Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Showing content with the highest reputation on 2018-06-28 tous le site

  1. 7 points
    Jour 3/7 Départ tardif vers 9:15, je bougonne parce que ma tendre moitiée et mon gars ne sont pas pressés de partir. Début à la sortie de la rivière Péribonka en remontant vers Pointe Taillon. J`étais en train d'installer ma première canne sur le downrigger et je sentais une tension sur la canne. Je lève ma tête et oui, il y a une ouananiche accroché à ma ligne sans qu'elle soit accroché sur le downrigger !!! une première ! La journée s'annonce très bien ! Il est proche de midi, c'est très calme, voir le silence absolu. Rien depuis notre récolte du début. Après quelques échanges sur un groupe facebook du lac Saint-Jean, c'est partout pareille. Je décide donc de levé les cannes et nous nous dirigeons vers la fameuse Pointe Taillon. Arrivé, sur place, c'est une vrai autoroute à bateau, à un moment donné nous étions 3 bateaux côtes à côtes à environ 10 pieds de distance entre chaque. Pas vraiment ce que je recherche quand je vais à la pêche. Nous décidons donc de lever les lignes encore pour retourner à notre point de départ. Mon gars apperçoit au loin des mouettes sur l'eau ... Bingo que je me dis ! Nous nous dirigeons alors vers les mouettes et entre 14:30 et 16:00 nous avons pris 5 ouananiches et en avons échappé 3. Un souper de roi Belle pleine lune qui éclaire notre monture ! Je dis à mon gars, demain cà va être malade, vent du sud, il va faire chaud, cà va mordre en cochon ! Cà réponse fut instantané ... J'embarque ! Journée 4/7 Départ au même endroit que la veille, les bancs d'éperlans sont encore là, c'est bon signe ! Moins d'une heure après notre départ nous récoltons notre première Wawa. Encore une fois, une traversé du désert, plusieurs heures sans morsures. Un commentaire sur le même groupe Facebook me fait bien rire, "Oublier cà avant midi cà ne mord pas" Vers 12:20, un downrigger ce déclanche, suivit de l'autre ... DOUBLÉ !!! Pas très gracieux mais on a eu du fun ! Résultat de la journée, 3 gardés, 2 remises à l'eau et 5 échappés ! Superbe journée. J'y retourne demain avec des invités résidents de la place! Ben
  2. 6 points
    De retour de quelques jours du réservoir Baskatong; ma dernière visite remontait à une quarantiane d'années!! et c'était au Piscatonsin, lac qui communique avec le Baskatong. Comment se fait-il que je décide d'y retourner? Au courant de l'hiver lors de mes activités en salon et en magasin j'ai rencontré un gars très sympathique et qui m'a invité à le visiter chez-lui au Baskatong. Il me mentionne qu'il fait du guidage pour s'amuser et partager son amour pour le Baskatong; vraiment intéressant de l'écouter en parler. Finalement après quelques reports de journées on a enfin été en mesure de mettre une date sur le calendrier. Je suis donc parti lundi avec ma chérie destination Baskatong; arrivé à Mont-Laurier j'arrête chez Le coureur des bois pour acheter des sansues et en sortant je rencontre un membre de QP! On jase un peu et il me mentionne avoir fait l'achat d'un Lowrance Carbon et il aimerait bien que lui donne un petit cours; on se met d'accord. Au moment d'embarquer dans mon véhicule un gars s'approche pour me poser des questions sur l'installation de mes sondes et je me rends compte que c'est un autre membre de QP; celui qui a acheté un ETec pour son Platinum; il en a discuté abondamment ici. On reprend la route jusque chez mon ami Claude Gagnon. Tout un spot!! Vous allez voir les photos tantôt. On s'est rendu faire une promenade pour me familiariser aux environs et on a pris un bon souper et le lendemain hop à la pêche. Je me doutais bien que ça pourrait être difficile puisque on était en pleine lune et je n'ai jamais été chanceux dans cette période. Pour ceux qui me connaissent ils savent que je ne pouvais pas pêcher un lac qui contient de la wawa sans