Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Showing content with the highest reputation on 2016-10-08 tous le site

  1. 12 points
    Hier: journée de congé, sans vent, température clémente pour la saison, soleil annoncé. Au levé du corps, un dilemme important s'offre à moi: Où aller pêcher? Je pense au fleuve qui est calme et lisse mais aussi à une possible randonnée à pieds pour pêcher à gué dans "Une rivière près de chez vous"... J'ai passé les 4 derniers jours en classe à parfaire mes connaissances techniques au travail à écouter beaucoup et à parler peu. Ceux qui me connaissent savent que cette activité m'a demandé énormément. Donc, au réveil, j'ai des fournis dans les jambes. J'ai donc rapidement décidé de faire mon premier sacrifice de la journée en laissant le bateau dans la cour et en me préparant un équipement léger pour voyager dans un coin sale, branchu et escarpé: -Bottes de marche solides, protégeant bien les pieds et les chevilles en plus de ne pas être trop lourdes une fois remplies d'eau... -Petit sac à dos avec un assortiment de plusieurs types de jig et plusieurs poids de tête différents. -Un manteau, un couteau et quelques barres tendres comme repas ainsi qu'une bouteille d'eau. Mon 2e sacrifice est venu au moment de choisir le kit de pêche: J'ai l'habitude de pêche le doré avec une canne de 6'8" médium-heavy, action fast d'une seule pièce. Par contre, je sais pertinemment que le secteur du jour est difficile à marcher. Ce type de canne à pêche se prête mal au secteur même si très efficace pour les lancers. J'ai donc plutôt pris une canne légère et molle de 6', en 2 sections, couplé à un moulinet de petit gabarit (Shimano Sahara 500) que j'utilise plus souvent à la truite ou en kayak. Arrivé au stationnement, je remarque que le niveau de l'eau dans "La rivière près de chez vous" est très bas. Habituellement d'humeur sombre et pudique, "La rivière près de chez vous" s'ouvre aujourd'hui sous le soleil automnale. Elle nous laisse voir "son fond" comme rarement. Déjà, l'excitation me gagne! Cette petite promenade ne sera pas infructueuse car il me sera permis d'explorer et d'enregistrer dans ma mémoire les particularités de ce secteur que j'ai l'habitude de pêcher à gué au travers de la crue printanière. Personne ne niera l'importance de bien connaitre son secteur! Ayant grandi dans un rang donnant directement sur la rive opposée d'où je me trouve aujourd'hui, je ne connais malheureusement bien que la moitié des possibilités du coin... Je suis à peine sorti du camion que, déjà, mon nez ne sais plus où donner de la tête: les effluves de feuilles mortes m'emportent au travers une multitude de souvenirs de chasse et de beaux moment passé dans le bois durant cette saison époustouflante aux coloris sans fin. Le chien semble aussi très heureux du spectacle. Déjà. il cour et renifle partout! La première portion de mon trajet s'avère très facile car je n'ai qu'à suivre les sentiers forgés au fil des ans par les utilisateurs. Bien vite, je me retrouve sur la rive très large et sèche, remplie de milles obstacles rocheux. La marche s'y fait moins vite mais combien enrichissante au niveau des donnés recueillies! L'entrainement cardio n'est pas au rendez-vous mais le côté musculaire est mis de la partie. Bien vite, je retrouve l'équilibre endormi depuis que je pêche en bateau. Mon ADN de coureur des bois se réveille. Je ré-apprends donc la marche sur les cailloux de lit de rivière qui parfois roulent sous les pieds ou, pour les plus gros, balancent sous mon poids. Je me rappelle assez vite que je peux me fier aux roches beiges (sèches) et que je dois me méfier de celles qui sont brunes foncées (mouillées). La configuration du jour me permet une prospection minutieuse: un lancer par-ci, un lancer par-là. Au fil de ma progression, je me retrouve au beau milieu de "La rivière près de chez vous" , sur une pointe rocheuse. Dèjà, mes pieds sont mouillés car il m'a fallu traverser quelques filets d'eau pour m'y