Didier

Members
  • Compteur de contenus

    1 378
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    6

Didier last won the day on April 14

Didier had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1 785 Excellent

À propos de Didier

  • Rang
    Didier
  • Date de naissance 1966-06-09

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Région du Québec
    04 Mauricie
  • Ville
    Hérault (34)
  • Intérêts
    Pêche, montages de mouches artificielles, et tout ce qui touche à la nature,

Visiteurs récents du profil

1 201 visualisations du profil
  1. Joli coup de ligne, et magnifique poisson! Ps: il y a de la neige toute l'année par chez-toi?
  2. Même si ça fait un moment qu'il est en cendres.
  3. Il y a un vieux dicton qui dit, (Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué) apparemment tu as fini par l'avoir ton ours.. Belle chasse.
  4. Salut Mouche 001, De toute façon ça ne sera pas pour tout de suite! car nous sommes à la recherche d'un coin qui se situe entre la Bretagne et la Normandie, et nous sommes d'ailleurs sur le point de le trouver, un véritable paradis, on va se régaler. un coin de pirates.
  5. Salut Mouche 001, Comme tu peux le voir j'ai modifié mon message, mais pour ce qui est de ce Monsieur je me trompe pas, remarque même le grand monteur Jean-Paul Dessaigne à viré son site pourtant il avait fait un boulot monstre, son site était une véritable mine d'informations, surtout pour les débutants, mais quand tu partages sur le net il faut t'attendre à te faire copié c'est un peu normal, mais quand tu te fais copier, par des petits malins pour faire du fric, là je ne suis plus d'accord, c'est tellement plus facile, pour moi ce n'est pas du partage. Moi quand je prends une idée à un autre monteur ( ce qui est extrêmement rare) je le précise dans mon montage, rien que par respect pour celui qui a eu l'idée, normal. Donc si tu veux une vidéo sur le montage de la larve de mouche de mai fait le moi savoir, j'essayerai de trouver un peu de temps pour le faire. Bon week-end
  6. J'imagine le plaisir que tu as dû avoir quand le bar a bondi sur ta mouche artificielle, bravo pour le coup de ligne.
  7. Salut Mouche oo1, Sur le forum j'avais mis le photomontage de la Sauvage bizarrement il n'y est plus, je suis sur de l'avoir mis sur le forum. Par contre pour le montage de la larve mouche de mai, je veux bien te faire parvenir une vidéo mais sur ton E-mail privé ( car en photomontage ça risque d'être trop long) Pour La Sauvage je vais te remettre le photomontage en une photo, tu verras l'artificielle et très simple à faire, la seule chose que tu dois respecter ta plume doit être conique.
  8. Bonjour Eric, trop belles pour prendre du poisson, ne croit pas que ce soit long à monter ses genres de nymphes, car avec un peu d'entraînement tout est possible. Merci Joël!
  9. Bonjour à tous et à toutes, Je vais vous présenter des imitations réalistes de larves de mouches de mai que j'ai monté cet hiver. Appelées en France la petite bête, et très efficaces au moment des grandes éclosions de la mouche de mai ( mais à l'état larvaire), en effet, les truites, et toutes autres espèces s'en nourrissent goulument que quand la larve monte à la surface, il faut dire que c'est une source de nourriture très riche en protéines, pour les pêcheurs à la mouche qui ne le savent pas, elles sont quasiment ignorées à l'état d'imago, pourtant elles restent une proie conséquente pour remplir un estomac affamé. ******************************************
  10. Je n'ai discuté avec que par le lien d'internet, je dirai que OUI, par contre et il est du Québec, d'ailleurs s'il vient lire de temps en temps ici il comprendra! oui c'est un chic type, en tout cas c'est un passionné comme nous de la pêche surtout de la pêche à la mouche, d'ailleurs s'est un très bon monteur de mouches artificielles.
  11. De rien, pour ton pseudo, ben tu pourrais être notre patron ( des pêcheurs).
  12. Bonjour B St-Hilaire, En répondant à toutes les photos, je dirai tout simplement magnifique. En regardant tes photos, je trouve que tu ressembles beaucoup à une personne que j'ai connue.