l'essayer. C'est ce qu'on a fait et on a capturé une wawa de 27" Ça me fait penser que la photo de la wawa est sur la page Facebook de Claude. Plus tard on a pris quelques dorés et plusieurs on du retourner pour taille trop petite. Même pattern pour le lendemain mais cette fois-ci la ouananiche a réussi à se défaire du leurre avant que nous puissions la mettre dans la puise; elle semblait de belle taille. Même chose pour les dorés à l'exception de ma chérie qui a du remetrre le sien à l'eau puisqu'il faisait 61cm. donc trop gros. Je vais mettre des photos de la descente municipale de Grand-Remous qui est gratuite! Oui vous avez bien lu: gratuite. Une belle descente. Claude en plus d'offrir les service de guide il offre aussi l'hébergment qui est en fait un logement au sous-sol de sa demeure avec une vue imprenable sur le réservoir et qui est tout équipé. Contactez-le pour les tarifs mais je vous dis que c'est plus qu'abordable. C'est certain que j'y retournerai. J'ai oublié de vous mentionner qu'il guide avec un Princecraft Platinum207 équipé d'un Verado 250! Vous êtes donc à l'aise pour pêcher et pouvez couvrir de bonnes distances rapidement. Il veut retourner à l'eau:
  3. 5 points
    Bin quoi....... Le bacon, c'est LE BONHEUR !!!!! Alors 9 pages sur le BONHEUR, alors qu'on a vu des 40-50-60 pages sur des cristis de pick-ups hahahaha!!!!! Éric
  4. 4 points
    je te le jure,tu ne feras plus jamais cuire ton bacon dans une poêle! calleverre,9 pages sul bacon.......
  5. 3 points
    Bonne nouvelle! La Bite( @TImersQC ) vs Salmoni mercredi 4 juillet sur le même lac
  6. 3 points
    merci pour les souhaits d anniversaire , c est fort apprécié .
  7. 3 points
    À voir passer le nombre de post ou les gens identifies mal un achigan d'un doré ou d'une ouitouche et d'une truite, je ne suis pas sur que le pêcheur québécois moyen soit le mieu placé pour déterminer l'espèce de mené capturé...
  8. 3 points
    Tiens Marcko, juste pour toi et ton imaginaire visuel. En face: À droite: À gauche: Derrière: En haut: En bas:
  9. 2 points
    Il s'est produit un drôle de hasard ce matin. Hier, sur un média social, je faisais un petit compte-rendu de ma sortie de pêche qui fut exceptionnelle avec la mouche Caddis AP. Ce matin, comme cela nous est souvent présenté, on m'indiquait un souvenir datant d'exactement d'un an. Il s'agissait pratiquement d'un copier/coller de mon intervention de la veille. Voici les photos de ma sortie d'hier: une seule mouche, la Caddis AP a fait tout le travail.
  10. 2 points
    Des orages en voiture ou à pied c est pas le fun.... mais en plein milieu d un lac en kayak c est assé ordinaire ! Ça m ai arrivé il y a deux ans de ça et j ai pas trop apprécié l expérience En moins de quelques minutes le vent c est élevé la pluie tombait gros comme des 25 cents et il y avait des éclairs, c était magique comme expérience...lol
  11. 2 points
    Kingfisher! Je regarde justement haha mais ils sont très chère Cogné une roche, ou cap de roche à fleur d'eau. Ca la cogné sous la coque, la jonction du transom et le pied du moteur. G3 ne vendent plus de coque de remplacement. Les options de réparation sont mince et les couts élevé. Les couts de réparation du bateau et moteur sont trop important ils préfèrent donc passer l'embarcation en perte total. Je suivais pourtant mes tracer sur mon GPS et puis l'impact est survenue... Le niveau du Gouin a pas mal varié pendant notre séjour... Bref
  12. 2 points
    POur avoir possèder un G3, je peux t'assurer que ce sont d'excellent bateau.
  13. 2 points
    Tiens-nous au courant ! Non, ça n'éclabousse pas, car ça ne cuit pas à haute température comme la cuisson directe dans une poêle. Il souffre tout doucement........ Éric
  14. 2 points
    c'est pour ca qu'on est la gab !
  15. 2 points
    Merci de prendre le temps de lire, c'est très apprécié. C'est un plaisir de partager cette belles aventure.