rendre. Le chien, de part sa race (Husky) n'est pas une bête dite "d'eau'. Il ne va jamais vraiment dans l'eau par lui même. Mais il demeure bon joueur et ne rechigne pas devant la tâche. Il fait donc preuve de dévouement en me suivant sans se plaindre, en silence. Tout en explorant, je réfléchis afin de ne pas commettre de geste malheureux. Je sais que nous sommes en octobre. Je me permets donc d'être mouillé jusqu'à mi-jambes mais pas plus. Pas question de me tremper le "différentiel" aujourd'hui afin de m'éloigner d'un de mes 2 ennemis, c.i.e le risque d'hypothermie. (L'autre étant la déshydratation due à l'effort). Rapidement, je débusque quelques achigans au travers les roches. Rien de gros mais avec un kit de pêche léger, le plaisir est au rendez-vous! Dès la première capture, le chien ne s'éloigne plus ayant toujours été excité par ce qui barbote dans l'eau devant moi... Ce chien est vraiment extraordinaire! Jamais au grand jamais un rappel à l'ordre n'est nécessaire. Je ne le cherche ni ne le rappelle jamais. Il tient son rôle de chien de mains de maître en me suivant sans être dans mes jambes. C'est un compagnon comme je les aime! Sur la pointe, je me retrouve juste devant ma place préférée de l'autre rive que j'ai pêcher pour la première fois il y a plus 30 années! Un fort souvenir me reviens: "C'était dans la même période de l'année, je m'ennuyais à la maison et j'avais décidé d'aller pêcher pour la première fois "La rivière près de chez vous" en automne. J'avais 14-15 ans. Je n'avais pas de coffre à pêche à l'époque. Mes leurres tenaient dans ma poche et un plat de margarine recyclé... Je me souviens avoir vite délaissé les jigs ce jour-là car le niveau bas de l'eau faisait baisser mes réserve à vue d'oeil. J'avais alors installé un Rapala qui deviendra alors mythique pour moi: Un J-11 orange fluo... J'étais revenu à la maison en vélo avec un brochet installé sur une branche en Y attaché à mon guidon dont la queue traînait dans le gravier..." Un brin de nostalgie d'une période heureuse où la vie était simple dans le douillet nid familial... Revenons à hier: j'ai poursuivi ma prospection. Après la pointe, "La rivière près de chez vous" tourne et le courant va vers la rive opposée (celle que je connais). Les galets sous mes pieds se changent en une vase molle et gluante. Le 3e sacrifice est arrivé bien malgré moi: la brume souvent présente à ce temps-ci de l'année est de la partie vers les hauteurs. elle cache donc le soleil. Pour éviter la baie boueuse, je contourne en bordure de forêt. Un chevreuil y a laissé ses traces. Le foin est trop tapé par endroit. Je suppose un air de repos. Après, "La rivière près de chez vous" redevient rectiligne, large et peu profonde. Le courant est au rendez-vous. Les rives sont escarpés. Voici venu le bout habituellement difficile physiquement mais pas aujourd'hui: le bas niveau m'offre une petite berge semi-sèche habituellement bien cachée sous l'eau. Mon but est visible devant moi mais pas encore à porté de mains: C'est une autre pointe de roche abritant une belle grande fosse dans les 30 pi de profonds. "La rivière près de chez vous" offre très peu d'endroits comme celui-là. Le sol est en pente et plus en glaise qu'en roches pour ce dernier strech ce qui me donnera quelques belles chutes sans gravité. Un autre sacrifice: la propreté de ma personne... J'ai quitté le camion depuis environ 2 hres. La fatigue commence à se faire sentir. Je perçois un autre sacrifice qui a l'effet sur moi d'un coup de pelle au travers la face: ma jeunesse n'est plus tout à fait là... Le chien doit se dire la même chose car je le surprend quelques fois bien étendu dans les herbes hautes en lisière de forêt... Déjà, quelque soit la suite, je peux proclamer bien haut que cette journée est une réussite. Vivement une belle grosse roche pour y poser mes fesses tout en refaisant un montage mieux adapter à la profondeur des lieux. La brume lève mais il est midi. Le soleil est presque complètement