananes qui voulaient mordre. J'émets l'hypothèse que mon critère de recherche de vagues plus grosses qui apportent moins de luminosité dans l'eau était un facteur important. Les vagues qui viennent s'écraser sur les roches au bord aussi étaient un facteur. Quant au 15hp et petite chaloupe, c'était en prévision de trouble possible sur le chemin de bois, plus léger et maniable. La chaloupe m'a aussi bien servi lors de la pêche sur lac sans moteur à essence. Mais ma 16 pied large avec le 20 hp aurait très bien été sur le présent lac. La mise à l'eau ce serait bien faite avec le 4x4 et ça aurait été plus grand comme espace "habitable". Je ne me souvenais pas très bien de tout ça et surtout que cette année, l'eau est vraiment plus basse. La 16 pieds+ 20 hp est moins rapide que la 14 + 15 hp. Au début, je voulais seulement acheter la 14 pieds mais étant donné le prix très bas du 15hp en superbe condition , j'ai décidé de le prendre. En tout cas, présentement, j'ai le choix quand je je vais sur un plan d'eau avec la Superpro + 115hp en plus. Mais ça me fais pas mal plus de travail quand je prépare pour l'hiver ou pour l'ouverture au printemps. Un chance que j'ai vendu mon kayak et mon canot freighter. lol
    3 points
  10. Merci @alexeiv1 la belle robe était la tenue d'arrivée au chalet entre filles! On s'était mises un peu cute pour le premier soir alors je veux bien le titre de pêcheuse avec style mais j'ai bien peur de ne pas l'honorer bien souvent avec les uniformes de "chienne a jacques" que je porte normalement pour pêcher! Sauf quand je sors du travail, comme le dit bien @SegmentationFault J'ai même déjà pêché en talons hauts dans ces circonstances... pas super! D'ailleurs merci fidele partenaire pour tes bons mots Oui excusez j'aurais pu préciser! SUP = paddle board. Pas l'embarcation du siècle pour la pêche mais je ne pouvais pas résister à l'essayer! @LacAlbanel oui ma mère a adoré l'expérience. Elle n'avait pas pêché un poisson depuis les années 80! Je peux te dire qu'à la fin du week-end, les deux commencaient a penser a s'acheter une canne
    3 points
  11. Pour avoir pêché avec @Finukel, si elle est toujours en belle robe, c'est que c'est une perte de temps se changer après le travail. C'est hop dans la voiture et vite au fleuve. Le poisson est là qui attend. Il n'y a aucune prétention dans ça. C'est elle au naturel. Et du linge, ça se lave. Vous devriez la voir empoigner un achigan ou bien mettre un ver sur son hameçon. Pas peur de se salir les mains non plus. Et c'est elle qui filète ses captures aussi, pas son chum. Une championne.
    3 points
  12. La Reine de tqs....Euh....s'cuzer. La Reine de pêcheqc !! Et oui,bin trop habillé propre! Perso,encore pogné a laisser un ti cadeau dans le bois à genoux, accoté sul kayak .... vrai que ca peut être pratique une robe!! Jamais pensé a ça! Ca peut TOUT faire..... Bravo Finukel et good job Moi avec me demandais c'étais quoi un sup....Un paddle board sti!! Ps Personne n'arrive a la cheville du rap côté gaffe...... Le trophé Calder(recrue de l'année au hockey)t'appartient Finukel et haut la main!
    3 points
  13. Faudrait faire une cérémonie virtuelle de prix de participation au forum. Je vote pour @Finukel ans 2 catégories: -recrue ayant démontré la plus belle persévérance -pécheur/pêcheuse avec le plus de style! Tu pêches souvent en robe? Moi et mes vieux t-shirts troués, on est pas de taille
    3 points
  14. Bon, demain matin un 100 km de gravelle pour aller à un lac dans LaVérendrye. Ça fait quelques années que je n'ai pas été là bas, mais j'ai mes traces sur mon nouveau GPS. Je vais enregistrer mes trajets sur le lac sous formes bathymétriques avec mon sonar Garmin. J'espère le chemin bien entretenu. Je crois qu'il y a une compagnie forestière dans le coin. Une bonne partie du chemin devrait donc être ok.... enfin j'espère. J'y vais avec ma petite 14 pieds. Ce serait plus facile de virer de bord en cas d'un obstacle terrain comme un barrage de castors qui aurait cédé et coupé la route. Un petit 2hp sera en "stand bye" au cas ou le 15hp tombe malade ou se blesse sur un haut fond. Il fera beau: 27c et vent à 17 s-o . On dînera probablement sur l'Ile-aux-merises". J'ai pas de vivier dans cette chaloupe. J'apporte soit un bac soit une "glacière" avec glace ( ce que je ferai demain). Le lunch va être au frais.