  16. 2 points
  17. 1 point
    @BernardBerni ma envoyé ca! Donc je partage http://www.journaldemontreal.com/2017/07/29/achigan-nouveau-montage-performant
  18. 1 point
    J'aime bien son dernier article, on y retrouve plein de gros bon sens... http://www.journaldequebec.com/2018/06/23/si-jetais-ministre J’ai récemment décrié le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, comme étant l’un des pires à avoir géré nos activités de prélèvement. Si j’ai critiqué le travail du ministre pour plusieurs raisons, en contrepartie, j’ai fait l’exercice de vous proposer des solutions qui, me semble, feraient en sorte d’améliorer le rendement du ministère. Soyez rassurés ; je n’ai aucune intention de me présenter sur la scène politique ! Voici donc ce que je ferais si j’étais ministre : Mission : Je demanderais au premier ministre que mon ministère se concentre uniquement sur la ressource faunique et que ce qui touche la forêt soit transféré à un autre responsable. Permis : J’abolirais le système actuel de ventes des permis. Tout comme en Ontario, tous les amateurs devraient se procurer une carte plastifiée qui serait valide pour une période de trois ans. À l’achat de cette carte à un prix minime, les adeptes pourraient y faire ajouter leurs différents permis sous forme électronique ou tout simplement apposer des vignettes par la suite. En plus de la simplicité du système, le ministère pourrait avoir des informations sur sa clientèle au niveau de l’âge, de l’expérience, etc. Le ministère pourrait recueillir les adresses courriel de sa clientèle et lui faire parvenir des messages informatifs. Dans l’éventualité que cette solution soit trop coûteuse pour les consommateurs, j’opterais pour un système d’achat en ligne, comme on le fait pour les billets de spectacle. Sauvegarde : Afin de freiner les braconniers, j’augmenterais le nombre d’agents de protection de la faune de 374 à près de 500. Si on protège mieux la faune terrestre et aquatique, nos divers sites de prédilection pourraient devenir plus giboyeux et poissonneux. Amendes : Quand un individu commet des infractions majeures et délibérées de braconnage, j’ordonnerais qu’on retire les permis de chasse, de pêche et de piégeage à ce dernier au prorata de la gravité de ses actes. Exemple, si une personne soutire deux fois sa limite de truites, elle perdrait le droit de pratiquer les diverses activités de prélèvement pendant un an. Si elle abat un cerf de Virginie en temps prohibé, elle ne pourrait pas obtenir l’ensemble de ses permis pendant trois ans. Des amendes et autres condamnations viendraient s’ajouter à cette mesure dissuasive. Clientèle : Afin de stimuler la relève en chasse, pêche et piégeage, je proposerais que les permis de pêche, de chasse au petit gibier et de collectage du lièvre soient gratuits pour les jeunes de 18 ans et moins ainsi que pour les jeunes de 24 ans et moins inscrits aux études à temps plein. Pour tous les autres permis (orignal, cerf, ours), je crois qu’ils devraient être à 50 % de rabais pour cette même clientèle. Il y aurait évidemment des pertes de revenus à ce niveau, à court terme. Il faut toutefois réaliser que si l’on ne stimule pas la relève, il y aura un manque à gagner beaucoup plus important, plus tard, s’il y a beaucoup moins d’adeptes. Tirages au sort : Je soumettrais des assouplissements pour deux clientèles, soit les jeunes et les personnes âgées. Lorsqu’un adepte gagnerait au tirage au sort pour le cerf sans bois, pour un premier abattage ou pour l’orignal sans bois, ce dernier aurait la possibilité, s’il le souhaite, de transférer son permis spécial à un jeune ou à une personne de 65 ans et plus. Cela les encouragerait et les stimulerait au maximum à poursuivre l’activité de chasse. Règle : J’obligerais les intervenants du ministère à publier, au moins six mois avant le début des saisons de chasse et de pêche, les règles qui régissent ces sports. Cela permettrait à la clientèle de programmer ses vacances et ses congés. PÊCHE Accès : L’ensemble des rampes de mise à l’eau serait accessible à tous. Au moment de passer