derrière la montagne. J'ai tout de même eu le temps de voir dans l'eau durant les derniers rayons accessibles, des nués de petits poissons qui suivaient mon leur au travers les roches avant de me retrouver à l'ombre. Une espèce de "menés" que je m'empresse de copier du mieux que je peux dans mon offrande. J'ai voyagé en t-shirt mais il est tout de même trempé par la sueur, surtout sous mon sac à dos. Il est temps de mettre ma veste. L'absence de soleil me fait frissonner. Note à moi-même: amener un autre t-short la prochaine fois... J'ai passé la prochaine 1 h 1/2 a explorer la fosse avec différentes techniques, couleurs et grosseur de leurres, tout en me laissant bercer par la chorale des outardes qui fêtaient probablement le grand départ vers les contrés chaudes du sud. J'ai, à un moment, ressenti une bonne touche qui sera suivi par un court combat de 4-5 secondes avant que la bête se décroche sans que je n'ai eu le temps de la voir. Je sais par contre qu'il s'agissait d'un doré. Pas la bête d'une vie mais un doré tout de même. Je ne sais pas si ce dernier à envoyé un texto aux autres ou publié la nouvelle sur Facebook mais il ne se passa plus rien là par la suite. J'ai eu tout le temps de penser à ce poisson manqué et la faute me reviens entièrement: cette canne ne ferre pas comme la one-piece... J'ai donc sacrifié mon seul doré pour mon confort... Un peu à contre-coeur, j'ai entrepris le chemin du retour ce qui m'a permis d'ajouter une poignée d'achigans combatifs à mon palmarès du jour et aussi de voir le chien se casser la gueule de belle façon sur la glaise... Priceless! Cette sortie a réveillé en moi plusieurs souvenirs de jeunesse endormis et malgré les années qui s'accumulent dans mes genoux, m'a permis d'en apprendre encore sur la pêche et la nature. Note à moi même: amener un sac et des chaussures sèches la prochaine fois pour le retour afin de na pas cochonner le camion... Note encore à moi-même: amener le transporteur du chien la prochaine fois pour la même raison que la note précédente...
  2. 4 points
    Bon récit,l'histoire ne dit pas si tu as changer les bottines du chien avant d'entré dans le camion.
  3. 4 points
    Et voilà! Un petit texte sans prétention. Je sais pertinemment que je vais en perdre plusieurs en raison de la longueur des écrits parce qu'à l'heure des médias sociaux, la surcharge d'informations à traiter est un fait et que plusieurs vont passer outre. Pas grave, ça m'a permis de revivre cette belle journée une autre fois!
  4. 3 points
    Un peu de 'bouffe' pour les cellules grises ça fait du bien ! Beau récit !
  5. 3 points
    Belle gang de p'tits vieux retraités! On vous envie presque! Belle pêche les garçons!!
  6. 3 points
    j,arrive de 2 jour de chasse au chevreuil a l'arbalète deux Christie de belle journée sans vent dans les feuilles multicolores j'ai eu la visitie de trois femelle et 2 spike j'ai retenue mon tir petit deviendra grand... c,est probablement les seules journées de chasse complète pour moi ... on verra si la belle mère veut garder la marmaille...
  7. 2 points
    ca rapelle notre jeunesse, en tout cas la mienne avec une petite marche jusqua la riviere ! merci !
  8. 2 points
    En tous cas tu ne m'as pas perdu, j'en aurais même pris encore. Superbe récit plein d'images même s'il n'y a pas de photos. On peut clairement ressentir tes émotions à travers tes mots. Bravo et merci de nous avoir amenés avec toi. PS: '' J'ai passé les 4 derniers jours en classe à parfaire mes connaissances techniques au travail à écouter beaucoup et à parler peu. Ceux qui me connaissent savent que cette activité m'a demandé énormément.'' En effet tu a du sortir le là épuisé.
  9. 2 points
    Ahhhh!!!!! Tout à fait rafraîchissant!!! Merci Vieux!!! Des journées d'exception, comme je les aime, moi aussi. Bon, c'est l'heure du grand ménage du camion maintenant? Éric
  10. 2 points
    Surtout quand on a une perche bien rigide et sensible qui vibre à la moindre touche entre les mains.