  13. Bonjour à tous et à toutes, Voici un article que j'avais écrit il y a quelques années en arrière sur un des premiers forums dont j'ai fait partie pendant quelques années, malheureusement le forum a périclité, et j'ai fini par le quitter, dommage car j'appréciais plusieurs membres, dont un des administrateurs qui se nommaient Flymen. ******************************** "La Sauvage" Ou l'antithèse de la mouche exacte: Il y a trente ans, j'ai créé la "French Tricolore", première grande mouche universelle, que j'avais imaginée pour être la synthèse de toutes les familles d'ephémères. J'étais parti d'une idée de volume estimant que la représentation exacte d'un insecte était totalement inutile. Ma question était de savoir comment les poissons voient les insectes qu'ils montent chercher en surface. C'est là un point essentiel et les scientifiques ne peuvent pas nous renseigner complètement. Comment les voyons-nous à notre tour? supposons une ephémère qui prend son essor un jour d'intense luminosité. Elle apparaît comme un volume animé, traslucide, legèrement irisé, entouré d'un léger halo et ce volume semble relativement important. Vous attrapez cette éphémère, et son image dans l'ombre de votre main, privée du prisme déformant de la lumière et de la vibration coloré qui l'entourait, vous apparait petite et grise foncé. Quelle est alors la bonne représentation?. Depuis longtemps, j'ai pensé que ce phénomène est très souvent sous-estimé et que les pêcheurs présentent aux truites des imitations telles qu'ils voient eux, les insectes naturels. Cela explique beaucoup de refus. Ainsi, à partir du mois de Juin, dans la plupart des rivières par temps clair, vous n'apercevez que des mouches grises et pourtant, j'ai contasté qu'une French Tricolore , qui semblerait une hérésie à la plupart, donne les meilleurs résultats. Pourquoi? tout simplement parce que ma mouche si différente de ce qui nous apparaît imite la manière dont les truites voient les éphémères. Des plumes exceptionnelles: Pourtant, il m'a semblé pendant longtemps qu'on pouvait encore aller plus loin dans le dépouillement et dans la "vérité" des poissons. Cest ce qui m'a poussé à imaginer, créer et tester la "Sauvage". D'autant que j'avais un matériau de base irremplacable. j'ai, en effet, la chance de posséder chez moi un stock de hackles exceptionnelsbien supérieurs certainement à tout ce que beaucoup de pêcheurs peuvent connaitre. Chaque fois que j'éssaie, avec ces merveilles, une mouche clasique, j'ai conscience de gâcher quelque chose. J'allourdis la silhouette, j'affadis l'essentiel comme un mauvais cuisinier qui met de la sauce ou des épices partout. Pour pêcheurs avertis: Tous les grands chefs vous le diront: lorsque vous possèdez des viandes, des poissons ou des légumes frais, exempts de pollution ou de chimie, la saveur naturelle, le fumet, le goût de ces produits sont tels que point n'est besoinde les accommoder de sauces compliquées pour satisfaire les palais les plus délicats. Je me suis donc mis à selectionnermes plumes une à une avec un grande rigueur. J'ai choisi des hameçons de tiges moyenne, fins de fer, légèrement renversés 14, 16 18, 20 afin de couvrir toutes les familles déphémères pour truites et ombres et pour toute la saison à part la mouche de Mai. J'ai retenu trois couleurs de soie de montage: jaune sale, orange, rouge. Le hackle doit avoir une forme très conique. L'enroulement se fait de droite à gauche, les trois premiers tours relativement serrés, les autres espacés d'une manière progressive pour arriver à la naissance de la courbure. Quelques tours de soie de montage, blocage et retour au point de départ sans écraser les barbules, la Sauvage est terminée. C'est une mouche cylindrique, un "palmer" aérien, très peu fourni. J'ai commencé à commercialiser ces modèles l'année dernière auprès d'amis, toujours les premiers à ne rien pardonner. Tous, à l'unanimité, ne m'ont fait que des éloges. Naturellement, la Sauvage est d'un maniement délicat. Elle ne s'dresse qu'à des pêcheurs avertis pour tenter les poissons les plus difficiles. Tout doit être parfait: le matériau, le montage mais aussi la présentation sur l'eau. Ce n'est qu'à ce prix qu'elle est exceptionnelle sinon elle devient à côté d'un modèle classique ce qu'est à la grande cuisine la pire des "tambouille". HENRI BRESSON. Hors serie Pêche mouche Mai 1987 A bientôt, et bonne lecture.
  14. Merci Christian! quand j'ai décidé de bouder c'est dans ce genre d'endroit que je me réfugie. Une heure avant, j'en ai cassé une de 4 livres, comme quoi ce n'est pas les plus grosses les plus méchantes, celle en photo fait bien ces 12 livres, prise avec du matériel pour la mouche.