la loi, toutes les descentes de bateaux qui sont gratuites le resteraient définitivement. Les autres endroits qui imposent des frais devraient revoir leur tarification de façon à ne pas dépasser une somme de 20 $ par jour pour l’utilisation de la rampe et pour le stationnement. Les municipalités seraient tenues d’offrir suffisamment d’espace de parking. Perches : Comme presque partout ailleurs en Amérique, je permettrais aux détenteurs de permis de pêcher avec deux cannes simultanément. Cela leur donnerait la chance d’exploiter deux approches en même temps, tout en respectant les règles et les quotas. Ménés : Il est difficile de gérer la provenance des poissons-appâts lors de la vente et les possibilités de propagation d’espèces nuisibles. Je donnerais toutefois le droit aux résidents possédant un permis de pêche, de capturer leurs propres poissons-appâts avec des engins spécifiques bien identifiés, et pour leur utilisation personnelle. Ces derniers ne pourraient être en possession de plus de six douzaines de cyprins et ne pourraient pas les utiliser comme appâts dans un autre plan d’eau que celui d’où ils proviennent. Ils devraient aussi s’assurer que les ménés fassent partie des espèces et sous-espèces autorisées par la loi. Gamme de taille : L’instauration de la règle voulant qu’on remette à l’eau les dorés mesurant moins de 32 ou 37 cm et ceux de plus de 47 ou 53 cm, selon les zones, a pour but de protéger les géniteurs et la relève. Je donnerais toutefois la permission aux adeptes de garder un trophée dépassant la taille maximale, sans possibilité de remise à l’eau ultérieure s’ils en capturent de plus gros. Périodes : Il est possible de pêcher le doré sous la glace jusqu’au 31 mars dans bien des secteurs. Avec les changements climatiques, il n’est pas rare que la glace disparaisse à la première, deuxième ou troisième semaine de mars. Plusieurs amateurs se ruent alors avec leur embarcation pour taquiner les dorés alors qu’ils sont très vulnérables. J’interdirais cette pratique. La pêche blanche devrait se dérouler sous la croûte gelée et pas autrement afin de donner une chance à la reproduction. CHASSE Précision : J’ai souvent vu des gens tirer sans minutie avec leur carabine, et blesser du gibier. J’obligerais les chasseurs à se présenter tous les trois ans à un club de tir pour qu’ils prouvent à un instructeur que leur arme à feu est bien ajustée. Les amateurs incapables de viser correctement ne pourraient renouveler leur carte plastifiée leur donnant le droit d’acheter leur permis. De toute façon, entre vous et moi, tout le monde se doit de faire cet exercice au moins une fois par année ou avant de partir à la chasse. Nourrissage : Lorsqu’une personne offre de la nourriture aux cerfs de Virginie avant et pendant le temps de la chasse, c’est dans un but précis : les attirer et les concentrer dans un secteur donné. L’appâtage à l’automne peut favoriser la transmission de maladies graves. Afin de garder nos cheptels bien en santé et pour éviter toutes chances de pandémies qui pourraient un jour décimer de nombreux cervidés, j’instaurerais une loi interdisant de nourrir les animaux. Cela ferait aussi en sorte que tous les chasseurs auraient des opportunités égales. Le nourrissage hivernal qui occasionne aussi des rassemblements de cervidés et de nombreux accidents routiers serait également interdit. Tir létal : Lorsqu’on vise un grand gibier, c’est dans le but de le foudroyer. Lorsqu’on tire, la bête doit s’écrouler. Trop souvent des chasseurs vont faire feu puis aller voir s’ils ont atteint le chevreuil, l’ours ou l’orignal. Certains quitteront même la scène sans être allés voir si l’animal gisait à proximité en prétextant ne pas l’avoir touché. Afin d’éviter toute forme de gaspillage et de souffrance et pour obliger les nemrods à poser des actes réfléchis, ces derniers ne pourraient pas retourner chasser au cours des 36 heures suivant le tir, et devraient consacrer la majeure partie de ce temps à tenter de trouver le gibier qu’ils avaient décidé de prélever. Armé : Les conducteurs de chien de sang