  11. 2 points
    Prens un autre appéro...
  12. 2 points
    Prends ton temps..... On vient de savourer l'entrée, ça augure bien!!! Quand même hâte de goûter au plat principal... Éric
  13. 2 points
    la pèche nous redonne tous la vigueur de nos 16 ans !!!
  14. 2 points
    Même pour une première danse dans l'embarcation tu la assez bien exécuté.
  15. 2 points
    On a plus l'air d'une gang d'ados quand on pêche.
  16. 2 points
    Ma saison de montage de mouche et streamers est débuté,Beaucoup de travail spécialement pour ma participation au salon de trois rivières le 26 27 novembre prochain.Mes meilleurs modèles pour plusieurs espèces en passant par la ouananiche ,grise ,truites ,,ect. Je profiterai du salon pour faire tirer une journée de pèche a la ouananiche au lac st jean pour 2 personnes avec moi,ainsi qu'un ensemble de streamers. Venez me rencontrer ,pour le plaisir de partager sur notre passion commune..au plaisir Bruno baillargeon guide peche sag lac st jean
  17. 1 point
    Il y a toujours deux façon de répondre a ce genre de provocation,la première est de s'enrager et de frappé,la deuxième est de montré le talent que vous posséder et surprendre les gens qui n'auront que d'autre choix que d'admettre. Ces maintenant mon tour. Je vous présente X-Rap,grand monsieur assez respectable de par sa taille et sa grandeur. Le protecteur lui beaucoup plus frêle mais je le qualifierais de picatchou. Maintenant passons au récit de pêche. Je suis toujours tôt le matin pour ne pas faire attendre les autres personne par respect donc je me présente au tim horton a 6;00hrs car notre heure de départ pour x-rap et moi est à 6;15hrs,enfin il n'a rien oublier et est un peux plus tôt,donc nous pouvons nous diriger vers le LSP. Nous prenons nos voiture en alternance et cette semaine ces au tour de mon amis a être le conducteur désigné. Le chemin se fait très très rapidement,notre gouvernement aurais les coffres bien remplis. Le protecteur arrive quelques minutes après nous,le transfert de l'équipement se fait l'embarcation est mise a l'eau,les poignées de main sont donné quelques histoires et nous pouvons partir. Petit bémol,le brouillard est assez danse,et mes deux partenaires commence leurs transformation. Quand nous nous déplaçons il est difficile d'entendre mon picatchou et mon petit géant mais quand je ralentis pour approcher le premier endroit la transformation est total. Les deux monstres sont prêt a attaquer; Louis la journée va être longue,tu n'aura pas nos vers de terre,ça ne mord pas etc. Le moteur est maintenant passé au neutre pour préparer mes lignes,cette fois j'ai deux boites de vers que je cache,donc je sort la première, attache mon vers et demande a mes partenaires s'ils sont prêt. La pointe a Danièle est devant nous,il y a quelques herbiers flottant picatchou attaque encore,mais ce n'est pas grave. Le moteur est embrayer le ralentis est a son maximum,je suis au centre des deux autres lignes Nous avançons quelque pieds et la première attaque se passe,mes partenaires commence leurs travail,mon intention est de les tenir occupé a sortir les poissons du net et décrocher les hameçons. Je doit installé un autre vers et recommencer dans la même direction,ma ligne descend et une autre attaque se produit.(ils sont occupé pas a peut près) Je doit maintenant effectuer une petite danse dans l'embarcation car la journée sera productive. Picatchou fait de même,mais notre petit géant se réserve un peut. Maintenant ça se complique les conseils commence,comme change de bord,les herbiers me nuisent,je change de leurre,imaginer les herbiers donc les deux lignes de mes partenaires se raproche de la mienne pour me laisser que quelques pouces pour pêché.