    2 points
  15. Hier, temps ensoleillé accompagné de mon ami Roch Belleau, nous avons réalisé une belle sortie sur ce joyau de cette Réserve. Je dois avouer que ce ne fut pas facile côté pêche. Après avoir cassé la glace avec un tandem Fiset et Morillon, c'est cette dernière qui a intéressé un premier omble. Quelques truitelles que je voyais sauter à la charge du lac furent remises à l'eau. J'utilisais alors une soie intermédiaire Aqualux. Nous avons longuement arpenté le lac sans beaucoup d'action. Mon ami qui pêchait au lancer léger avait plus de succès bien qu'après un dîner hot-dogs, nous sommes retournés pêcher jusqu'au coucher du soleil. C'est lors de cette dernière heure, comme c'est souvent le cas que nous avons tiré notre épingle du jeu. Dans la fosse, en face de la charge, de belles captures se sont succédées autant au lancer léger pour Roch que pour moi ayant changé de soie pour une Versitip avec le calant et donné la chance à une dernière mouche, la Stimulator. Au total, bien que nous ne vivions aucune compétition, mon ami est sorti grand vainqueur pour le nombre de captures. Après avoir rapatrié le matériel dans l'auto, nos sandwiches furent les bienvenues. Finalement, en allant enregistrer nos prises, nous avons pu renouer avec des connaissances qui débutaient un séjour. Inutile de dire que le retour s'est effectué en pleine noirceur, qu'un croissant de lune est venu atténuer. La consolation: un mère orignal accompagnée de son rejeton était sur notre route de retour. Le temps de sortir l'appareil photo, elle avait rapidement pris le bois pour nous faire savourer seulement ce souvenir toujours impressionnant.
    2 points
  16. Pas des bananes qui a sur les écrans mais des mouettes.....
    2 points
  17. Merci rameur, vraiment agréable le récit en plusieurs parties! On voit toute la logique et la résolution de problème du pêcheur qui a de l'expérience. Et ça a fini par payer! Je dois dire que ça me fait rigoler de découvrir le vocabulaire des pêcheurs. Les bananes! Hahaha! Pour @lerapalace sont des billots. Et il y a tellement d'autres expressions savoureuses... les manches à balai / de marteau. Les gluants. Les palettes. L'eau molle. Il faudrait créer le lexique du pêcheur québécois.
    2 points
  18. Il n'y a pas eu de pêche pour moi ce soir (il aurait fait beau), car j'avais mon hockey. 20km de vélo pour y aller, 2h de cosom, 20km de vélo au retour. C'est ma distance habituelle pour la pêche. C'est rendu que je fais ça comme un rien. 2100km sur l'odomètre cette saison. On va rajouter un autre 40km demain soir. Ça sent le poisson.
    2 points
  19. Difficile à expliquer... Il faut ne pas trop serrer le frein au départ, quitte à le resserrer en cours de combat avec une grosse prise. Ça se fait à l'instinct, avec le temps, et l'expérience... Quand je dis de ne pas trop serrer, il faut que sois capable de sortir de la ligne en tirant avec ta main ( pas au bout de la canne, tu risque de briser le bout ), avec une ''bonne'' résistance, mais tout de même être capable d'en sortir. Vraiment difficile à expliquer, autrement qu'en le voyant... Tape sur youtube ''Moulinet ajustement frein''... Il sort plusieurs résultats, en voici un: https://www.youtube.com/watch?v=RF13tyXCJOs&ab_channel=THEFISHERCHANNEL Éric
    2 points
  20. Aucun problème. Il y en aura juste moins long dans ton moulinet. Pourquoi de la 30 livres??? J'ai sorti des carpes et esturgeons bien au-delà de 20 livres, avec... De la ligne de 20 livres!!! L'important, rendu à 20lbs/test, ce n'est pas la résistance de la ligne, c'est la capacité du frein, et la sagesse de bien l'utiliser. Éric p.s. Cette carpe, a été prise accidentellement, dans un fort courant, par la queue, avec une ligne de 20lbs/test et un avançon de 10lbs/test...... Le secret, c'est le frein!!!!
    2 points
  21. Les olympiques spéciaux.....
    2 points
  22. avec la pratique que tu as....., tu es bon pour les olympiques....
    2 points
  23. Ça se pratique ça mini!