retrouvent fréquemment les gibiers blessés qui ont réussi à prendre la fuite. Lors de leurs recherches, la loi actuelle ne leur permet pas d’être armés pour achever une bête. Il arrive donc fréquemment que ces derniers voient un chevreuil, un orignal ou un ours se lever et s’enfuir, ce qui complique leur travail et diminue leurs chances de succès. Je donnerais la permission aux conducteurs de chien de sang dûment certifiés de pouvoir être armés pour mettre un terme plus rapidement à leur mission. Canidés : Afin de limiter les carnages engendrés par les loups et les coyotes sur les rejetons des cerfs et des orignaux, ainsi que sur les adultes, j’autoriserais la chasse à ces deux prédateurs à l’année. Panache : Étant un adepte de la saine gestion et de l’équilibre des troupeaux de chevreuils, je permettrais aux jeunes apprentis de récolter une femelle ou un mâle arborant au moins trois pointes au total. Les autres chasseurs pourraient intercepter les cerfs avec un minimum de trois pointes d’un côté. Femelles : Lors de l’achat de votre permis de chevreuil, on vous demanderait dans quelle région vous comptez chasser. Afin de ramener un certain équilibre et un meilleur ratio mâles-biches, il y aurait une attribution au hasard de permis de femelles lors de l’acquisition de votre permis de chasse. Vous auriez la surprise ou non d’apprendre que vous pouvez prélever une femelle. Le tout serait établi en fonction de la surpopulation. Relève : Afin d’initier les jeunes, j’autoriserais la chasse à l’écureuil gris, noir et roux, avec des carabines à air comprimé. Loterie : Peu importe les traités ou les conventions, lorsque l’état de la population le permet, j’allouerais un certain nombre de permis de chasse au caribou par tirage au sort. Éric
  19. 1 point
    Merci pour le récit et les belles photos ! Mon voisin à une roulotte au baskatong et voilà 2-3 semaines, il nous a dit que le doré mordaient à plein...
  20. 1 point
    Il y a beaucoup de dorés mais c'est la taille qui est problématique mais ça devrait se régler très rapidement grâce au règlement qui oblige la remise à l'eau. C'est rare les plans d'eau qui offrent ouananiche, dorés, brochets etc...
  21. 1 point
    Merci pour le récis de pêche et les photos, vous avez d'laire d'avoir eu beaucoup de plaisir... J'allais aussi (anciennement) sur le Piscatonsine à la pourvoirie Fondbrune et j'ai lâché le morceau après 3 séjours de pêche médiocre de suite ! Je trouve dommage que cet immense plan d'eau a été surpêcher pendant des années, ça va prendre un bout de temps avant de retrouver l'abondance et la qualité qu'il y a déjà eu au Baskatong.
  22. 1 point
    Ouin...... Ils sont arrangés avec les compagnies de bateaux.... Ils changent les roches de place à chaque année, même affaire au Albanel!!! Vraiment plate comme situation, mais bon..... Life is life...... Tu n'en apprécieras que plus ton prochain navire !!! Éric p.s. Mes sympathies pour l'Insubmersible 1.......
  23. 1 point
    la marque de colombie brittanique qui a des coques de 1/4" d'épais peut etre ??? ils sont fait pour sauter les haut fonds de sable , roche et dam de castor . sans joke gab c'est bien plate ,tu l'aimait ton boat ! sert toi de ton expérience avec pour rafiner ton futur choix.
  24. 1 point
    Un G3 n'est pas assez solide pour toi, tu vas devoir changer de sorte...
  25. 1 point
    Avoir Possédé ???? Tu as changer de bateau ?
  26. 1 point
    C'est bon ca, ca donne le goût d'aller y faire un tour. Belle pêche.
  27. 1 point
    Salut à tous! Grosse nouvelle aujourd'hui - BRP Acquiert Alumacraft pour créer une division marine! http://www.pecheqc.ca/brp-acquiert-alumacraft-et-cree-un-nouveau-groupe-marin/
  28. 1 point
    Félicitation , belle pêche .
  29. 1 point
    Qcseb, En retrouvant mes photos datant de 2015, j'ai pu rebâtir le photomontage de la Caddis AP:
  30. 1 point
    Du bonbon ça wow !!! Surtout le vidéo, vous en avez plein les bras, de toute beauté haha!!! Félicitations, belle pêche, et merci de nous partager tout ça !!! Éric
  31. 1 point
    Merci de partager. Superbe photos.