(pas pour me volé mes prises) Les poissons continue a mordre. Le brouillard deviens plus dense et commence a nous embêté,mais pas question d'arrêté. Nous devons visité d'autre endroit,ce que nous faisons. Quelques heures passe et les captures diminues. Un peut plus tard dans la journée mes deux comparse continues leurs transformation les insultes reprenne de plus belle mais il me reste encore une chance. Je doit trouvé la pointe perdus. Nous avons encore quelques capture de doré mais pas suffisamment pour calmé les pêcheurs qui sont avec moi. Une autre promenade se fait sur un allé et un retour de l'endroit tant convoiter. Au milieux de cette endroit il y'a un pêcheur qui caste et nous demande si la pêche est bonne la réponse de picatchou est simple,non pas trop avec un guide comme ça HIHIHI. Je continus donc la prospection et un deuxième pêcheur est croisé,celui-la un peut plus drôle. La même question nous est poser car je pense que les captures ne se fond pas pour tous les pêcheurs. En plus il nous dit qu'il pêche a un endroit secret pour les achigans et que les captures se fond plus rare car plusieurs pêcheurs les capture sans les remettre a l'eau. Mais pour nous au même moment une capture est faite. Nous somment maintenant rendu au bout de la ligne d'herbes et, nous devons faire le retour mais au deux tiers du chemin la pointe magique est retrouver. Une première capture se fait,le temps de décrocher et remettre a l'eau une deuxième capture se fait, les poissons se suivent les uns après les autres et le respect du guide se fait sentir dans l'embarcation. Mes deux monstres se transforme et redevienne des amis pêcheur. La journée se déroule bien et l'envie de faire plusieurs capture augmente. Les sourires sont aux rendez-vous. Et quoi dire de plus,même les achigans sont présente a cout de doublé. . Mais sur le chemin du retour vers la première passe du matin le protecteur a quelque tentation sur son picatchou et ferme les yeux a quelque reprise mais les poissons qui mordent le rappel vite a la réalité. Je ne peux mentionné combien de poisson ont été capturé durant la journée car le décompte a été vite perdus,mais je peux vous assuré que j'ai trouvé deux amis pêcheurs avec qui je retournerais a tout moment. Merci x-rap et le protecteur pour cette magique journée. La dernière chose qua j'ai oublier de mentionné est que x-rap a sortie le plus grand nombre d'espèce de poisson y compris une barbotte qui semblais le ravir. Comme toute bonne chose a une fin,il est maintenant 15:45hrs la fatigue commence a nous envahir et nous devons penser au retour a la maison. Donc l'embarcation retourne sur sa remorque,nous nous serrons la pince une dernière fois avec un peut d'amertume et le chemin de retour est entamé.
  18. 1 point
    ils vont sortir demain, ils ont eu seulement 100 lbs de tartes pour la semaine, y doive capoter....
  19. 1 point
  20. 1 point
    moi c,est caribou orignal et cerf jamais mangé d,ours un certain magasine a fait un test a l,aveugle avec 4 roti des 4 grand gibiers avec 41 participant et le grand vainqueur est l,ours avec près de 54% suivie de l,orignal a 205 du caribou et en queue de peloton le cerf!!!
  21. 1 point
    Merci Éric. Pour le camion: je paye pour le faire faire. Ça laisse plus de temps pour les projets multi-disciplinaires...