    2 points
  24. «Un jour, je vais finir par te voler le trophée GastonLagaff» impossible,,,,,
    2 points
  25. Quel récit agréable à lire! Vous avez fait une sacrée pêche! Ça donne envie d'aller taquiner la truite
    2 points
  26. voici l'achat Lund Fury 2013
    2 points
  27. Il y a le jaune, le noir. Dans ma famille, un brochet c'est un anglais. Peut-etre a cause de la forme un peu carree de la tete... La brimbale s'appelle aussi une bascule. Les agents de la faune sont les Dupond et Dupont. Un keeper, le viandeux. Une perruque.
    1 point
  28. Il y a le foie de poulet qui fonctionne très bien. Pour le faire tenir, je prend de la tulle. Tu peux t'en procurer au Michaels pour pas cher. Cette même technique fonctionnerait très bien avec du maïs https://www.youtube.com/watch?v=YOIeo5-ESNA
    1 point
  29. Merci Rameur,bien conté comme toujours!Et de bien belles photos. La maudite paix! Dire qui a du monde qui paient pour aller en pourvoirie et prendre son quota....Et vous avez tout,gratissss! Une belle journée avec ton frère,ca se prend bien!
    1 point
  30. achat fait reste a magasiner les assurances
    1 point
  31. « La meilleure des excuses: et bien la souvent plus proche de la vérité : « j’ai rencontré des potes, ils avaient du saucisson et du pinard. On n’a pas du tout pêché, on a maté les filles sur la plage et on s’est bien marré ». »
    1 point
  32. (Texte publié ...il y a une vingtaine d'années sur " L'autre site " ) Bonne lecture ! Recueil d’excuses à l'intention des moucheurs …et des autres. Au cours des ans j'ai entendu bien des gens exprimer tout haut leur frustration par rapport à leurs insuccès de pêche. J'en suis arrivé à penser que, dans bien des cas, l'homme est bien petit et que le poisson, malgré le fait qu'il possède un cerveau de la grosseur d'un petit pois, arrive à nous botter le cul bien plus souvent qu'on veut bien l'admettre! Alors afin de faciliter la tâche aux débutants qui navigueraient sur ce site j'ai recensé dans ce mini-guide les principales excuses que tout pêcheur digne de ce nom doit pouvoir maîtriser et utiliser afin d'expliquer pourquoi il est revenu bredouille ou pourquoi il a échappé le plus gros… 1. Quand on est arrivé sur le lac la bonne période était passé… 2. On est arrivé trop de bonne heure… 3. Je ne pouvais malheureusement pas rester jusqu'à la bonne période pour les éclosions… 4. Je suis absolument convaincu qu'il n'y a plus de poissons dans ce plan d'eau… 5. Je suis certain que le coin a été braconné… 6. La place a été trop pêchée … 7. Le poisson se tenait dans des endroits inaccessibles… 8. Aujourd'hui le poisson ne voulait que des appâts naturels… 9. Le débit de la rivière était beaucoup trop lent… 10. Le courant était bien trop fort… 11. Il n'y avait pas assez de roche …. 12. Il y avait beaucoup trop de roches… 13. Ça n'avait pas de bon sens, l'eau était trop froide... 14. C'est pas possible comment l'eau était chaude… 15. De toute ma vie je n'ai jamais vu la rivière si haute…. 16. Depuis (…à remplir) ans que je pêche j'ai jamais vu la rivière aussi basse… 17. On était sur un front froid… 18. C'est prouvé scientifiquement: personne ne peut attraper du poisson après un front froid… 19. Il faisait bien trop chaud… 20. Le vent venait du Nord… 21. Le vent venait du Sud… 22. Le vent venait de l'Est… 23. Le vent venait de l'Ouest… 24. Le vent venait du Nord-Ouest… 25. Le vent venait du Nord-Est... 26. Le vent venait du Sud-Ouest... 27. …(bon bon c'est correct on a compris….) 28. La lune n'était pas favorable pour la pêche… 29. La pression atmosphérique était trop basse… 30. La pression atmosphérique était trop haute… 31. Le vent a changé de bord toute la journée… 32. Le vent était beaucoup trop fort… 33. Ça donnait rien de pêcher, il pleuvait trop. … 34. Ça ne pouvait pas mordre, il a trop plu cette semaine…. 35. Ça donnait rien de pêcher, il y avait trop de soleil. … 36. Ça ne pouvait pas mordre, il a fait trop chaud ces derniers jours…. 