  32. 1 point
  33. 1 point
    Salut , ce serais cool, meme si sa fait longtemps cette parution je suis au lac ontario derniere de juillet et premiere de aout avec mon bateau et tout ce qu il faut, me manque un pecheur, aussi simple que cela , truite et saumon tout compris que du fun!
  34. 1 point
    Bonne Fête Denis passe une belle journée , et beaucoup gros poisson .
  35. 1 point
  36. 1 point
  37. 1 point
    ca et quand le frein glisse le guide souvent ne bouge pas et rembobine pas égal , pas très grave au pire la distance des lancer et l'action du frein peut etre affectée si l'angle entre le fil et le guide est trop grand . suis le conseil de neo .
  38. 1 point
  39. 1 point
  40. 1 point
  41. 1 point
    Je suis touché de constater que même en vacances, tu penses à moi
  42. 1 point
    @x-rap tu en penses quoi? Ça m'arrive également après une journée de pêche. Je fais alors un très long lancer et je sors manuellement encore plus de ligne, question de sortir plus de ligne que je n'ai utilisé lors de la journée. Ensuite je rembobine constamment et voilà, ça redevient "bien droit" sur la bobine.
  43. 1 point
    Pas du tout.. L'essayer c'est l'adopter!
  44. 1 point
    L`essence super de marque shell est bien indiquée sur la pompe `` sans éthanol`` pour les autres marques,.,je ne sais pas
  45. 1 point
    ATABOY! je suis sul cul!.. Super! le récit ,tout est la Et que dire du Monster Pike Merci! de prendre le temps
  46. 1 point
    ???????? je ne la comprend pas.. Merci André, de prendre du temps, qui normalement aurait été a ta femme, pour nous pondre ce récit
  47. 1 point
    Bon c'est décidé.... Lac Boivin prise deux vendredi le 29 juin pour une sortie de pêche au LUNKER !!! Soyez-y mesdames messieur ! lol
  48. 1 point
    Le motomaster c'est 250 ml pour traité 75 litres pour 9.99$, ça revient moins cher le sta-bil 360
  49. 1 point
    Si je me fis à ce qui est écrit sur la canne de sta-bil 360, la canne de 236 ml est bonne pour 303 litres d'essence ? Je viens de voir qu'ils l'ont aussi chez canadiantire , 10.99$$ à se prix, ça ne vaut pas la peine de s'en passer...
  50. 1 point
    Jours 1 de 7 Sortie hier avec mon gars, vents du nord, nord ouest qui annonçait une pêche difficile. Après 30-40 minutes un des downriggers se déclenchent. La ligne est bien courbé donc ca annonce bien ! Fiston est à la canne et je suis à la puise. 24 heures plus tard, nous n'avons toujours pas statué si le coupable était à la puise ou bien à la canne mais nous l'avons échappé. Bien sur c'était la plus grosse de la journée! Nous avons récolté 3 autres petites ouananiche sur la tricheuse ! Jours 2 de 7 Fiston m'abandonne, je pars donc en solo après un levé tardif. Très tôt je récolte une petite ouananiche encore sur la tricheuse. J'avais acheté cette petite cuillère chez Dockside Outdoor Supply à Colchester lors de mon premier voyage au lac Champlain. Elle est très productive c'est jours-ci. C'est un bel endroit le Lac St-Jean ! Je vous le recommande fortement. On est en présence d'un vent du nord. C'est pas mal tranquille dans mon bateau de même que dans ceux de mes voisins. Une heure ou deux plus tard, je récolte une autre ouananiche encore sur la tricheuse. Mais de belle taille cette fois-ci, 3-4 livres! Peu après je récolte une petite ouananiche finalement sur le flasher. J'ai ensuite pêché plusieurs heures (KM) sans rien prendre. La leçon de la journée: Il faut vérifier sa ligne de temps en temps parce que cà peut être vorace en ta.. un éperlan! Voici ce que j'ai gardé aujourd'hui, la petite saignait donc je n'a pas pu la remettre à l'eau.
×
×
  • Créer...