  22. 1 point
  23. 1 point
    bon, très bonnes informations a savoir pourquoi les gibiers blessés se dirigent vers un plan d'eau ..... http://www.aventure-chasse-peche-video.com/video/7672/Pourquoi-les-gibiers-blessés-se-dirigent-vers-des-plans-deau#video
  24. 1 point
    triste mais cé vrai
  25. 1 point
    j'ai tiré chasser longtemps avec une 3006 aujourd’hui avec une 7mm et j'adore moin de courbe pour la trajectoire
  26. 1 point
    Après notre belle journée de pêche de la semaine dernière où nous avons fait le constat de ne pas avoir bien pêché, Sylvie et moi décidons de retourner à St-Zénon pour vérifier nos dires et prendre notre revanche. Samedi matin 1er octobre, nous arrivons donc vers 7h15 et le temps de transférer l’équipement dans la chaloupe, nous sommes prêts pour une autre pêche. La journée s’annonce plus clémente que samedi dernier avec un beau 16 C et des vents légers d’un maximum de 10 km/h. Avant de prendre le large, il semble y avoir encore de l’activité près des quais alors nous prenons le temps de faire quelques lancers. Moi avec un Atomic Teaser et Sylvie avec une cuillère et bas de ligne. Dès le départ, l’Atomic Teaser fait son oeuvre avec une belle mouchetée de 1 lb et une pas mal plus grosse qui s’est malheureusement décrochée juste avant de puiser. Avec ce bon début, nous quittons pour s’attaquer à la grosse Arc-en-ciel. L’eau est à 58 F alors nous pêcherons juste sous la surface pour ne pas faire la même erreur que la semaine dernière.Canne à moucher en main avec soie flottante et Sylvie avec une cuillère légère et un bas de ligne avec hameçon Slow Death, nous commencerons par prospecter dans 10 à 30 pieds d’eau. Après quelques temps sans succès, nous sommes convaincus que s’il y a de l'activité au début du lac, il doit y en avoir aussi dans la baie au fond du lac. Une seule chaloupe est présente pour l’instant et est ancrée dans quelques pieds d’eau. Protégée du léger vent par les arbres, la baie est d’un calme plat. En pêchant à la traîne, on se rend compte que nous pouvons voir plusieurs truites se promener près de la berge dans à peine 4 à 5 pieds d’eau. Nous nous plaçons à l’écart de l’autre chaloupe pour ne pas leur nuire et pour commencer à faire des lancers. Je reprends mon lancer léger mais change l’Atomic Teaser pour une petite Bucktail jig de couleur orange et noir. Je lance et ramène en jiggant avec des pauses. Pendant une pause, je vois mon fil qui s’active. Je crée une petite tension et dès que ça bouge un peu, je réussis à ferrer. Wow ! Ça semble gros et elle offre un beau combat pour finalement se retrouver dans la puise. Une très belle mouchetée de 2 lbs avec ses couleurs d’automne. Un couple nous voit et s’approche pour aussi tenter leur chance. Après quelques autres tentatives, nous remarquons que 5 chaloupes s’en viennent dans la baie. C’est une partie des pêcheurs qui sont dans le grand chalet Bois Franc. Un immense tout nouveau chalet qui peut accueillir jusqu’à 20 personnes. Anglophones italiens, ils ont la voix qui porte et ne cessent de parler entre eux. Il faudra donc faire avec tout ce bruit. Pour délimiter un peu notre territoire, nous nous ancrons juste après le tombant dans 12 pieds d’eau et nous continuons nos lancers. Sylvie enlève sa cuillère pour lancer seulement avec son hameçon. L’agrafe sur le fil principal et l’émerillon du bas de ligne sera son seul poids pour lancer près de la berge. Bonne idée qu’elle a eue puisqu’en quelques lancers, elle attrape une très belle mouchetée de 1 lb. Pendant que je continue mes lancers en changeant pour ma canne à moucher, Sylvie décide de tester directement près de la chaloupe dans le 12 pieds. Elle laisse descendre son hameçon tranquillement au fond et remonte de 1 ou 2 pieds. En agitant lentement sa canne, elle sent quelque chose qui semble s’intéresser à son ver. Elle est patiente et au bon moment, elle réagit. Ouf ! C’est gros et ça tire dans tous les sens. La truite se sauve sous la chaloupe, il faut être sérieux ici et ne pas