37. Le lac était beaucoup trop calme… 38. Il y avait trop de bateau sur l'eau… 39. Il y avait trop de sea-doo sur l'eau… 40. Il y avait trop de planche à voile sur l'eau… 41. Il y avait trop de canot sur l'eau… 42. Il y avait trop de monde sur l'eau… 43. L'eau était trop sale…le poisson ne voyait rien! 44. L'eau était trop claire, le poisson nous voyait! 45. J'suis certain que tous les poissons ont été piqué… 46. J'avais pas les bonnes lunettes polarisées pour les voir… 47. Ma canne n'était pas assez longue… 48. Ma canne était trop courte… 49. Ma canne n'était pas assez rigide… 50. Ma canne était trop rigide…. 51. Mon moulinet n'était pas assez gros… 52. Mon moulinet était trop gros… 53. J'avais laissé ma bonne canne à la maison… 54. J'avais pas la bonne mouche… 55. Je n'avais pas de mouches assez grosses… 56. Je n'avais pas de mouches assez petites… 57. Ma soie calante calait trop vite… 58. Ma soie flottante calait… 59. Ma soie ne calait pas assez… 60. Ma soie n'était pas assez foncée… 61. Ma soie n'était pas assez pale…. 62. Mon bas de ligne était trop long... 63. Mon bas de ligne était trop court… 64. Le poisson voyait mon bas de ligne… 65. Mon épuisette était trop petite… 66. Le manche de mon épuisette était trop court… 67. La mouche que le gars m'a vendue avait trop de poils… 68. La mouche que le gars m'a vendue était mal montée…. 69. La mouche que le gars m'a vendue était trop belle… 70. Ma mouche était trop maganée pour prendre du poisson … 71. J'avais oublié ma bonne boîte de mouches dans mon autre veste…. 72. Ma mouche ne voulait pas rester à la surface… 73. Il y avait trop de mouches à la surface… 74. Il n'y avait pas d'éclosions dans cette maudite rivière… 75. Il y avait trop de pêcheur autour de moi… 76. Le gars qui pêchait avec moi avait du linge trop voyant… 77. Le gars qui pêchait avec moi faisait peur au poisson… 78. Le gars qui pêchait avec moi mouchait trop court… 79. Le gars qui pêchait avec moi mouchait trop loin. 80. Le gars qui pêchait avec moi …mouchait mal… 81. Le gars qui pêchait avec moi était trop loin dans la fosse. 82. Le gars qui pêchait avec moi mouchait pas dans le bon spot…. 83. Le gars qui pêchait avec moi n'arrêtait pas de les échapper… 84. La chaloupe qu'ils nous ont loué était trop voyante… 85. J'suis certain que le sonar les a fait fuir… 86. Je ne pouvais pas voir l'attaque parce que j'avais le soleil dans les yeux… 87. Je ne pouvais pas voir l'attaque parce qu'il faisait trop noir… 88. Je pense que la fosse sur laquelle j'ai mouché …était une fausse fosse. 89. Je ne pouvais pas bien lancer, il y avait trop d'arbres au bord de la rivière… 90. Je n'ai rien pris parce que la truite naturelle est plus méfiante… 91. Je n'ai rien pris car ils ont certainement oublié d'ensemencer le lac… 92. Mon spot préféré était déjà occupé….puis le gars les a tous attrapé… 93. On m'a certainement vendu du monofilament passé date…car mes nœuds se cassent toujours… 94. Les poissons venaient juste mordiller le bout de mes mouches…. 95. On doit être dans la période de l'année pendant laquelle les poissons perdent leurs dents… 96. Malheureusement les poissons étaient tous l'autre bord de la rivière… 97. De toute façon, aujourd'hui, je voulais juste pratiquer mes lancers… 98. Tout le monde le dit c'est pas bon pour la pêche cette année… 99. Pourtant hier je suis venu ici, tout seul et ça mordait sans arrêt… 100. Je n'ai rien attrapé car tout en tenant compte des phénomènes limnologiques de ce plan d'eau oligotrophe, il m'est clairement apparu que la phase de stratification thermique d'été, avec l'épilimnion, le thermocline, le metalimnion et l'hypolimnion, n'était malheureusement pas clairement établie… À la prochaine! Albert
    1 point
  33. en effet tu as raison, alors vas y donc de tes réponses afin de participer a aider les autres. J,en ai donné une ci-haut, et ca m'a pris un certain temps a l'écrire car j'écris a 2 doigts. J,en ai en tête plusieurs bonnes en mauricie, que je connais comme le fond de ma poche, comme le dit l'expression. Mais honnetement je ne vais pas me taper 45 a 60 minutes , pour écrire tout ca. Alors je suggère GOOGLE pour enligner les gens sur des réponses. au suivant donc pour aider..
    1 point
×
×
  • Créer...