manquer notre coup avec la puise. Finalement, une immense truite Arc-en-ciel fait surface et se retrouve dans le filet à notre grand soulagement et aux félicitations des autres pêcheurs. Elle fait 4.85 lbs. Je reprends mon lancer léger avec seulement un hameçon et un ver que je lance près de la berge en la laissant bouger par elle-même quelques pieds sous la surface avec une flotte rouge et blanche. Bien qu’on voit plein de mouchetées, elles ne semblent pas en mode alimentation. Pendant ce temps, Sylvie poursuit sa pêche près de la chaloupe. Quelques minutes plus tard, elle a une autre attaque foudroyante. Pendant qu’on s’agite, tout le monde nous regarde. Ils n’en reviennent pas qu’elle a encore une immense truite au bout de la canne. On sent un peu de jalousie mais dès que la truite est puisée, il y aura à nouveau des félicitations et même quelques applaudissements. Une autre belle Arc-en-ciel qui fait osciller la balance à 4.6 lbs. Les gens quittent peu à peu puisque c’est maintenant l’heure du lunch. Nous continuerons pendant quelques temps et vers 13h30, nous retournons tranquillement pêcher l’autre rive à la traîne en se dirigeant vers les quais pour prendre une pose et pour luncher nous aussi. Après le repas, il est déjà 15h00 et nous décidons d’attaquer à nouveau la grosse arc-en-ciel à la traîne juste sous la surface mais cette fois-ci, dans 25 à 60 pieds d’eau. Pour avoir plus de vibration, nous décidons de mettre des mini-chapelets de 12 pouces de différentes couleurs mais au lieu de mettre un ver sur l’hameçon Slow Death, nous y allons avec un Killer crawler, de couleur orange pour Sylvie et vert fluo pour moi. Cette nouvelle initiative sera excellente puisqu’elle nous rapportera 3 autres belles arc-en-ciel de 3.6 lbs, 2.55 lbs et 2.25 lbs. Avec une aussi belle pêche, quelle bonne décision d’être retournés pour corriger nos erreurs de la semaine dernière ! Mirage
  27. 1 point
    bon, viens d'ajouter un nouveau produit , vais avoir du soya en 25 kg, du soya fraichement sorti du champs
  28. 1 point
    cé comme pour moi le prix du gaz, quand bien même que le gaz est a $2.00 le litre m'en fou, met tout l'temps $10......, j'tanq $20 fois par semaine.....
  29. 1 point
    Mon cadran est toujours juste . À tout les matin après mon premier café
  30. 1 point
    En cour de production...
  31. 1 point
    pas croyable, a matin je peux relaxer......, ca fait du bien en ta.......
  32. 1 point
  33. 1 point
    Tu travail la semaine.HIHIHI
  34. 1 point
    Dguisez-vous … sinon, m'a vous suivre en cachette ...
  35. 1 point
    Tu trouves pas qu'on est assez débiles comme ça!
  36. 1 point
    Bon récit Louis, presque tout est véridique. En plus, il y a des photos. Tes talents de guide ont été critiqués (lire taquiné) mais on voulait que tu donnes le meilleur de toi même. Je te ferai remarquer que tu n'as pas décroché ni puisé un seul poisson de la journée, on voulait que tu te concentres sur ta job de capitaine, ce que tu as très bien fait, avec autorité qui plus est. Mettez vos lignes à l'eau, remontez vos lignes, on tourne de bord, on va ici, on va là, non Picatchouc tu vas pas ch... sur l'ile, bref des ordres toute la journée. Une main de fer dans un gant de velour! Même Picatchou, affecté par ton intransigeante dictature à lancé à l'eau par distraction un beau keeper de 46cm après la photo. Lui voir le visage au moment où le poisson disparaissait dans l'onde à fait notre journée. De kossé j'ai fait là moé là!!!! Enfin, encore une superbe journée avec des partenaires aussi superbes et hauts en couleurs. Merci Proteck et Louis. Il reste juste 3 semaines avant la fermeture du LSP, faut remettre ça.
  37. 1 point
    C'est-tu un récit assez plate. Personne est tombé sur le dos. Pas de bouche à bouche. Rien !!!! En plus, Le Protecteur qui pousse fort sur le museau pour qu'il devienne légal. Pas besoin d'en faire autant, juste à le mettre sur la glace et il va réduire de 1 cm.
  38. 1 point
    L'as-tu négocié un peu ton moteur?
  39. 1 point
    Bon ben on n'est prêt on part dans la soirée pour un beau 9 jour au camps ça va faire du bien en maudit juste a penser ou aller chasser le jour et le soir sur la galerie admirer les aurore boréal si il en n'a bien sur Bonne semaine a tous les gars a la chasse ou a la pêche de retour le 16 octobre de vrai vacance Mini oublie pas a mon retour je vais faire avec toi ton entré au monastère tel que promis v'la, quelque pages
  40. 1 point
    Mon message s'adresse aux monteurs de mouches débutants. Lors du Salon de pêche à la mouche de Trois-Rivières (26 et 27 novembre 2016), je serai sur place parmi plusieurs monteurs qui ne sont pas avares de leurs démonstrations et conseils en regard du montage. En ce qui me concerne, si vous prévoyez vous y rendre et souhaitez que je réponde à un questionnement de votre part, j'apprécierais que vous me communiquiez à l'avance afin que je puisse prévoir le matériel requis pour y répondre adéquatement. Bien vouloir communiquer en message privé. Merci.
  41. 1 point
    Avec une petite famille, le ponton représente à mon avis le compromis idéal. Un de mes bons amis au Saguenay a un ponton de 24 pieds avec un 90hp, il atteint 30mph. Sa famille est jeune, donc c'est génial, des divans partout pour les tits dodos des bambins, du rangement en masse, de l'ombre à volonté, une toilette fermée pour sa douce. Le tout clôturé tout le tour donc sécuritaire pour les kids... Y a même un petit évier pour se laver les mains!!! Et avec une remorque adéquate, comme dit Alain, ça se transporte comme un bateau standard. Perso, j'aime bien le concept. J'en ai même vu un au Albanel. Avec les toiles complètes, le gars campait dessus pendant tout son séjour!!! Éric
  42. 1 point
    Bonne chasse Michel!!! De mon côté, première ''session'' plutôt fructueuse, deux bêtes récoltées Samedi et Dimanche matin, à 7:05 et 7:15 ( avant qu'il ne fasse trop chaud ). Un buck de 2.5 ans et un spike de 1.5 ans encore sur le velours ( avec juste un testicule, tout petit... Sûrement un trouble hormonal celui là ). Ça, c'était ma partie avec mes ami-requins... Ma chasse à moi sera du 15 au 23... Là ce sera moins facile, le rut sera fini. Voici le premier, qui nous a fait suer notre vie... Seulement à 500 pieds du chemin, mais dans du ''mou''... ( le second a eu la géniale idée de tomber à 20 pieds du chemin, je l'ai ''piné'' derrière le Path et en 30 secondes, il était sur le ''dur'' ). Éric
  43. 1 point
    Tu fermes la clé Nous autres à la chasss, on se traine toujours des grands bas de laine pour mettre au bout de nos cornet de call... D'un coup qui serait proche le matin
  44. 1 point
    vais en avoir un cé sur sur sur..... farce a part, cé sur sur sur......, vais aller le chercher par le fond de culotte....., cé pas in ours qui va venir a bout de mini pro.....
  45. 1 point
    Des téléphone satellite à la carte, je ne croix pas que ça existe, faut prendre un forfait, nous on a un téléphone de marque spot et notre forfait est avec globalstar https://www.findmespot.ca/fr/ Ce qui est bien avec ça, c'est que si quelqu'un veut nous parler, il peut nous envoyer un message texte gratuitement pour demander de le rappeler, donc on vérifie les messages à tout les jours...
  46. 1 point
    Me suis fait un troupeau hier soir!
  47. 1 point
  48. 1 point
    Belle photo mon Sam enfin tu-as été a la chasse a l'orignal cet année Ben content pour la gang
  49. 1 point
    on a marché beaucoup mon pàre et moi on a trouvé une souille fraiche ... on la sentie avant de la voir on a recroisé cette odeur le surlendemain sans trouvé l,auteur malheureusement... on a rien vue rien entendue mais on lasentie en criisss lol la chance a sourit au partner cette année 30-06mardi 27 vers 9h100piedspoumons34pouces poids inconnuzone 14 ps j'ai de la belle urine de buck fraiche....si quelqu'un en veut...
  50. 1 point
    Bonne chasse les pêcheurs !!! Dans mon cas, encore une semaine avant le départ !! Demain c'est l'ajustement des armes et un peu de pigeon d'argile aussi....boom boom boom !!!
×
×
  • Créer...